Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

La vie de Nelson Mandela en images

Publié par wikistrike.com sur 5 Décembre 2013, 22:42pm

Catégories : #Politique internationale

La vie de Nelson Mandela en images

 

 

Le décès de Nelson Mandela a été annoncé ce jeudi peu avant 23 h. Retour sur la vie de l’ancien chef d’Etat sud-africain à travers les archives de la télévision française.

 

arton22887-48877


Le 18 juin 1918 : Naissance de Nelson Mandela à Mvezo, dans la région du Transkei, en Afrique du Sud. 

- 1944 : Nelson Mandela cofonde la section jeunesse de l’African National Congress, l’« ANC Youth League », un parti politique qui vise à défendre les droits des « Africains » contre les colons blancs. 

- 1948 : Instauration officielle du régime d’apartheid en Afrique du Sud, après la victoire du Parti national afrikaner. 

- 21 mars 1960 : L’ANC est interdit par les autorités. Un an plus tard, Mandela, désormais militant politique clandestin, donne sa première interview à la télévision (vidéo en anglais).

Il y demande le droit de vote pour tous, basé sur le principe « un homme, un vote ». 

La prison

- 5 août 1962 : Nelson Mandela est arrêté. Il sera jugé en juin 1964 : Procès de Rivonia : accusé de 221 actes de sabotages, Mandela et sept autres accusés sont condamnés à la prison à perpétuité. 

- 1988 : En prison depuis plus de 20 ans, Mandela souffre de la tuberculose. Le prisonnier alors agé de 70 ans a des difficultés respiratoires. Le président du pays, Willem Botha, accepte de le libérer à condition que Mandela demande à ses partisans de renoncer à la violence. Ce dernier refuse.

La liberté et la fin de l’apartheid en Afrique-du-sud

- 10 février 1990 : Le président Frederik de Klerk annonce la libération de Nelson Mandela, prisonnier depuis 27 ans. 

Il est libéré dès le lendemain.

Le soir même, l’ancien prisonnier politique prononce un discours offensif au Cap, dans lequel il refuse de renoncer à la lutte armée. 

- 30 juin 1991 : Le président sud-africain Frederik De Klerk annonce la fin officielle de l’apartheid.

Du prix Nobel de la paix à la présidence sud-africaine

- 24 septembre 1993 : Nelson Mandela demande la levée des sanctions économiques contre l’Afrique du Sud à la tribune des Nations Unies. Il souhaite cependant le maintien de l’embargo sur les armes.

- 15 octobre 1993 : Le prix Nobel de la paix est décerné à Nelson Mandela et à Frederik de Klerk, le président de la République d’Afrique du Sud. Le 10 décembre de la même année, les deux personnalités reçoivent leur prix, qui récompense « leur travail pour l’achèvement pacifique du régime d’apartheid, et pour la pose des fondations d’une nouvelle Afrique du Sud démocratique ».

- 27 avril 1994 : Organisation des premières élections multiraciales. Le 2 mai, Nelson Mandela se proclame vainqueur des élections. Son parti, l’ANC, a récolté 62,6 % des voix. Le 9 mai, il est désigné par le Parlement. Le lendemain, il est officiellement nommé Président de la République d’Afrique du Sud.

- 24 juin 1995 : Le Président Mandela remet la coupe du monde du rugby, organisée en Afrique du sud, au capitaine de l’équipe nationale sud-africaine victorieuse. Il célèbre le sport des afrikaners, longtemps utilisé comme un symbole du régime d’apartheid, pour en faire une démonstration d’unité.

- Juin 1995 : Création de la commission Vérité et Réconciliation, présidée par l’archevêque Desmond Tutu. L’amnistie est offerte à toute personne confessant publiquement les crimes politiques commis entre 1960 et 1994.

Les derniers combats

- 20 décembre 1997 : À bientôt 79 ans, Mandela prépare sa succession et quitte la tête de l’ANC. Il laisse la place à Thabo Mbeki.

- 1999 : Mandela fait ses adieux aux Sud-Africains, et laisse le pouvoir à son successeur. Il n’aura effectué qu’un seul mandat. 

- 6 janvier 2005 : Six mois après avoir annoncé son retrait de la vie publique, Mandela annonce le décès d’un de ses fils, malade du SIDA. La lutte contre la propagation de ce virus est un des derniers grands combats de sa vie. 

Nota Bene :

Photo : ALEXANDER JOE / AFP

 

Source

 

Commenter cet article

Hercobulus 08/12/2013 16:22


Moi, je n'en ai jamais fait un saint. Ni une crapule d'ailleurs.


Beaucoup de duperie existe autour de sa personne.


Son bilan n'est pas flatteur mais c'est une icône de la bobocratie.


Il n'a pas contôlé grand chose mais fera l'objet d'une légende pieusement


entretenue par des générations de belles âmes confites en dévotion.

Franck - MLFB 08/12/2013 12:27


Et si on ouvrait un peu les yeux sur les annees winnie, la mafieuse d'afsud??? Mendela n'a jamais ete bien 'blanc' du coté de winnie... alors arretez d'en faire un saint...

Hercobulus 06/12/2013 12:24


Et trois quenelles pour Mandela !

Eniotna 06/12/2013 09:39


Le boulet Dieudonné "quenellisé" par Sakho... mdr !
http://www.leparisien.fr/sports/football/quenelle-avec-dieudonne-sakho-dit-avoir-ete-piege-28-11-2013-3358215.php 

Eniotna 06/12/2013 09:35


Le boulet Dieudonné "quenellisé" par Sakho... mdr !
http://www.leparisien.fr/sports/football/quenelle-avec-dieudonne-sakho-dit-avoir-ete-piege-28-11-2013-3358215.php 

Antoine 06/12/2013 09:19


Dieudonné répond à Manuel Valls :


http://www.egaliteetreconciliation.fr/Dieudonne-repond-a-Manuel-Valls-2-21788.html

Hercobulus 06/12/2013 00:08


Mandela, c'est beaucoup de courage et ça force le respect. Il ne


manquait pas de soutiens toutefois.


Il ne faut quand même pas oublier le contexte de l'apartheid dans


la guerre froide. Mandela est communiste et soutenu par Moscou.


Les communistes ne cessent de dénoncer le système racial de l'


apartheid, soutenu un temps par les Etats-Unis, par intérêt géopolitique.


Une brèche finit par être enfoncée dans ce dispositif lorsque partout,


personnalités et mouvements accablent le régime de l'apartheid. A ce


moment, Moscou a gagné au sud de l'Afrique.


 

Archives

Articles récents