Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

La vie serait-elle plus ancienne que la Terre ?

Publié par wikistrike.com sur 18 Avril 2013, 14:01pm

Catégories : #Terre et climat

 

 

La vie serait-elle plus ancienne que la Terre ?

 


Moore-panspermie

L’application de lois (suppositions) qui ont trait à l’informatique, à la biologie, soulève l’intrigante possibilité que la vie existait avant la Terre et pourrait ainsi avoir son origine en dehors de notre système solaire, selon des scientifiques.

La (les) loi de Moore est l’observation que les ordinateurs augmentent en complexité de façon exponentielle, à un taux d’environ le double de transistors par circuit intégré tous les deux ans. Si vous appliquez la loi de Moore aux taux de complexité des calculs de ces dernières années, et que vous effectuez un retour en arrière, vous aurez à remonter jusqu’aux années 1960, lorsque la première puce fut inventée.

Loi de Moore (Wikipédia)Loi_de_Moore
Récemment, deux généticiens ont appliqué la loi de Moore à la vitesse avec laquelle la vie sur Terre croît en complexité et les résultats suggèrent que la vie organique a vu le jour bien avant la Terre elle-même.
Le scientifique Alexei Sharov du National Institute on Aging de Baltimore, et le biologiste  Richard Gordon du Gulf Specimen Marine Laboratory en Floride, ont utilisé la loi de Moore, en remplaçant les transistors par des nucléotides, les éléments constitutifs de l’ADN et de l’ARN, et les circuits avec du matériel génétique avant d’effectuer le calcul.
Les résultats suggèrent que la vie serait apparue il y a environ 10 milliards d’années, bien plus éloignée que les 4,5 milliards années estimées pour la Terre.
Courbe tirée de l’étude (Alexei Sharov-Richard Gordon) 
Moore-panspermie-Sharov-Gordon
Donc, même s’il est mathématiquement possible que la vie ait existé avant la Terre, est-ce physiquement possible ? Encore une fois, Sharov et Gordon pensent que oui. Alors que notre système solaire se formait, des organismes préexistants sous des formes de bactéries ou même les plus simples des nucléotides pourraient avoir atteint la Terre, transportés par des comètes, des astéroïdes ou d’autres débris minéraux de l’espace à partir d’une ancienne zone de la galaxie, un processus théorique appelépanspermie.

Les calculs des scientifiques ne sont pas la preuve scientifique que la vie est antérieure à la Terre, il n’y a aucun moyen de savoir avec certitude que la complexité organique a augmenté à un rythme régulier à n’importe quel moment de l’histoire de l’univers. Pour Sharov, il faut appeler cela un exercice de pensée ou un essai, plutôt qu’une théorie.

Moore-panspermie-expansion-univers-GMed

L’idée de Sharov et Gordon soulève d’autres possibilités intéressantes. D’une part, “la vie avant la Terre” démystifie la partie de la science-fiction qui s’occupe des espèces exotiques scientifiquement avancées. Si la complexité génétique progresse à un rythme soutenu, alors le développement social et scientifique, de toute autre forme de vie extraterrestre dans la Voie Lactée, serait à peu près équivalent à ceux des humains.

L’étude de Sharov et Gordon regroupe une partie théorique et pratique entre l’origine de la vie et la relation entre la vie et la connaissance.

L’évolution humaine ne se produit pas seulement dans le génome, il se produit “épigénétiquement”, ou dans l’esprit, alors que la technologie, la langue et la mémoire culturelle deviennent plus complexes. La complexité fonctionnelle des organismes (est) partiellement codée dans le génome héréditaire et partiellement dans l’esprit périssable.

En appliquant la loi de Moore, une théorie initialement conçue pour expliquer le développement technologique, à la vie, les généticiens ne simplifie pas l’évolution, ils reconnaissent son extraordinaire complexité.

Même si certains doutent des conclusions de Sharov et  de Gordon, les scientifiques se tiennent à leurs conclusions.

La contamination par des spores bactériennes de l’espace semble l’hypothèse la plus plausible qui explique l’apparition précoce de la vie sur Terre.

Leur étude publiée en ligne sur Arxiv : Life Before Earth.

Source: Gurumed

Commenter cet article

Laurent Franssen 19/04/2013 05:57


On prends une recette pour compter des parts de tartes et on l'applique a compter des grains de sable...

Ca c'est de la science, c'est sur!... 

Malarya 19/04/2013 01:19


Ce n'est pas que la vie ai éxisté avant la Terre (même si c'est certainement le cas),
c'est juste que l'évolution de notre éspece à eu le droit à un coup de pouce il ya quelques centaine de milliers d'années, ce qui nous à permis de faire un saut dans le temps ! merci qui ....
merci EA :D 

Spoutnik 18/04/2013 18:56


En ajout à mon commentaire précédent, je suggère qu'on foute à la porte messieurs Sharov et Gordon qui doivent être grassement payés pour ne pondre, après tout, que des sottises...

Spoutnik 18/04/2013 18:44


Cette théorie de l'ancienneté de la vie basée sur une simple comparaison avec le rythme auquel les ordinateurs évoluent ne peut véritablement pas tenir la route.

Si on peut admettre possible le fait que l'évolution de la vie, sous son aspect formel, puisse se faire de façon exponentielle, ce qui ne pose pas vraiment de problème à première vue, la valeur
de la pente, elle, ne pourra certainement pas être exactement la même, dans un cas comme dans l'autre, comme on le fait ici.

Il faut tenir compte ici du fait que l'intelligence humaine, qui est la source du développement de la technologie informatique, n'est certainement pas du même ordre de grandeur ni de la même
nature que l'intelligence supposée qui est à la source du développement de la vie. De plus, si on suppose qu'il n'y a pas d'intelligence à la source du développement de la vie et que celle-ci ne
se développe que de façon pour ansi dire inconsciente ou mécanique, comment pourrait-on comparer ce qui se développerait de cette façon à quelque chose qui serait le produit d'une intelligence
quelconque, humaine dans le cas actuel ?

Dernièrement, beaucoup de gens savent et comprennent bien que le rythme de développement de la technologie informatique répond d'abord et avant tout à des impératifs d'ordre économique :
l'industrie ne "donnera" certainement pas d'un seul coup au public toute la technologie dont elle dispose réellement à un instant donné.

L'industrie va plutôt avoir tendance à "retenir" le plus longtemps possible les dernières technologies qu'elle possède pour ne la mettre pour ainsi dire que goutte à goutte à la disposition du
public, cela lui permettant de vendre beaucoup plus d'ordinateurs en raison de l'obsolescence ainsi planifiée du produit.

Le développement naturel de la vie ne répond, de son côté, à aucun impératif économique visant à la protection d'intérêts privés d'un tout petit nombre d'individus fortunés...

Sur la seule base de ce qui vient immédiatement être dit, cela veut dire que s'il pouvait y avoir quelque rapprochement à faire entre le dévelopement de la vie et celui des ordinateurs, ce
développement devrait être normalement beaucoup plus rapide que celui qu'on nous présente ici, annulant par là la théorie qui est émise par messieurs Sharov et Gordon.


Juste avant de publier ce commentaire j'ai fait une mise à jour de la page web actuelle pour remarquer que "titi" a fait un commentaire allant exactement dans le même sens, ce qui prouve que la
population n'est pas aussi imbécile que les "savants" se plaisent à le croire et qui fait bien l'affaire de leur amour propre...

titi 18/04/2013 18:32


bonsoir


la loi de Moore n'a jamais été une loi absolue ou prouvée, il s'agit uniquement d'une loi marketing destinée à mieux étaler dans le temps la vente des ordinateurs, en effet les constructeur de
microprocesseur ont depuis longtemps dans leurs cartons des produits beaucoup plus puissants que les predictions de la loi de Moore, mais les mettre sur le marché provequerait immanquablement un
écroulement de celui-ci pour plusieures années. donc on suit tranquillement la loi de Moore, on laisse Microsoft faire des logiciels de plus en plus gourmants en puissance et on vend plein de PC
aux pigeons.

Archives

Articles récents