Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Lac Michigan : en quelques mois, des milliers d'oiseaux sont retrouvés morts

Publié par wikistrike.com sur 10 Janvier 2013, 12:39pm

Catégories : #Ecologie - conso - biodiversité - énergie

Lac Michigan : en quelques mois, des milliers d'oiseaux sont retrouvés morts

 



Rien qu'en octobre 2012, sur un seul tronçon de 10 kms d'une plage du lac Michigan près de la ville de Gulliver, ont a retrouvé morts 865 oiseaux d'eau en seulement 2 semaines.  

Parmi ces oiseaux il y avait 302 plongeons huards, 157 grèbes cornus, 142 canards à longue queue, 103 Macreuses brunes, 101 grèbes à cou rouge et un petit nombre de goélands à bec cerclé, de cormorans à aigrettes, de goélands argentés. Toutes ces espèces sont principalement piscivores, c'est à dire mangeurs de poisson. Les chiffres sont redoutables, cela fait une moyenne de 121 oiseaux morts par miles (1 km 1/2) 

Des chiffres similaires ont été trouvés plus à l'ouest, sur les plages de la ville de Manistique, ainsi que le long de la côte de la péninsule de Basse au nord ouest et sur celles de "Sleeping Bear Dunes National Lakeshore." 

A Sleeping Bear Dunes, 1444 oiseaux morts ou malades de 18 espèces différentes ont été retrouvé morts sur les plages entre le 21 Juin 2012 et le 20 novembre 2012. Parmi ces oiseaux, 580 étaient des plongeons huards, 422 ont été trouvé mort dans le seul mois d' Octobre, Un record des taux de mortalité jamais enregistrés au Lakeshore depuis que des registres relèvent ces hécatombes qui ont débuté en 2007. Seuls 30 huards morts ont été enregistrés en 2011, 180 ente 2007 et 2011. 

L'évolution catastrophique et fulgurante de l'écologie du bassin des Grands Lacs, principalement causé par l'invasion d'espèces envahissantes et non-indigènes, ont provoqué des dégâts irreversibles parmi les oiseaux aquatiques du Michigan, et surout pour les plongeons huards communs de la région. La plupart des études sur ces hecatombes relevent qu'une grande partie des plongeons huars retrouvés sur les plages du lac venait d'entrer dans leur première année, début de la maturité. 

La raison de ces mortalités massives, qui ont commencé en 2006, n'est pas entièrement comprise. Mais on soupçonne qu'il est entraîné par un changement radical dans la chaîne alimentaire liant les plongeons huards aux espèces envahissantes, et en particulier, à la moule quagga, la moule zébrée et le gobie à taches noires. 

C'est en 1988 que les scientifiques ont constaté les premières invasions des moules zébrées dans le lac Sainte-Claire. depuis la situation ne fait qu' empirer. leurs proliférations ont appauvris l'oxygénation des lacs, facilitant ainsi l'invasion d'algues dans les fonds vaseux et entrainant la multiplication des gobies qui s'en régalent en produisant des toxines dangereuses tel que le botulisme. 

Finalement les gobies chassés par les plongeons huards et tous les autres oiseaux aquatiques piscivores, infectent a leur tour les oiseaux qui meurent de botulisme. La toxine affecte leurs systèmes nerveux, les laissant vite incapables de voler.

 

Source: Natura Alerte

 

Michigan.PNG

Commenter cet article

Laurent Franssen 11/01/2013 09:39


Ca commence a faire beaucoup...

Archives

Articles récents