Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Lasagnes Findus "au cheval": une partie de la viande pourrait être de… l'âne

Publié par wikistrike.com sur 11 Février 2013, 10:42am

Catégories : #Santé - psychologie

Lasagnes Findus "au cheval": une partie de la viande pourrait être de… l'âne

 

 

 

Drole-d-ane--1-.jpgEt si, finalement, la viande se trouvant dans ces fameuses lasagnes Findus (mais aussi dans bien d’autres produits) était de… l’âne ? C’est le nouveau rebondissement avancé, ce lundi, par un quotidien anglais…

Selon The Independent, une partie de la viande de cheval vendue dans les rayons surgelés des supermarchés en France, en Grande-Bretagne et en Suède, pourrait en fait se révéler être de la viande d'âne. Les lasagnes Findus, pointées du doigt depuis plusieurs jours, seraient évidemment concernées. Mais également de nombreux autres produits...

La raison : une loi interdit la circulation de chevaux et d’ânes sur les routes roumaines. Du coup, les Roumains tentent de s’en débarasser. Et la revendraient frauduleusement sur le marché européen...

Pour le moment, la présence d’âne est une hypothèse, qui doit encore se vérifier.

Pour rappel, aucune mesure visant à retirer du marché des plats préparés ou surgelés à base de viande hachée n’est d’actualité en Belgique, a indiqué dimanche l’Agence fédérale pour la sécurité de la chaîne alimentaire (Afsca). Des produits de ce type ont été retirés des rayons de plusieurs distributeurs en France, au Royaume-Uni et en Suède après que de la viande de cheval a été retrouvée dans des lasagnes. Lundi, le SPF Economie entamera néanmoins une enquête pour le marché belge.

Findus porte plainte

Le groupe de surgelés Findus Nordic va, en tout cas, porter plainte contre la société française Comigel et ses fournisseurs pour fraude et non-respect des dispositions contractuelles dans le scandale de la contamination à la viande de cheval de lasagnes au boeuf, a annoncé dimanche son PDG.

«Nos juristes travaillent d’arrache-pied aux poursuites judiciaires que nous allons engager», a déclaré à l’AFP le PDG de Findus Nordic, Jari Latvanen, soulignant que Comigel n’avait pas respecté son contrat.

«Un tel comportement de la part d’un fournisseur est inacceptable», a-t-il martelé. «Dans le contrat il est écrit que la viande des lasagnes est de la viande de boeuf originaire d’Allemagne, d’Autriche ou de France».

Findus a demandé à tous ses fournisseurs des certificats sur les aliments utilisés dans les produits qu’il commercialise et Comigel est le seul à avoir fait état d’irrégularités chez un de ses fournisseurs, a poursuivi M. Latvanen.

«Findus prend ses responsabilités mais les autres acteurs doivent aussi le faire et agir d’après leurs principes», a-t-il rappelé.

Selon lui, le système a bien fonctionné car il a permis de dévoiler la fraude. «Aucune loi ne peut empêcher quelqu’un de frauder intentionnellement, d’utiliser de la viande de cheval et de falsifier des documents», a-t-il conclu.

Source: Nordéclair

Commenter cet article

Athos 12/02/2013 16:02


Un très joli article issu d'un journal  roumain http://www.romanialibera.com/


paru dans courrier international


ROUMANIE • Pourquoi nous ne sommes pas dignes de confiance



La Roumanie, d'où vient la viande de cheval retrouvée dans des produits étiquetés 100 % boeuf, est au coeur du scandale. Cette affaire montre que le pays doit cesser de contourner les règles
s'il veut obtenir la confiance de l'UE, estime le quotidien


Le dernier scandale en date qui a éclaté entre la Roumanie et l’Union européenne – la viande de cheval que nos abattoirs auraient exportée pour de la viande de bœuf et qui aurait fini sur les
tables britanniques dans des lasagnes – devrait nous rappeler la raison principale de tous nos problèmes d’adaptation depuis notre entrée dans le club de l’UE, en 2007. Problèmes mis en
exergue, par exemple, par les contrariétés autour du budget communautaire alloué pour 2014-2020 (moins important que prévu) ou par les conclusions cuisantes du dernier rapport du mécanisme de
contrôle et vérification (MCV) sur la justice (pressions sur les institutions, manque de respect de l’indépendance du système judiciaire, actes d’intimidation et même “campagnes médiatiques de
harcèlement” vis-à-vis des juges).

Des règles à respecter

La cause primordiale est notre incapacité à respecter un ensemble minimal de règles, sans lequel nulle communauté ne peut fonctionner. Une incapacité qui découle en partie d’un manque
d’expérience, parce que les institutions roumaines ont été isolées pendant tant de décennies (derrière le Rideau de fer), mais surtout d’un manque d’appétit pour la discipline et l’honnêteté de
la part de bon nombre de ceux qui les dirigent. Notre élite politique et administrative, dans sa grande majorité, considère le respect des règles comme un fardeau. Leur contournement représente
un objectif qu’ils sont plus à même de comprendre, car il fait appel aux mêmes “qualités” qui les ont portés au pouvoir : obtenir des avantages en ignorant ou en violant des restrictions.

Malheureusement, l’ADN “hors-la-loi” de notre élite est particulièrement incompatible avec l’ADN de la discipline, de l’efficacité et de la rigueur de l’Union européenne. Laquelle, avant de se
donner ce nom, soit jusqu’en 1993, portait un titre qui reflétait bien mieux son essence : Communauté économique européenne (CEE). Le projet économique unificateur ne pouvait exister sans un
système uniforme de lois applicables dans tous les pays membres. Ce système est le fondement du “marché commun” dont fait maintenant également partie la Roumanie. Sans lui, une chaîne
commerciale efficace n’aurait pas pu exister, permettant à un abattoir de Roumanie d’exporter de la viande vers un grossiste chypriote, qui la vendrait à une société au Luxembourg, laquelle la
céderait ensuite à une entreprise suédoise, qui elle-même la mettrait sur le marché britannique par le biais de sa filiale en France. De tels circuits de production et de commercialisation
existent partout dans le monde.

Une "chaîne de confiance"

Mais il n’y a que dans l’Union européenne où la marchandise peut franchir les frontières avec un seul paraphe – énorme avantage d’un point de vue bureaucratique et qui entraîne des économies
substantielles de temps et d’argent. Avantage qui, cependant, ne vaut que tant que tous les pays membres s’acquittent de leurs missions de manière responsable. Lorsque la chaîne de confiance
qui relie toutes les institutions et les pays européens est rompue, ne serait-ce que par la faute d’une seule entité, c’est le fondement même du projet européen qui est atteint. C’est ce simple
fait qui n’est pas compris par ceux qui sont persuadés que l’Europe nous critique excessivement et nous traite comme des citoyens de seconde classe.

S’il s’avère que quelque chefaillon de quelque institution roumaine a touché un pot-de-vin et mis un tampon de conformité là où il ne fallait pas, le scandale au niveau européen sera
éléphantesque. Et apportera de l’eau au moulin non seulement des xénophobes britanniques, mais aussi de tous ceux qui, aujourd’hui encore, soutiennent que la Roumanie n’aurait pas dû être
acceptée dans l’UE. Mais, même si le vacarme des accusations contre la Roumanie est assourdissant, le problème de fond est incomparablement plus insignifiant que celui relevé par le rapport sur
la justice. Car avoir une institution qui fonctionne de travers et fait manger aux Britanniques des lasagnes au cheval au lieu de lasagnes au bœuf est une chose ; avoir un système judiciaire
dont le fonctionnement n’inspire aucune confiance en est une tout autre.

Un prix à payer

Si jamais la culpabilité des autorités sanitaires et vétérinaires est confirmée, ce sont les entreprises exportatrices de produits alimentaires qui seront atteintes. Personne ne pourra plus
jurer à coup sûr que, dans les conteneurs “made in Romania”, il n’y a pas de l’escargot ou du lézard. Mais ce qui advient à cause de la méfiance envers le système judiciaire nous coûte
quotidiennement incomparablement plus cher.


L’économie tout entière (et pas seulement un secteur) souffre des faibles entrées de capitaux étrangers. C’est une conséquence évidente de la réticence des investisseurs à venir dans un pays où
ils ne sont pas sûrs de ne pas être défavorisés en cas de conflit avec l’Etat ou avec un partenaire roumain. Et plus nous crions que nous sommes persécutés, que Bruxelles se comporte comme la
Grande Porte ottomane (les Turcs ont jadis colonisé les Roumains), tandis que les politiciens essaient de s’assurer l’immunité face à la loi par toutes sortes d’artifices de bas étage, plus
nous serons regardés avec méfiance.

La bonne et en même temps la mauvaise nouvelle, c’est que l’Union européenne ne renoncera pas à demander des preuves que les autorités de Bucarest respectent bien les règles auxquelles elles se
sont engagées en signant le traité d’adhésion. La nouvelle est mauvaise pour les politiciens : ils continueront à être rappelés à l’ordre et traités comme des cousins troglodytes chaque fois
qu’ils essaieront d’acheter leur liberté au prix de la destruction de l’Etat de droit et de l’asservissement de la justice. La nouvelle est bonne pour les honnêtes gens : s’ils peuvent encore
compter sur quelque appui, celui-ci se trouve dans la décision prise par la Roumanie il y a des années de céder une partie des prérogatives de l’administration du pays à des Etats un peu plus
soucieux des droits des citoyens. Ce qui est ironique et triste dans cette histoire, c’est que, même s’il s’avère que personne en Roumanie n’est coupable dans le scandale de la viande de
cheval, cela passera inaperçu. Puisque tout le monde s’est habitué à nous voir mentir et tricher, le fait que pour une fois nous soyons accusés à tort n’a aucune importance. C’est le prix que
nous payons pour des années d’action concertée à l’encontre de ces règles qui auraient réduit les privilèges de la caste dirigeante et qui auraient fait de la Roumanie un membre de confiance du
club européen.

zara 12/02/2013 07:29


@marie


-holala les gents de l'est y sont méchan avec les petits animaux...


devient vegetarienne bannane !.


non mais ce qu'il faut pas entendre, fait un tour dans une station d'echarisage que je rigole espece de bobo ecervelé, tu crois qu'ils leurs font des bisous à tes steak hchié ou ton poulet,
ouvrez un peu les yeux bande de menteur.


alors on veux voir des ovni mais on est pas capable de regarder dans son assiete,.


c trop beau mon cheval barbie, j'en mange pas, mais lapinoux, bof, les poussins c beau et c bon holala, y font pas un bisous avant de les tuer.


tu mange des morts alors que t'on corps et pas fait pour. assume. vache porc cheval lapins... tu mange des morts et ferme la à tout jamais.

zara 12/02/2013 07:23


http://sante.lefigaro.fr/actualite/2013/01/25/19756-anglais-ont-exporte-viande-cheval-contaminee


 


vous etes tous des buzz, vous voyez même pas le coup pour fermer les entreprises francaises.


et la viande chevaline c'est meilleur que la viande de boeuf et vos steak aché pourris, liser la notice

marie 11/02/2013 16:15


les roumains ont la réputation d'être particulièrement violents avec les animaux ; les bêtes sont maltraités , malades , pas ou mal soignés ; des bêtes stréssés , ce n'est jamais bon à
manger ; perso je ne mange pratiquement plus de viande , sauf quand un travail physique m'attend , donc par nécéssité ; et puis, j'ai de moins en moins confiance dans la bouffe que l'on nous
vends , ça me coupe l'appétit ;

Moulay 11/02/2013 16:08


Toi "Zara" soit tu est actionnaire chez Findus, soit tu est employée par Findus. Tu fait l'éloge de la viande de cheval, alors que les journaux anglais nous parlent d'ânes - discusting- .


Pourquoi ne pas mettre 100 % pure âne de Romania au lieu de 100 % pure boeuf sur les produits Findus,  attend voir les procés qui vous attendent, et tu comprendras la différence entre un
âne, un cheval et une grosse vache.


 


 

zara 11/02/2013 15:45


je vous rappelle que la viande de cheval ou d’âne coute 4 fois plus chère que le bœuf, qu"elle est comestible est de très bonne qualité.


Non cela ne dérange pas les musulmans la viande de cheval Mais ce n'est pas cachère ! bande d'antisémite !


oui alors pour les neuneu qui connaissent rien, ils devraient un peu changer leur régime macdo car au niveau neurone, va falloir vous en commander au moins un.


Quel honte, j'ai été vérifié ce matin, pour voir ce qu'ils faisaient des produits, suspectés de contenir de la viande "chevaline" (oui bande de bourrins). hé bien les recommandations, sont de
retirer les produits en question et pas possible d'en acheter au rabais, car moi j'aime le cheval ! ban non, ils jetent tout et tant pis pour ceux qui aiment, c'est de la discrimination de
l'antichevalerie Lol.


oui en France on aime le cheval et on le mange. ça dérange quelqu'un, pasque pour des mecs super ouvert à toutes les conneries. vous manquez un peu de jugeote ou alors c'est à cause de votre
barbie poney pour vos 8 ans, depuis que vous êtes top ouvert vous avez peur de manger du cheval cela pourrait vous réveiller des instincts de Mâle ?.


y a rien dans les resto du cœur mais on balance des produits de très bonne qualité, a moins que l'on ne mange pas casher !. hallal c'est ok !.


pareille mince il y a du caviar dans mes œufs de lompe !.


les hamburgers, je le rappelle sont à 45% de bœuf, le reste on c pas ce que c'est, et personne dit rien ! Alors réfléchissez un peu.

Moulay 11/02/2013 14:10


Retour sur investissement à l'attention de Sarkozy et Cope : je crois que ce sont les Roumains que Sarkozy à renvoyé avec 300€ en poche , qui se sont associés et ont ouvert un abattoir à
Bucharest .


Quand c'est Findus, c'est de l'âne"

Moulay 11/02/2013 14:04


Réponse à "Hell Hibou  " il  semble que toi ce n'est pas une lasagne que tu as mangé, mais l'âne tout
entier???

Moulay 11/02/2013 14:01


Sur le sîte FINDUS on  trouve :  " découvrez les dernières
publicités Findus qui témoignent des engagements forts de la marque. Sans oublier les publicités mettant en scène l'idole des enfants : Croustibat !" 


 





On est devant une bière avec des amis et tout le monde se
marre. AHAHAHAHAHAHAAAAHHHHHAHAHAHAHHAHAAHAHAHAHAHAHAHA

Rensk 11/02/2013 13:49


Moi ce qui me gêne beaucoup c'est que le tout part a la poubelle...


 


Comme disait l'autre : il n'ont qu'à coller une étiquette qui couvre le "pur boeuf" par le "pur sang"...

Hell Hibou 11/02/2013 13:15


Si il y avait eu de porc au lieu de cheval dans ces lasagnes :


1) Ils auraient certainement essayer d'étouffé l'affaire car


2) Les musumlant n'aurrait pas aprécié ...

Yannis 11/02/2013 12:52


Et ben  je comprend pourquoi il y a autant de neuneu sur terre si findus met de l'âne dans ses plats

Pulusosol 11/02/2013 12:44


Bien vue coco effectivement et en plus sa ne sais jamais vue encore si ce nest qu il y a des siecle et pour des raison politique moyen-ageux.

coco 11/02/2013 12:22


oui il a demissionné


et dans je ne sias quel prophétie il était le dernier pape avant l'apocalypse

Pulusosol 11/02/2013 12:04


DERNIERE HEURE !! LE PAPE A DEMISSIONNER !!

Archives

Articles récents