Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Le bouche-à-bouche serait inutile lors d’un arrêt cardiaque

Publié par wikistrike.com sur 13 Décembre 2012, 19:35pm

Catégories : #Santé - psychologie

 

Le bouche-à-bouche serait inutile lors d’un arrêt cardiaque


 

le-bouche-a-bouche-serait-inutile-en-cas-d-attaque-cardiaqu.jpgSelon une nouvelle étude américaine, pratiquer le bouche-à-bouche sur une personne victime d’un arrêt cardiaque serait non seulement inutile mais également néfaste.

En cas d'infarctus, il est important de réagir le plus vite possible pour augmenter les chances de survie de la personne qui en a été victime. Le plus important est bien évidemment d'appeler les secours mais en attendant, certaines gestes peuvent être pratiqués. Parmi ceux-ci, figurent notamment le massage cardiaque et le bouche-à-bouche. Pourtant, selon une nouvelle étude américaine, ce dernier geste serait tout sauf une bonne idée. 

En effet, si l'on en croit les travaux publiés en ligne dans la revue de l'American College of Cardiology, le bouche-à-bouche serait non seulement inutile mais aussi néfaste. Pour arriver à une telle conclusion, les chercheurs américains ont étudié les données obtenues sur la période 2004-2010 dans plusieurs Etats dont l'Arizona qui, depuis 2003, recommande aux témoins d'un arrêt cardiaque de ne plus faire de bouche-à-bouche. Ils ont ainsi constaté que depuis que cette pratique n’est plus employée, les chances de survie des patients ont presque doublées, passant de 18 à 34%.

Selon les médecins, les intervenants doivent ainsi se contenter de réaliser un massage cardiaque excepté en cas de noyade, d'électrocution ou lorsqu'il s'agit d'un enfant. Dans ces cas particuliers, les deux insufflations d'air par la bouche toutes les 30 compressions thoraciques restent recommandées. Cette nouvelle méthode de réanimation (sans bouche-à-bouche) est tout à fait valide, expliquent les auteurs. D’une part elle se révèle efficace, d’autre part elle se justifie par le fait que, lorsque le cœur s'arrête brusquement, le sang contient suffisamment d'oxygène pour alimenter les organes pendant encore une bonne dizaine de minutes.

Il ne serait donc pas utile d'apporter de l'air par le bouche-à-bouche. Cette technique baptisée "réanimation cardio-cérébrale" a été initiée et encouragée par le Pr Gordon Ewy, cardiologue à l'université d'Arizona. "Des centaines de vie ont été sauvées au Wisconsin, en Arizona et au Texas depuis que la réanimation cardio-cérébrale a été adoptée", souligne ainsi le Pr Ewy cité par le Figaro.

Source: Maxisicneces

Commenter cet article

rationaliste 14/12/2012 19:13


merci a toi Quentin, pour ces precisions


et merci pour le travail que tu fait tous les jours

Quentin 14/12/2012 09:49


Bonjour, je suis pompier et formateur de secourisme a la croix rouge, et je peux vous dire que ca n est pas une info du tout. Par contre je voudrais éclaircire quelques points.


Ca n est pas les insuflations en elle même qui sont dangereuse, c est le temps qu on met a les faire et pendant lequel le coeur n est pas stimuler.


Comment sait on si la personne est en arret depuis plus de 10 minutes? et la cause?


En bref la réanimation cardio pulmonaire est toujours le meilleure moyen mais c est les compressions thoraciques qui priment (de plus par un effet de piston un minimun d air arrive quand même au
coeur).


Cela fait au moins 3 ans qu on le sait en France et peut être + dans les pays nordiques.


Salam aleykom.

Archives

Articles récents