Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Le Brésil a donné son feu vert pour un projet de voies de chemin de fer qui menace dangereusement la tribu la plus menacée au monde

Publié par wikistrike.com sur 22 Novembre 2012, 10:51am

Catégories : #peuples du monde

Un géant minier brésilien obtient le feu vert pour un dangereux projet de chemin de fer 

 

Un Awá. Les Awá affirment que ce projet d'expansion aura des conséquences désastreuses.
Un Awá. Les Awá affirment que ce projet d'expansion aura des conséquences désastreuses.
© Survival

Le gouvernement brésilien a donné son feu vert pour un projet de voies de chemin de fer qui menace dangereusement la tribu la plus menacée au monde.

Le géant minier Vale a annoncé avoir obtenu une licence d’installation de la deuxième voie de chemin de fer de Carajás, qui transporte le minerai de fer extrait de la tristement célèbre mine vers l’océan Atlantique.

Le projet industriel Grand Carajás a ouvert la partie orientale de l’Amazonie au développement et exposé les Awá aux envahisseurs qui ont massacré des familles entières ces trois dernières décennies et qui continuent d’abattre l’essentiel de leur forêt.

La nouvelle licence autorise la compagnie à commencer à construire une seconde voie de chemin de fer pour permettre aux trains de circuler simultanément dans les deux directions et ainsi accroitre sa capacité.

Les Awá affirment que ce projet d’expansion occasionnera davantage de nuisances sonores, fera fuir le gibier dont ils dépendent pour leur survie et favorisera l’invasion de leur forêt.

Un Awá a declaré : ‘Nous n’acceptons pas l’agrandissement de la ligne de chemin de fer qui passe juste devant notre territoire. C’est désastreux ! Il fait beaucoup de bruit ! Les chasseurs ne peuvent plus trouver aucun gibier tant les animaux sont effrayés’.

Vale n’a pas consulté de manière adéquate les Awá à propos de ce projet, tel que requis par la législation internationale et brésilienne.

Survival appelle la compagnie à respecter les droits territoriaux des Awá, plutôt que de mettre leur vie en danger.

Plus tôt cette année, un juge avait ordonné la suspension du projet, statuant que les études d’impacts environnemental et social étaient ‘insuffisants’ et que l’extension risquerait de provoquer ‘une dégradation extrêmement grave de l’environnement’. Sa décision a été aussitôt annulée.

Le mois dernier, les Awá et des centaines d’autres Indiens avaient bloqué la voie ferrée, manifestant pour le respect de leurs droits territoriaux. Ce mois-ci, des Awá ont également effectué un voyage historique à Brasilia pour demander la protection de leur forêt.

Source: Surival France

Commenter cet article

Archives

Articles récents