Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Le Brésil a espionné les services secrets français

Publié par wikistrike.com sur 6 Novembre 2013, 13:37pm

Catégories : #Politique internationale

SPY – Le Brésil a espionné les services secrets français


Le Brésil aurait égalemment espionné les Etats-Unis. (Pawel Kopczynski/Reuters)

 

Après avoir qualifié d'affront les écoutes de la NSA sur son territoire, le gouvernement brésilien a admis avoir surveillé des diplomates entre 2002 et 2004, au début de la présidence de Lula da Silva. D'après des documents de l'ABIN – l'agence de renseignement du pays – publiés dans le quotidien Folha de Sao Paulo lundi 4 et mardi 5 novembre, le Brésil a surveillé des diplomates russes, iraniens, irakiens, nord-américains et… des espions français de la DGSE, dont "Olivier".

Cet homme, qui se faisait passer pour un professeur de kite-surf, recrutait des informateurs sur la base spatiale brésilienne d'Alcantara, considérée comme une des meilleures du monde pour le lancement de fusées avec des satellites. Olivier est suspecté d'avoir joué un rôle dans l'explosion de cette base en 2003 – actuellement en reconstruction – qui a provoqué la mort de 21 personnes, essentiellement des ingénieurs et techniciens liés à l'armée de l'air. Au moins huit rapports ont été rédigés sur cette affaire mais l'ABIN n'a jamais réussi à prouver les liens entre cette explosion et les services secrets français.

 

Si la présidence brésilienne n'a pas souhaité commenter cette affaire pour le moment, elle a en revanche été obligée d'admettre l'espionnage de diplomates russes, iraniens et américains dans les années 2000. Elle rappelle néanmoins que la publication de ces documents secrets "constitue un délit" et que "les responsables seront poursuivis en justice". Selon elle, ces opérations d'espionnage sont d'ailleurs en accord avec "la législation brésilienne de protection des intérêts nationaux".


Selon ces documents secrets, Seyed Davood Mohseni Salehi Monfared, ambassadeur d'Iran à Cuba, aurait été photographié et suivi dans les rues brésiliennes lors d'une visite du pays en avril 2004. Fernando Sampaio, 70 ans, qui œuvrait à l'époque pour l'exportation de bœuf brésilien en Russie, aurait subi le même sort. Une information qui n'a pas l'air de le surprendre plus que ça. "J'ai longtemps pensé que ma ligne de téléphone était sur écoute. Elle l'est probablement encore. Finalement, cela n'a rien de bien exceptionnel", a-t-il déclaré au quotidien Folha.


Une autre révélation semble néanmoins plus gênante pour les services secrets brésiliens : la surveillance, par des ordinateurs et autres équipements de communication, de salles louées par l'ambassade américaine à Brasilia. Si ces opérations ont été réalisées à une bien plus petite échelle que celle des Etats-Unis, elles mettent néanmoins dans l'embarras la présidente du pays, Dilma Roussef. Cette dernière avait reporté une visite aux Etats-Unis après avoir appris que son téléphone, ainsi que celui de millions de Brésiliens, avait été mis sur écoute par la NSA.

Commenter cet article

Eniotna 07/11/2013 09:33


L'imposture Alain Soral, ou la manipulation à but commerciale des faibles d'esprit (et il y en a beaucoup)

http://citoyen360.fr/alain-soral-gourou-pensee-subversive-approximative/

Je Vous Encule 06/11/2013 23:30

FUCK YOU WIKISTRIKE !!!

Antoine 06/11/2013 18:36


Alain Soral sur ce Crétin de Jean Robin... !!!


http://www.dailymotion.com/video/xarw2o_alain-soral-repond-a-jean-robin_news

Archives

Articles récents