Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Le cameraman d’Ahmadinejad demande l’asile politique aux Etats-Unis lors de l'assemblée générale de l'ONU

Publié par wikistrike.com sur 2 Octobre 2012, 15:57pm

Catégories : #Politique internationale

Le cameraman d’Ahmadinejad demande l’asile politique aux Etats-Unis

Golkhanban a filmé de nombreuses cérémonies militaires en Iran

On a échangé des regards gênés, jeudi 27 septembre, entre les membres de la délégation iranienne qui accompagnaient Mahmoud Ahmadinejad à New York, lors de l'assemblée générale des Nations unies. On était dans le lobby de l'hôtel Warwick, où le président avait fait une part de son dernier show médiatique new-yorkais avant la fin de son mandat (lien vers l'édition abonnés du Monde.fr). On attendait le cameraman attitré du petit groupe pour partir vers l'aéroport et il n'arrivait pas.

Contre toute attente, Hassan Golkhanban n'a pas rejoint la délégation avec la deuxième vague, partie plus tard de l'hôtel Warwick. Le président et ses 140 accompagnateurs sont rentrés au pays sans Golkhanban.

Quatre jours plus tard, lundi 1er octobre, les craintes des dignitaires iraniens étaient confirmées : Hassan Golkhanban, cameraman de la télévision nationale, venait de demander l'asile politique aux Etats-Unis, selon son avocat, Paul O'Dwyer.

Les agences d'information et des sites iraniens rejettent depuis cette version des faits. Ils affirment que Golkhanban reviendra en Iran mercredi 3 octobre, avec le ministre des affaires étrangères. "L'information concernant l'asile politique de Golkhanban relève plus d'une manipulation des médias étrangers que de la réalité", écrit l'agence officielle Irna.

Golkhanban devant le siège des Nations unies à New York

Le site Bultannews, proche des services de renseignements iraniens, parle, lui, de "disparition" de Golkhanban et met en garde contre tout jugement précipité."Conformément à la morale islamique, il ne faut porter de jugement ni sur lui, ni sur son sort avant que les circonstances ne s'éclairent. Il n'est pas judicieux de préparer le terrain pour certains ennemis du régime iranien qui voient en Golkhanban un réfugié politique."

Selon certains sites d'information iraniens, le cameraman, qui accompagnait pour la deuxième fois le président iranien à New York,  avait vendu sa maison avant de partir d'Iran. D'autres sources font valoir que sa femme et ses deux enfants ont quitté le pays au moment de son voyage aux Etats-Unis et qu'ils se trouvent en ce moment en Turquie.

Archives

Articles récents