Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Le capitalisme se meurt et le CAC 40 s'en tape...

Publié par wikistrike.over-blog.com sur 11 Octobre 2011, 17:48pm

Catégories : #Economie

Le capitalisme se meurt et le CAC 40 s'en tape...


Le CAC 40 est monté de plus de 10% depuis le 3 Octobre. Devrions-nous tous jeter notre argent dans le marché boursier afin de profiter de cette envolée extraordinaire ? Monumentale erreur ! Si vous croyez que la crise des dettes souveraines est terminée et que nous ne sommes plus au bord d'une crise financière massive dans le monde entier, lisez plutôt ce qui suit. La bourse est peut être montée en flèche, mais absolument rien n'a été résolu. La vérité est que cette reprise des marchés boursiers est excellente pour les pigeons.



L'économie meurt et le CAC 40 s'en tape
La raison principale pour laquelle les actions ont augmenté est que le couple Mer-Kozy a promis une «réponse globale» à la crise de la dette européenne d'ici la fin de ce mois. Toutefois, M. Sarkozy a déclaré qu'il n'était "pas l'heure d'entrer dans les détails".

Voilà la seule raison qui fait monter le CAC 40, une promesse de politiciens, génial, non ? 

Je vous rappelle que le CAC 40 est censé représenter le climat économique français, et non le temps qu'il fait dans les bureaux de l’Élysée...
Les marchés financiers mondiaux ont-ils vraiment une raison légitime d'être aussi optimiste sur le super-méga-plan secret franco-allemand ?
N'oublions pas que Merkel et Sarkozy ont fait de nombreuses promesses audacieuses dans le passé, et qu'aucune solution concrète n'a donné le moindre résultat.
Alors pourquoi devrions-nous y croire, une fois de plus ?
Si nos clowns politiques ont de réelles solutions super-efficaces, pourquoi ne les révèlent-ils pas simplement maintenant ?
Pourquoi tenir l'Europe en haleine ?
En faisant de vagues promesses, Merkel et Sarkozy donnent certainement un nouvel élan aux marchés financiers mondiaux, mais le monde réel attend des résultats...
Sur CNN, Scott Brown, chef économiste chez Raymond Jame,s interprète l'annonce de Merkel et Sarkozy come ceci :
"Le nuage Européen de la crise de la dette a resté suspendu au-dessus des marchés depuis un an et demi, maintenant". Les risques et les soucis se sont intensifiés au cours des deux dernières semaines, mais après ce week-end, le marché s'attend à quelque chose de grand et en béton pour laisser la crise derrière nous."
Une solution "grandiose" secrètement préparée par Merkel et Sarkozy est-elle possible ?
Regardons les faits, et rien que les faits:
Mme Merkel a déjà obtenu tout l'argent de sauvetage que les allemands veulent sortir de leurs poches. La volonté politique pour obtenir plus de sauvetages a complètement disparu en Allemagne, et beaucoup de hauts dirigeants allemands ont exprimé cela de manière explicite :
- Le ministre allemand des Finances, Wolfgang Schäuble, a publiquement admis que l'Allemagne ne sera pas en mesure de contribuer davantage au fonds de sauvetage européen.
- Le leader du parti bavarois socio-chrétien, Horst Seehofer, a déclaré dans un vote récent sur ​​le plan de sauvetage grec, que son parti n'irait "à ce point, pas plus loin".
- Les récents sondages d'opinion en Allemagne sont clairs et le peuple allemand est massivement opposé à entreprendre d'autres actions de sauvetage.

En résumé, lisez bien ces lignes : 
l’Allemagne ne pourra plus réunir l'argent nécessaire pour sauver le reste de l'Europe...


Dans un récent éditorial, Ambrose Evans-Pritchard a décrit la situation politique actuelle en Europe de cette manière ....
"Répétez après moi:

IL N'Y AURA PAS d'union fiscale.

IL N'Y AURA PAS d'Eurobonds.

IL N'Y AURA PAS de transferts fiscaux à perpétuité.

IL Y AURA PAS D'UNION DE STABILITÉ - ou pas d'union monétaire.

Habituez-vous à cela. Telle est la réalité politique de l'Europe, car rien d'important ne peut se faire sans l'Allemagne. Tout le reste est illusoire."


Donc, à quoi ressemble cette "merveileuse" solution de Merkel et Sarkozy sans trouver encore plus d'argent ?
Sont-ils simplement entrain de monter les bourses au cric avec un joli coup de mensonge médiatique ?
Les marchés ne sont pas dupes. Quand l'écran de fumée se sera dissipé, le Grand Ajustement va remettre de l'ordre en ramenant les entreprises (bancaires et cycliques) du CAC 40 à leur juste valeur en les envoyant à la cave !
Pour exemple, le renflouement de la première grande banque européenne est maintenant acté. Dexia est renflouée, dépecée, et cela va coûter plus de 100 milliards de dollars aux contribuables.

Chers clients déposants de la Banque Postale et de la Caisse des Dépôts et Consignation, votre argent honnêtement épargné servira de contre-partie pour garantir une nouvelle escroquerie en bande organisée : la Bad Bank.

A moins que vous ne choisissiez d'apprendre ce que personne ne vous a appris jusqu'à présent : tout ce que vous devez savoir pour protéger l'avenir financier de votre famille face à la Grande Illusion...
Le plus drôle est que Dexia avait réussi haut-la-main la Star-Academy des stress-tests bancaires de cet été (elle a obtenu une meilleure note que nos SocGen, BNP et Crédit Agricole...)
Que dire à propos de toutes les grandes banques européennes qui n'ont pas passé les stress-test ?..
Les marchés financiers mondiaux devraient plutôt se concentrer sur l'ensemble des notations de crédit en cours de déclassement à travers toute l'Europe.
- Moody réduit sa cote de crédit de l'Italie de 3 niveaux mardi dernier
- Standard & Poor's a également réduit la cote de crédit des 7 plus grandes banques italiennes
Les problèmes en Europe continuent de s'aggraver, et pourtant, le marché boursier est curieusement en plein essor.



Est-ce que cela a un sens ?
Si un défaut de paiement grec sera une catastrophe majeure, un défaut de paiement de l'Italie ou de l'Espagne sera l'Armageddon financier.
Le monde est réellement au bord d'une crise financière massive.


Si vous ne voulez pas me croire, peut-être croirez-vous certains hauts responsables financiers :
Mervyn King gouverneur de la Banque d'Angleterre : "C'est la plus grave crise financière que nous n'ayons jamais vu et cela pourra être pire que la Grande Dépression des années 1930"
Timothy F. Geithner, Secrétaire américain au Trésor: "si rien n'est fait rapidement, l'Europe sera confrontée à des défauts de paiement en cascade, des paniques bancaires avec des risques catastrophiques."
Robert Shapiro, conseiller au FMI :"S'ils ne peuvent pas répondre à la crise financière de manière crédible, je crois que dans les 2 à 3 semaines, nous aurons une crise de la dette souveraine qui va produire un effondrement à travers le système bancaire européen, nous ne parlons pas seulement d'une banque relativement affaiblie en Belgique, nous parlons des plus grandes banques du monde, les grandes banques en Allemagne, les principales banques de la France, qui s'étendra au Royaume-Uni, elle se répandra partout, parce que le système financier mondial est très interconnecté".
George Soros: "Les marchés financiers sont entrain de plonger ke monde vers une nouvelle Grande Dépression aux conséquences politiques incalculables. Les autorités, en particulier en Europe, ont perdu le contrôle de la situation..."
Ann Barnhardt, gérante de Barnhardt Capital Management Inc.: " La seule chose qui puisse arriver est un effondrement total et complet de tout ce que nous connaissons aujourd'hui, et l'humanité recommencera à partir de zéro et si vous pensez que cet effondrement va se jouer sans l'enfer d'une grande guerre, vous vous êtes malheureusement beaucoup trompés."
Nigel Farage membre du Parlement Européen : "Je pense que le pire du système financier est encore à venir, un cataclysme est possible et si cela arrive, le prix de l'or pourrait aller à un niveau inimaginable à l'heure actuelle."
La morale de ce grand cirque

La "Grande Solution Secrète" ressemble plutôt au "Grand Bluff", histoire de calmer les marchés financiers et de gaver quelques traders sur leurs positions courts termes une dernière fois pendant un mois ou deux, mais au final, ils seront incapable d'arrêter ce qui est à venir.

Le marché se moque des décisions politiques,  il ne fait que refléter la santé financière de notre monde, ne l'oublions pas... Ces derniers temps, il semble plongé dans un état artificiel...

Quand la piqure anesthésique des indices perdra ses effets, le Grand Effondrement Financier sera à notre porte. 

Soyez prêts.
Source : Gold-Up

Archives

Articles récents