Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Le code du Copiale décrypté

Publié par wikistrike.over-blog.com sur 27 Octobre 2011, 10:40am

Catégories : #Les anciennes écritures

Le code du Copiale décrypté

 

1594287_3_9636_le-code-du-copiale-a-ete-decouvert--copie-1.jpg

Le code du Copiale, un étrange manuscrit du XVIIIe siècle de 105 pages contenant des messages cryptés sous forme de symboles abstraits et de caractères romans, a été percé avec l'aide d'un ordinateur, annonce l'Université de Californie du Sud (USC ).

Le mystérieux cryptogramme, relié avec du papier brocard or et vert, révèle les rituels et les tendances politiques d'une société secrète en Allemagne il y a 300 ans, précise le communiqué publié sur le site internet de l'université. Les rites détaillés dans le document contenant 75 000 caractères indiquent que cette société était fascinée par les yeux et l'ophtalmologie. Pourtant il ne semble pas que ses membres étaient eux-même des médecins des yeux.
 

"Ce décodage du Copiale ouvre une fenêtre pour l'étude de l'histoire des idées et des sociétés secrètes", explique l'informaticien Kevin Knight de l'école d'ingénierie de l'USC, un des membres de l'équipe internationale qui a finalement percé le secret du code du Copiale. "Les historiens pensent que les sociétés secrètes ont joué un rôle dans les révolutions mais cette hypothèse reste difficile à étayer  en raison surtout du fait qu'un grand nombre de documents sont cryptés", selon lui.

 

 

Le code du Copiale a été découvert dans l'académie de Berlin-Est à la fin de la guerre froide et se trouve aujourd'hui chez un collectionneur privé. Pour percer ce code, Kevin Knight et ses collègues Beáta Megyesi et Christiane Schaefer de l'université Uppsala en Suède, ont réécrit une version du texte pouvant être  lue par un ordinateur. Ils ont utilisé pour cela un programme informatique créé par Kevin Knight.

Après avoir  essayé 80 langues, l'équipe de cryptographes s'est rendu compte que les caractères romans étaient vides de sens, destinés seulement à tromper les lecteurs. Les messages étaient contenus en fait dans les symboles abstraits. Finalement les premiers mots ayant un sens en allemand ont été déchiffrés. Ils disent : "Cérémonies d'initiation" suivi par "Section secrète".

 

Source : lemonde

Commenter cet article

XAAL 27/10/2011



il ne lui reste plus qu'à décrypter le manuscrit de Voynich.


Bonne chance....



Archives

Articles récents

Partager cette page Facebook Twitter Google+ Pinterest
Suivre ce blog