Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Le combat des paysans contre les OGM et le dictateur Monsanto a porté ses fruits, selon un rapport

Publié par wikistrike.com sur 4 Avril 2012, 17:25pm

"Se battre, toujours se battre, et un jour nos gagnerons !"

 

des-milliers-de-paysans-de-par-le-monde-se-sont-opposes-a-l.jpgDe très nombreux paysans de par le monde se sont élevés contre les OGM et le groupe Monsanto en particulier. Les combats de ces peuples ont fini par porter leurs fruits puisqu’ils ont réussi, selon un rapport d'ONG, à convaincre les décideurs politiques à mieux encadrer le secteur agroalimentaire.

Que ce soit en Europe, en l'Amérique latine, en Afrique ou en Inde, des milliers de paysans se sont élevés contre le dictateur-assassin Monsanto et ses organismes génétiquement modifiés (OGM). Des efforts qui ne sont pas restés vains puisqu’ils ont convaincu les décideurs politiques à mieux encadrer le secteur agroalimentaire. C’est du moins ce que souligne le rapport des ONG Les Amis de la Terre International, Via Campesina et Combat Monsanto.

"Ce rapport démontre que les fortes objections des mouvements sociaux et des organisations de la société civile ont un impact sur les décideurs politiques chargés d'encadrer le secteur agroalimentaire et d'édicter les règles en matière de pesticides et de cultures transgéniques", souligne la synthèse du texte relayé par l'AFP. "Là où Monsanto est présente, les semences locales deviennent illégales, la biodiversité disparaît, les terres sont polluées, les paysans et ouvriers agricoles empoisonnés, criminalisés, expulsés de leurs terres", indique le document. Ainsi, en une quarantaine de pages, le rapport relate, témoignages à l'appui, les récents combats contre le principal fournisseur de semences génétiquement modifiées.

Si en Europe, la population reste majoritairement opposée à la production alimentaire à partir d’OGM, la tâche est plus difficile pour les opposants dans les pays en développement ou émergents, souligne le rapport. Malgré quelques succès retentissants (le moratoire imposé sur l'aubergine BT en Inde ou encore le rejet des dons de semences hybrides en Haïti) le rapport déplore tout de même "l'offensive sans précédent de l'agronégoce sous la bannière de la nouvelle 'économie verte' dans les préparations du sommet Rio+20" en juin.

 

Source: Maxisciences

Archives

Articles récents