Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Le consulat (qui n'existe pas) de Benghazi servait de base à la CIA

Publié par wikistrike.com sur 2 Novembre 2012, 13:14pm

Catégories : #Politique internationale

Le consulat (qui n'existe pas) de Benghazi servait de base à la CIA

 

 

Le consulat américain de Benghazi, où l'ambassadeur Chris Stevens est mort dans la nuit du 11 au 12 septembre, hébergeait avant tout une mission secrète, a révélé vendredi le Wall Street Journal. 


Vingt-trois Américains sur les trente personnes évacuées de Benghazi, principale cité de l'Est libyen, dans la nuit du 11 au 12 septembre, travaillaient pour la CIA, selon le Wall Street Journal. Il faut leur ajouter les deux gardes de sécurité tués dans l'attaque, affirme le quotidien new-yorkais. 

Le consulat am ricain a t pris
© Ibrahim Alaguri/AP
Le consulat américain a été pris pour cible dans la nuit du 11 au 12 septembre.

Ces agents de la centrale de renseignement étaient basés dans un bâtiment annexe, situé à environ 1,5 kilomètre du consulat lui-même. Leur mission était de « lutter contre le terrorisme » et de tenter de récupérer les armes lourdes du régime Kadhafi, précise le Wall Street Journal. 

La présence de membres de la CIA avait déjà été implicitement reconnue par l'agence. Une porte-parole de l'agence avait démenti la semaine dernière les affirmations de la chaîne de télévision Fox News. Selon elle, les agents de la CIA présents à Benghazi avaient reçu l'ordre de « ne pas bouger » après avoir demandé à leur hiérarchie la permission de porter secours aux diplomates assiégés. 

L'équipe de la CIA met 50 minutes pour se rendre au consulat 

La CIA a insisté jeudi soir en donnant sa version de la chronologie des événements. « Les officiers de la CIA à Benghazi ont réagi aussi vite et aussi efficacement que possible » dit un « haut responsable » anonyme, cité par l'agence Reuters. Les gardes de sécurité, en particulier, ont été de « véritables héros » a-t-il ajouté. 

Selon ce haut responsable, il a tout de même fallu 50 minutes à une équipe de la CIA pour arriver sur place. Le premier appel au secours venant du consulat tombe à 21h40, heure locale et française, dans la base fortifiée des agents de renseignement. Le consulat est noyé dans la fumée noire dégagée par du gazole enflammé, disent les diplomates. 

Back home for 4 americans killed in Consulate in Benghazi
© Carolyn Kaster/AP
Quatre Américains ont péri dans l'attaque, dont l'ambassadeur Stevens.

Au bout d'une petite demi-heure, une équipe « d'environ six gardes de sécurité » de la CIA quitte la base pour le consulat. Ils ne sont équipés que d'armes légères, fusils d'assaut et pistolets. Pendant les « 25 minutes suivantes », l'équipe « s'approche des bâtiments diplomatiques » et « tente, apparemment sans succès, de se procurer des armes plus lourdes auprès d'alliés libyens locaux » des brigades de combattants anti-Kadhafi ralliées au gouvernement provisoire. Finalement, toujours selon le « haut responsable » de la CIA, les Américains « s'engagent à l'intérieur du complexe diplomatique en feu ». 

Vers 23 heures, un avion sans pilote survole la zone et transmet des informations au sol. À 23h30, « les Américains travaillant ou résidant à la mission diplomatique ont été rassemblés, à l'exception de l'ambassadeur Stevens, qui est manquant » dit le responsable anonyme. 

Des raisons de penser que l'ambassadeur est mort 

À cet instant du déroulé chronologique, son récit se fait moins précis, laissant toujours sans vraie réponse les questions sur les circonstances exactes de la mort de l'ambassadeur. L'équipe de la CIA quitte apparemment le complexe sans l'ambassadeur Chris Stevens. Après avoir essuyé des coups de feu, les voitures arrivent à la base de l'agence. « Une fois qu'ils sont entrés à la base, cette dernière subit elle-même des attaques sporadiques pendant une heure et demie » à coups d'armes légères et de lance-grenades RPG. 

Au même moment, une nouvelle équipe de sécurité de la CIA, qui comporte « deux officiers de l'armée américaine », sans que leur rôle exact soit précisé, arrive de Tripoli. Elle « passe un certain temps » à « organiser des moyens de transport » et à « tenter en même temps de localiser l'ambassadeur disparu ». Après avoir « finalement mis sur pied une escorte locale et trouvé des moyens de transport supplémentaires », cette nouvelle équipe «décide de ne pas se rendre à l'hôpital, où elle pense que Stevens a été transporté». Pourquoi? « Parce qu'ils ont des raisons de penser que Stevens est vraisemblablement mort et qu'ils estiment que la sécurité à l'hôpital est au mieux incertaine », explique le haut responsable de la CIA. 

« Peu avant l'aube », ces renforts venus de Tripoli arrivent à la base de la CIA. C'est à ce moment qu'une nouvelle attaque, un tir de mortier très précis, tue deux officiers de sécurité. Un peu moins d'une heure plus tard, une brigade libyenne alliée, dotée d'armes lourdes, évacue « pendant les quelques heures qui suivent » les 30 Américains, ainsi que les corps de ceux qui ont été tués. Parmi eux, celui de l'ambassadeur, qui a été retrouvé.

 

Source: Le Figaro

Commenter cet article

Laurent Franssen; el 03/11/2012 12:28


honoraires par honneur ou par salaire ?

Ganesh 03/11/2012 01:51

Il y a les consuls honoraires. Ils n'ont pas de consulat. Ce sont des intermitants pour des missions de représentations uniquement. Leur maison fait office de bureau. Dans ce cas, je pense que
c'est un consul honoraire. Le consul officiel est toujours à la capitale ou dans les grandes villes. Les consules honoraires sont dans les petites villes éloignées afin d'éviter les déplacements
inutiles. Ils n'ont aucun pouvoir. Même la France en a partout. Pour exemple. En Inde, l'ambassade de France est à la capitale Delhi. Le consul est à Pondicherry et le consul honoraire du Sud est à
Madras.

HARIBOT 03/11/2012 01:40


J'adore le rajout de la parenthese dans le titre "( qui n'existe pas)" rajouter apres mon commentaire...


Vraiment ça fait pitier!!! lol

Laurent Franssen; el 02/11/2012 17:16


moi ce que je n aime pas c est que " Stevens " mort il est noir de cheveux sur la photo,
et Stevens vivant il etait blond.

Et cela surtout parce que Stevens mort il a la gueule d 'un gars que je connais. 

HARIBOT 02/11/2012 16:43


Bande d'abrutis!!! lol


Wikistrike qui se regale a dire tous et son inverse mdrrr!!!


http://www.wikistrike.com/article-il-n-y-a-pas-d-ambassade-us-a-benghazi-110176744.html


hahahaahaha je me marre!!!

suzanne 02/11/2012 15:41


bonjour, oh toi beau visiteur


tu recherches des sensations , des émotions, pour te faire voyager ,vibrer et bien ouvre la porte de mon
paradis

juliette 02/11/2012 15:40


tres sympa ton article

detente 02/11/2012 15:39


bonjour


si vous amez les beaux voyages


de marakeck aux rives de la turquie hummmmm


alors venez  vite regarder de belles choses

Tipol 02/11/2012 14:51


On sait que la CIA est partout où il y a la mondialisation à piloter. Mais il est bon de le rappeler. Pour l'Elysée avec Hollande, on en entend pas parler. Ils ont déménagé avec Sarkozy ? Je
doute !
Pour les pays où ils ne sont pas libre, certes, ils installent leurs bases là où c'est possible.
Mais dans des pays comme la France, ils sont installé partout.
Le libéralisme, et le marché transatlantique permet à la CIA de s'installer discrètement partout où elle veut chez nous.
Toutes les bases de l'armée française sont majoritairement sous commandements directs américains; alors chez Sarkosy, c'était juste une délégation, des conseillers de travail, les représentants
de l'employeur.

Archives

Articles récents