Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Le déficit de l'Assurance maladie va doubler d'ici 2020 !

Publié par wikistrike.com sur 3 Janvier 2014, 19:56pm

Catégories : #Economie

Le déficit de l'Assurance maladie va doubler d'ici 2020 !

 

 

images--1-.jpgDans un récente étude, le Haut conseil pour l'avenir de l'Assurance maladie s'inquiète de la dérive des déficits. Le déficit de l'Assurance maladie, au sens large, s'élèverait ainsi à plus de 14 milliards d'euros en 2020. Soit quasiment le double de celui de 2013. Le Haut Conseil préconise donc "d'évaluer la pertinence de certains actes" pour parvenir à des économies.

 D'ici 2040, les dépenses de santé devraient fortement augmenter et les déficits de l'Assurance maladie se creuser, montre une étude du Haut conseil pour l'avenir de l'Assurance maladie (HCAAM), qui plaide pour une plus grandemaîtrise des dépenses.

14 milliards d'euros de déficit en 2020

Le déficit de l'Assurance maladie, au sens large (y compris l'aide aux personnes dépendantes)  s'élèverait ainsi à 0,7 point de PIB, soit plus de 14 milliards d'euros en 2020, soit le double par rapport à aujourd'hui (plus de 7 milliards en 2013), puis atteindrait près de 29 milliards en 2030. Il dépasserait les 41 milliards en 2040, selon les projections réalisées par le HCAAM, publiées fin décembre.

Ce déficit augmenterait moins vite ensuite, atteignant près de 49 milliards en 2060.

"La croissance des dépenses de santé est spontanément plus rapide que celle du produit intérieur brut (PIB), ce qui contribuerait à accroître le déficit public des régimes obligatoires à l'horizon 2060", note le HCAAM.

Le Haut conseil distingue trois périodes: de 2015 à 2024, la croissance moyenne annuelle des dépenses de santé est la plus rapide (+3,0 %), puis elle s'infléchit jusqu'à 2040 (+2,4 %) et ralentit entre 2040 et 2060 (+1,8 %).

Le vieillissement de la population n'explique pas tout

La croissance constatée jusqu'en 2040 s'explique d'une part par le vieillissement de la population. Mais ce facteur "n'occupe qu'une part relativement modeste dans la progression" des dépenses jusqu'en 2040 (0,5 point environ). Le HCAAM estime en effet que "le progrès technique et l'organisation des soins apparaissent comme des contributeurs importants de la dépense de santé dans les projections".

Trois pistes sont évoquées pour endiguer le déficit: un accroissement des prélèvements publics (CSG, cotisations), une baisse de la prise en charge par la Sécu ou enfin une plus grande maîtrise des dépenses. Ecartant les deux premières hypothèses, le HCAAM plaide pour la troisième solution, réaffirmant "l'impérieuse nécessité d'une maîtrise des dépenses de santé, mobilisant les nombreux gisements d'efficience du système de soins".

Cette recherche d'efficience consiste par exemple à évaluer "la pertinence de certains actes ou de certains séjours hospitaliers". C'est d'ailleurs très exactement la piste actuellement suivie par le gouvernement qui, dans le cadre de la modernisation de l'action publique (MAP) cherche à développer au maximum la médecine ambulatoire afin de diminuer le nombre des lits d'hôpitaux. Objectif: économiser 500 millions d'euros

Vers des déremboursements par la Sécurité sociale ?

Toutefois "à court terme, des mesures sur les recettes et le remboursement de soins inutiles devront être prises en attendant que les mesures d'optimisation de la dépense de santé fassent sentir leurs effets", souligne le Haut conseil. Là aussi, on sait que depuis plusieurs années les différents gouvernements souhaitent imposer davantage sur le marché les médicaments génériques. Mais le HCAAM semble également suggérer qu'il serait peu-être utile de lancer un nouveau train de mesures de déremboursement par la Sécurité sociale de certains actes médicaux ou de certains médicaments à l'efficacité médicale insuffisante. Ainsi, en 2010, sous le gouvernement Fillon, 600 médicaments avaient été déremboursés. 

 

http://www.latribune.fr/actualites/economie/france/20140102trib000804780/le-deficit-de-l-assurance-maladie-va-doubler-d-ici-2020.html

Commenter cet article

Athos 06/01/2014 11:38


Mignon, ce prénom Ricain, John! ne viendrait il pas de jonathan?

Athos 06/01/2014 11:37


John,


Je te ferais remarquer que tu as dégainé le premier , Ah ces sacrés juifs...

Laurent Franssen 05/01/2014 12:52


Le bonhomme etant vivant , il n'y a pas lieu de debattre de ses propos,
il sait quand meme ce qu'il a dit.

Quiconque s'approche de lui avec des intentions lugubres passera un sale quart-d'heure.

C.R.A.B ayant ete identifie dans son appartenance , 10 jours de purgatoire pour toi.

Enjoy. 

C.R.A.B 05/01/2014 12:24


Franssen, ne deforme pas la verité en citant une pseudo interview caviardee... Jamais Rocard n'a rajouté dans sa phrase ce que toi tu y ecris... D'ailleurs un debat sur le sujet a ete fait, et
parmi ceux qui defendent ta these, aucun n'a pu sortir l'interview... Car la vraie interview ne contient pas cette petite phrase.


 


Je maintiens, la France n'a pas pour vocation d'accueillir toute la misere du monde. point barre... Cette phrase rajoutee est l'oeuvre des scelerats pseudos humanistes gauchos. Honte a eux.

Laurent Franssen 04/01/2014 16:56


Comme d'habitude,
Rocard a moitie cite

" LA FRANCE ne peut accueillir toute la misère du
monde, mais elle doit savoir en prendre fidèlement sa part. "
*-*
Aux ordres de moi-meme. 

---

" Qui vous savez "
Encore une expression bien vide , Ca c'est generateur de chaos. 

*

Tellement bete qu'ils ne savent meme pas lire l'humour  

John 04/01/2014 12:16


Athos, une petite question : Arno t'a convoqué pour la manif (pas encore autorisée d'ailleurs, mais qui le sera très rapidement) à Nantes ?


 

John 04/01/2014 12:10


@ ATHOS


Tu es birillant : on dirait Luky luke qui tire plus vite que son ombre.

Athos 04/01/2014 11:39


          John tu as raison, et je me demande si je ne suis pas tombé en panne, ce matin, à cause d'EUX ?

John 04/01/2014 08:33


Franssen, avant d'affirmer des choses, tu ferais bien de réfléchir.


Par contre, ce qui est certain, c'est qu'à force de faire des cadeaux à plus de la moitié des bénéficiaires qui n'ont jamais cotisés, nous allons droit dans le mur. acheter la paix sociale
aujourd'hui avec les immigrés ne sert que les intérêts des politiques, aux ordres de qui franssen ? Tout ceci pour créer le chaos plus tard voulu par qui vous savez!

C.R.A.B 04/01/2014 00:05


Roccard le disait: la France n'a pas a accueuillir toute la misere du monde....


 


Et pourtant, on donne des milliards a tous les crasseux de la terre, au detriment de la santé de notre peuple a nous...


Les juifs sont moins cons que nous, ils imposent la preference ethnique et religieuse ...

Laurent Franssen 03/01/2014 22:23


Si ca coute si cher de rendre les gens malades,
ce n'est alors surement pas de la faute des juifs ;-) 

Archives

Articles récents