Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Le docteur de la mort « Kasia Rivera » tue ses patients à coups d’injection de silicone

Publié par wikistrike.com sur 14 Décembre 2011, 11:19am

Catégories : #Infos

 

Le docteur de la mort « Kasia Rivera » tue ses patients à coups d’injection de silicone


 

h-4-2658382-1323713410.jpg

 

Le faux docteur Kasia Rivera

L'histoire se déroule le 5 mai. Justin Street, un Américain de 22 ans, va dans le New Jersey consulter le "docteur" Kasia Rivera, 34 ans, pour se faire agrandir le pénis.

Le faux docteur s'exécute, raconte le Huffington Post, et injecte du silicone (souvent utilisé illégalement pour grossir certaines parties du corps, comme les fesses). Mais le lendemain, le jeune homme décède.

Une enquête de police conclut à un homicide : Justin Street serait mort d'une embolie due justement au silicone. 

Le Dailymail précise que ce produit, une fois injecté dans le corps, peut en de rares occasions migrer et causer ce genre de dommages. L'usage de ce produit à des fins cosmétiques est interdit aux États-Unis, sauf dans le cadre d'injections de Botox.

 

Mais dans cette affaire, l'opération était totalement illégale. 

Ce n'est pas la première fois qu'un faux médecin réalise une opération de chirurgie esthétique de ce type aux Etats-Unis. Une autre prétendue-chirurgien, O’neal Ron Morris, a injecté du ciment, des huiles minérales et de l'enduit anti-crevaison... dans les fesses d'une patiente, mais aussi dans les joues d'une autre.

La rédaction du Post

Sources : Huffington Post, Daily Mail

 

Autre dossier :

Le faux médecin avait injecté du ciment dans les fesses d'une patiente

 

h-4-2642836-1321868553.jpg

 

Photo d'Oneal Ron Morris par la police de Miami, États-Unis. | Capture d'écran du site Fox News

L'histoire se déroule à Miami (États-Unis). La victime, une jeune femme, souhaitait devenir plus séduisante pour pouvoir travailler dans une boîte de nuit. 

Elle est donc partie à la recherche d'un médecin pouvant lui proposer une opération de chirurgie esthétique à prix réduit, rapporte le Huffington Post (article en anglais).

La jeune victime a alors rencontré une femme (née homme) se présentant comme étant médecin. Cette dernière lui a alors proposé de lui injecter du ciment, des huiles minérales et de l'enduit anti-crevaison... dans les fesses.

Une opération qui pouvait paraître séduisante pour des personnes un peu trop naïves, puisque le prix était "seulement" de 700 dollars.

Mais la technique est évidemment très dangereuse. La victime a été prise de violentes douleurs et de fièvres et a dû subir une nouvelle intervention chirurgicale.

Le sergent Bill Bamford de la police de Miami a précisé qu'Oneal Ron Morris, la médecin transsexuel, avait été appréhendée vendredi dernier après un an de traque. La suspecte a été inculpée d'exercice illégal de la médecine et d'atteinte corporelle grave. Elle a été remise en liberté sous caution.

Les enquêteurs pensent que la suspecte avait testé la procédure sur elle-même (voir photo). Les autorités cherchent maintenant d'autres victimes potentielles de ce traitement de choc qui seraient trop humiliées pour se manifester.

La rédaction du Post

Sources : Huffington Post

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Archives

Articles récents