Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Le droit de voter exigera-t-il bientôt une identification biométrique?

Publié par wikistrike.com sur 7 Août 2012, 08:54am

Catégories : #Science - technologie - web - recherche

 

Le droit de voter exigera-t-il bientôt une identification biométrique ? Ils testent sur les africains

 

 

biometric-voter-registration-bvr-voting-goes-scientific-606.jpgVous y croyez, vous n'y croyez pas, bien si, au pays de l'oncle Sam, très bientôt, les citoyens devront passer leur index dans la petite machine pour voter !

 

Pourquoi passer les empruntes digitales ou une reconnaissance de l'iris ?

 

Certains pensent que cela sécuriserait le vote. L'objectif serait de prouver l'identité, de réduire, et même d'éliminer les pratiques déloyales, en favorisant le vote libre, juste, et transparent (évidemment).

Même si cette identification biométrique n'est pas encore à l'odre du jour, la réflexion est tout de même engagée. Savez-vous pour qui ? En premier pour les africains ! C'est écrit ici : "Although most likely not a viable option for the U.S., it is nevertheless an interesting subject that has growing prevalence in Africa."

 

Cadeau, chers lecteurs, en Afrique, dans des pays qui crèvent aussi la dalle; cette technologie est en route:

L’année dernière, cette numérisation BVR des empreintes digitales a été mise en œuvre dans une grande partie de l'Afrique, y compris des pays comme le Nigeria, le Kenya et la République démocratique du Congo.

Il n'y a pas longtemps, la Sierra Leone enregistré 2,5 millions d'électeurs à travers le pays. La Zambie, le Nigeria, la Namibie et le Mozambique ont tous deux déjà commencé à numériser leurs citoyens ou l’envisagent !

 

Le Ghana fait encore mieux, tout une campagne a été lancée en mars 2012 vie les réseaux sociaux (facebook, Google, Filk, Twitter...) pour rassurer la population sur le potentiel cancérogène de la petite machine. Non, n'y 'a rien à craindre. Ce pays compte 12 millions d'inscrits dans le programme d'identification ! 

 

En gros, c'est bon pour des coups d'état invisibles, sous couverture de démocratie. Le mieux, c'est que cette technologie est américaine. On sait qui gouverne le monde, n'est-ce pas ?!

 

Le Dr Samuel Chindaro, un ingénieur en électronique travaillant dans un groupe de recherche sur la technologie biométrique à l'Université de Kent  se dit favorable :

 

 "Les identifiants biométriques ne peuvent être partagés, égarés, et ils représentent intrinsèquement l'identité de l'individu. En général, et ce qui est important, la biométrie peut être utilisée pour l'identification positive, c'est pour prouver que l'individu est bien celui qu'il prétend être. "

Ce chercheur n’est pas con, et être chercheur et dit cela mérite aussi réflexion… 

 

On teste sur les pauvres africains, avant de taper dans les pays riches...

 

Joseph Kirchner pour WikiStrike 

 

Source: http://ivn.us/social-ballot/2012/07/31/biometric-voter-registration-bvr-voting-goes-scientific/

 

Partager cette page Facebook Twitter Google+ Pinterest
Suivre ce blog