Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Le fils d'Ariel Sharon : « Il faut raser Gaza comme à Hiroshima et décimer sa population »

Publié par wikistrike.com sur 22 Novembre 2012, 08:56am

Catégories : #Politique internationale

 

 

Le fils d'Ariel Sharon : « Il faut raser Gaza comme à Hiroshima et décimer sa population »

 

mf_00_1.jpg

© Majdi Fathi / APA images
Des médecins palestiniens rassemblés pour prier autour des corps des membres de la famille al-Dallu, tués avec sept autres personnes lors de la frappe d'un missile israélien sur une maison de Gaza City le 18 novembre

 

Parmi les derniers exemples effroyables d'incitation au meurtre de masse par des personnages publics israéliens, GIlad Sharon, le fils de l'ancien Premier ministre et criminel de guerre notoire Ariel Sharon, en a appelé à l'armée pour qu'elle « rase » Gaza, tout comme les US rasèrent à coup de bombe atomique la ville japonaise d'Hiroshima en 1945.

« Les habitants de Gaza ne sont pas innocents, ils ont élu le Hamas. Les Gazaouis ne sont pas des otages ; ils ont fait ce choix librement, et doivent en subir les conséquences », a écrit Sharon dans le journal extrémiste The Jerusalem Post. Sharon continue : 

Nous devons raser tous les quartiers de Gaza. Raser tout Gaza. Les Américains ne se sont pas arrêtés à Hiroshima - les Japonais ne se rendaient pas assez vite, alors ils ont aussi frappé Nagasaki. 

Il ne devrait pas y avoir d'électricité à Gaza, pas d'essence, pas de véhicules, rien. Alors, là ils demanderaient un cessez-le-feu. 

Si cela arrivait, les images en provenance de Gaza seraient déplaisantes - maisla victoire serait rapide, et les vies de nos soldats et de nos civils seraient épargnées. »
Sharon a ajouté : « Il n'y a pas de voie du milieu ici - soit les Gazaouis et leurs infrastructures paient le prix, soit nous réoccupons la Bande de Gaza tout entière. » 

Au dimanche soir, au bout de 5 jours d'attaques aériennes israéliennes sur Gaza, plus de 70 Palestiniens, la moitié d'entre eux des civils, avaient été tués lors de centaines de frappes aériennes israéliennes. 

« Au diable Goldstone » 

Pendant ce temps, dans un message aux soldats, le membre de la Knesset Michael Ben-Ari, du parti de l'Union nationale, a exhorté les soldats à tuer sans pitié ni discernement. 

« Frères ! Soldats et chefs bien aimés - préservez vos vies ! Au diable Goldstone ! Il n'y a pas d'innocents à Gaza, ne laissez aucun diplomate qui veut faire bonne figure mettre vos vies en danger [;] sans aucune considération pour vos vies - Décimez-les ! », a dit Ben-Ari, dont les propos ont été rapportés par le site HaKol HaYehudi. 

Ben-Ari faisait référence au rapport Goldstone mandaté par l'ONU et qui rapportait des crimes de guerre et des crimes contre l'humanité commis lors de l'invasion de Gaza de 2008-2009, qui a causé plus de 1400 victimes palestiniennes, la plupart des civils. 

« C'est en vie et le sourire aux lèvres que nous vous voulons, pas - Dieu nous en garde - « justes » et morts à Gaza - Sodome [-] il n'y a pas d'hommes justes là-bas, transformez Gaza en ruines. Peignez-la en rouge ! Nous sommes inquiets pour vous, et nous comptons sur vous. Toutes les Nations d'Israël comptent sur vous », a ajouté Ben-Ari. 

L'expression « les Nations d'Israël » renvoie à tous les membres de la religions juive, pas aux citoyens de l'État d'Israël, fait remarquer Dena Shunra, qui a traduit les commentaires de Ben-Ari. 

Le 15 novembre, deuxième jour de l'assaut israélien, Ben-Ari a pris la parole lors d'un rassemblement de haine à Tel Aviv, et a réclamé un bain de sang à Gaza. Une nouvelle vidéo du rassemblement, déjà couvert sur ce blog, montre Ben-Ari en action : 


Ben-Ari est aussi connu pour son incitation à la haine contre les Africains et sa haine des chrétiens. En juillet dernier, il a déchiré un exemplaire du Nouveau Testament, le qualifiant d'« abominable », et l'a jeté à la poubelle. 

Lisez d'autres exemples d'incitation à la violence de la part de personnages publics israéliens, par exemple cet éminent rabbin qui affirme que l'armée israélienne « doit apprendre des Syriens comment massacrer l'ennemi »

Tous ces incitateurs seront sans aucun doute ravis que, au cours de l'assaut le plus sanglant de l'attaque israélienne (jusqu'ici), 11 Palestiniens, tous membres d'une même famille - dont quatre jeunes enfants et une femme de 81 ans - ont été tués dimanche dernier par une bombe israélienne qui a rasé leur maison.

 

Source: Electronic Intifada

Traduction: SOTT

Archives

Articles récents