Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Le fils du président de la Banque Centrale Européenne est trader

Publié par wikistrike.com sur 28 Septembre 2012, 02:01am

Catégories : #Economie

Le fils du président de la Banque Centrale Européenne est trader 

 

 

L'information se répand telle une traînée de poudre sur les réseaux sociaux (Jean-Luc si tu m'entends). Mario Draghi l'actuel président de la Banque Centrale Européenne aurait un fils trader de taux chez Morgan Stanley.

 

C'est l'été, du coup Margin Call a décidé de chausser ses lunettes noires et de marcher honteusement sur les plates-bandes People de Voici, Closer et autre Gala.

 

Traînent de ci et de là, cahin-caha, les questions de potentiels conflits d'intérêts entre papounet (qui dirige le principal taux en Europe, le taux de la Banque Centrale Européenne) et fiston (qui traite ces mêmes taux).

 

Alors, tout d'abord, l'info était connue depuis un bon bout de temps. Première recherche google et nous tombons sur cet article du Telegraph qui parle de cela en janvier de cette année.

 

Évacuons tout de suite le coté "véracité" de l'information, OUI Giacomo Draghi est trader taux dans la banque Morgan Stanley à Londres depuis 9 ans (2003). Voici sonCV. On a aussi son email, son numéro de téléphone mais on a jugé utile de ne pas vous les donner. Mais, en échange, voici sa photo :

GD.PNG

 

 

Effectivement, si le père donne à son fils au cours du dîner dominical des informations sur ses futures décisions, avis ou même phrases de son intervention, il pourrait en tirer profit.

 

Maintenant une décision de changer les taux de la banque centrale n'est pas prise unilatéralement par le président mais par le vote d'un collège de gouverneurs.

 

De plus, il existe dans chaque banque des procédures de chinese wall et de surveillance.

 

En salle de marché toutes nos conversations téléphoniques sont enregistrées, nos emails lus et nos tchats scrutés. Ce n'est pas, j'en conviens, l'arme absolue mais ça augmente la pression et ça donne des limites.

 

Le risque est plus du coté de Morgan Stanley qui joue avec le feu. Imaginons que Giacomo était amené à faire une excellente année, de suite la suspicion gagnerait pour savoir si il a, ou pas, bénéficié d'informations privilégiées.

 

Je serais Morgan Stanley, je le changerais de poste et le mettrais comme économiste ou conseiller spécial par exemple. Les risques seraient moindres mais l'efficacité identique.

 

Au moment où je vous écris Giacomo est encore trader, avec la petite pastille verte du tchat Bloomberg indiquant qu'il est actuellement en poste devant son écran prêt à vendre des milliards de dette espagnole 10 ans pour potentiellement jouer contre la politique monétaire de son papa.

 

Source: Zebuzzeo

 


Commenter cet article

Amaaaazing! 29/09/2012 06:12


Ouaiiiis....

Bon, niveau conflit d'interet ; je ne voudrais pas douter de la bonne conduite de ces deux personnes.

Mais si papa et fiston venait à avoir un différents , quel qu'il soit, au dîner dominical,
même par simple ressenti , étant donné leurs postes, celà me parait peu judicieux.

...

C'est un peu fou ça hein ... 

Amaaaazing! 29/09/2012 06:08


Oh my fucking goddddd...

ThonyL 28/09/2012 09:44


Et en quoi cette info est étonnate, réveillez vous un peu : Draghi, Papadémos, Monti étaient des banquiers de Goldman Sachs, la banque qui a perverti le système, rien d'étonant, arrêtez de jouer
les vierges  éfarouchées

Archives

Articles récents