Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Le gouvernement canadien a caché en mars 2011 les données sur l'iode radioactif dans l'eau de pluie... Et les autres pays ?

Publié par wikistrike.com sur 16 Janvier 2012, 16:30pm

Catégories : #Santé - psychologie

Le gouvernement canadien a caché en mars 2011 les données sur l'iode radioactif dans l'eau de pluie... Et les autres pays ? 

 

la-personne-avec-le-parapluie-attend-la-pluie-radioactive-t.jpgLa Gazette de Montréal (14 janvier) : 

 

Après l'accident nucléaire de Fukushima, les responsables de la santé du Canada ont assuré à un public nerveux qu'il n'y avait virtuellement aucune retombée radioactive n'avait dérivé sur le Canada.

 

Mais des données montrent qu'en mars dernier, une station de surveillance de santé canadienne de Calgary avait détecté une moyenne de 8,18 becquerels/litre d'iode radioactif (isotope libéré par un accident nucléaire) dans l'eau de pluie.

Le niveau a facilement dépassé la norme canadienne de 6 becquerels/l d'iode pour l'eau potable, a reconnu Eric Pellerin, directeur de division de la surveillance de radioactivité pour le Canada.

''C'est au-dessus du niveau recommandé (pour l'eau potable),'' a-t-il dit dans une interview. ''Quel que soit le moment où vous l'échantillonnez, il ne devrait pas dépasser la norme.''

 

Les autorités canadiennes n'ont pas révélé à l'époque la mesure de radioactivité élevée.

 

En revanche, l'état de Virginie a émis un avis d'interdiction de consommation d'eau de pluie fin mars après que les niveaux d'iode près d'une ville soient grimpés à 3,4 becquerels/l sur une seule journée. C'était moitié moins que le niveau vu à Calgary pendant le mois entier de mars.

 

De l'iode radioactif est également apparu en plus petites quantités à Vancouver en mars (qui a vu une moyenne de 0,69 becquerels/l dans l'eau de pluie, auparavant à zéro avant Fukushima), à Winnipeg (qui a eu 0,64 becquerels/l) et à Ottawa (qui a reçu 1,67 becquerels/l).

 

Ces derniers niveaux n'ont pas dépassé la limite canadienne pour l'eau potable. Mais le niveau d'Ottawa a dépassé le plafond strict utilisé par l'agence de protection de l'environnement américaine.

Les données ne sont toujours pas postées sur la page web de la Santé Canada dévolue aux impacts de Fukushima.

 

Pellerin a dit qu'il ne sait pas pourquoi la Santé Canada n'a pas rendu publiques les données. ''Je ne peux répondre. L'aspect communication pourrait être amélioré.''

 

Les données pour l'eau de pluie soulèvent des questions sur la manière dont la surveillance de radioactivité par Ottawa est faite après une crise nucléaire :

 

Certains chiffres de la Santé Canada sont beaucoup plus bas que ceux rapportés par d'autres chercheurs en radioactivité. Le chimiste en nucléaire Krzysztof Starosta de l'université Simon Fraser a trouvé des niveaux d'iode dans l'eau de pluie de Burnaby, en Colombie britannique, qui étaient montés à 13 becquerels/l en mars – plusieurs fois les niveaux détectés par Santé Canada près de Vancouver.

 

La pluie n'a été testée qu'à la fin de chaque mois, après que le réseau de stations de surveillance ait envoyé les échantillons à Ottawa. Ceci voulait dire que les pics de radioactivité de fin mars n'ont été découverts que début avril, après envoi des échantillons à tester à Ottawa – trop tard pour alerter le public, y compris ceux qui récupèrent l'eau pour la boisson et le jardinage.

 

Au contraire, l'agence de protection de l'environnement a testé la pluie tous les jours et a immédiatement rapporté les données sur son site web.

 

Les félicitations de l'article pour l'agence américaine sont déplacées. Le RADNET de l'agence, tout au moins en Californie, dépend de bénévoles qui collectent les filtres à air deux fois par jour et envoient les résultats par mail à Montgomery, en Alabama pour des tests parce que cela correspond à leur mode de vie. Certains moniteurs du sud Californie étaient cassés à l'époque de l'accident de Fukushima.

 

Source: Bistro Bar Blog

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Archives

Articles récents