Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Le gouvernement japonais fait pression sur les populations pour qu’elles retournent vivre dans les zones contaminées

Publié par wikistrike.com sur 26 Mars 2013, 06:18am

Catégories : #Ecologie - conso - biodiversité - énergie

 

Le gouvernement japonais fait pression sur les populations pour qu’elles retournent vivre dans les zones contaminées

 

Il déclare habitables à partir du 1er Avril les zones jusqu’à 20 milli Sieverts /an

Il y envoie tout le monde : adultes, enfants, femmes enceintes, nourrissons ….

 

 

zones-Avril2013.jpg

nouveau zonage

 

 

C’ est bien au delà de la norme internationale qui est de 1 Milli Sieverts/an.
20 Milli Sieverts/an c’est l’exposition maximale pour les travailleurs du nucléaire.
A Tchernobyl, tout ce qui était au dessus de 5 mSv/an était zone d’évacuation obligatoire.

Ces 20 milliSieverts/an ne représentent que l’irradiation externe qu’ils vont subir en vivant là bas.

Ils ne tiennent pas compte de la contamination interne apportée par l’alimentation, l’eau, les poussières inhalées ou avalées.
Cette contamination interne:
- est plus dangereuse que l’irradiation externe à faible dose. C’est ce qu’ont constaté les médecins de Tchernobyl
- et elle vient se surajouter à la contamination externe.

Le minimum aurait été que les autorités surveillent attentivement les aliments sur le marché. Et qu’elles veillent soigneusement à fournir aux habitants des zones contaminées des aliments sains.
De façon à ne pas augmenter la charge en radionucléides de leur corps.


Mais,
En zone polluée, la culture du riz reprend, le contrôle des aliments diminue.


Le gouvernement japonais diminue le contrôle des aliments

Le 19/03/2013 le ministère japonais de la Santé, du travail et de l’aide sociale a annoncé qu’ils vont diminuer les sortes d’aliments qui subiront les tests de contamination par les radionucléides.
Le nombre de types d’aliments testés va baisser de 132 à 98.
La raison en est: « Le taux de radiations de ces aliments est en baisse »
Les aliments qui ne seront plus testés:
épinards, salades, chou, radis, pommes de terre
pèches, pommes, poires, épinards
jeune « lancefish », Sardines
etc…
l’article du Fukushima Diary
Ministère de la santé (en japonais)

Source en français: vivre-apres-fukushima.fr

Commenter cet article

Archives

Articles récents