Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Le Grand Rabbin de France, serial menteur

Publié par wikistrike.com sur 6 Avril 2013, 13:32pm

Catégories : #Religion - pensées

Le Grand Rabbin de France usurpe un titre d'enseignement


 

photo_1365247323539-1-0.jpgM. Bernheim, 61 ans, est crédité d'une agrégation de philosophie dans plusieurs notices biographiques, notamment dans le Who's Who, le très sérieux annuaire de référence des personnalités influentes, qui cite même le nom de l'université de la Sorbonne.

L'agrégation permet, au terme d'un concours extrêmement difficile au nombre de places très réduit, d'obtenir le plus haut titre d'enseignement en France. Il permet d'enseigner la philosophie au lycée et, sous certaines conditions, à l'université.

Mais des recherches menées par l'AFP dans 28 annuaires (de 1972 à 2000) à la Société des Agrégés d'Université, montrent que le nom du Grand Rabbin Gilles Bernheim ne figure dans aucune des listes des lauréats des concours d'agrégation de philosophie.

Selon le directeur du Who's Who, Etienne Prévost, contacté par l'AFP, cette information biographique émane, "non pas de la liste d'un annuaire officiel, mais de la notice remise par le Grand Rabbin lui-même, entré pour la première fois au Who's Who en octobre 2012.

"Nous nous sommes basés sur la confiance", a-t-il précisé.

La présidente de la Société, Blanche Lochmann, interrogée, n'a pas voulu se prononcer, tout en relevant que le nom du Grand Rabbin ne figurait pas non plus dans les listes du ministère de l'Education nationale.

"Il est très difficile pour une personnalité publique de tricher sur le fait qu'elle a une agrégation. Il s'agit en l'occurrence du premier cas aussi manifeste", a déclaré Mme Lochmann.

Interrogé par l'AFP, le porte-parole de Gilles Bernheim, le rabbin Moché Lewin, a répondu que "le Grand Rabbin, très affecté par ces attaques, ne souhaitait pas s'exprimer, mais qu'il ferait une déclaration la semaine prochaine".

M. Bernheim, dont certains écrits ont été cités par Benoît XVI, avait reconnu mercredi, après l'avoir nié, avoir plagié avec un nègre un philosophe décédé, pour l'écriture de son livre intitulé "Quarante méditations juives".

Le responsable religieux avait admis avoir réagi "de manière précipitée et maladroite", selon un communiqué écrit depuis Jérusalem.

 

AFP

 

Scandale : plaggiat du grand rabbin de France


Le grand rabbin de France, Gilles Bernheim, a reconnu, mardi 2 avril, avoir commis par le biais de son nègre un plagiat.

L’objet du délit est son ouvrage « Quarante méditations juives » (Stock), publié en 2011, dans lequel il a recopié plusieurs passages du livre d'entretiens « Questions au judaïsme » paru chez Desclée de Brouwer en 1996 et dirigé par l'universitaire californienne Elisabeth Weber.

Dans le livre du grand rabbin de France, plusieurs propos tenus par le philosophe Jean-François Lyotard y sont repris. D’autres emprunts d’écrivains comme Jean-Marie Domenach, Elie Wiesel et Charles Dobzynski ont également été repérés par de fins observateurs comme Jean-Noël Darde, maître de conférences à l'Université Paris VIII et auteur du blog Archéologie du copier-coller, qui a fait part de sa découverte il y a deux semaines.

Après ces accusations, Gilles Bernheim s’était défendu, le 20 mars, en assurant que ce serait M. Lyotard et Mme Weber qui auraient repris ses propos qu’il avait rédigé dans le manuscrit d’un de ses cours quand il était aumônier des étudiants. Mais finalement, le théologien a avoué. Depuis Israël où il se trouvait pour la fête juive de Pessah, il a reconnu dans un communiqué avoir eu recours à un « nègre ».

 

Scandale : plaggiat du grand rabbin de France


« Je me suis appuyé, par manque de temps, sur un étudiant dont je tairai le nom et à qui j'ai confié des travaux de recherche et de rédaction. C'est la seule et unique fois que je me suis livré à un tel arrangement, dans un contexte, en 2011, où ma charge de travail et mes obligations ne me permettaient pas de porter toute l'attention nécessaire à la rédaction d'un livre. Ce fut une terrible erreur. Ma confiance a été trahie. Les plagiats démasqués sur Internet sont avérés. Il y aurait, dans ce livre, d'autres plagiats qui n'ont pas été identifiés à ce stade. J'ai été trompé. Pour autant, je suis responsable », explique-t-il en demandant en plus à son éditeur de retirer « Quarante méditations juives » des librairies et de sa bibliographie.

Il est certain que sa crédibilité en prend un coup mais son entourage a indiqué que sa démission n’était pas à l’ordre du jour.

Cependant, une information de dernière minute, si elle est avérée, pourrait le pousser à y réfléchir. En effet, selon des informations de L’Express, le rabbin ne serait pas agrégé de philosophie comme il prétend être.

« Son nom n'apparaît dans aucune liste des reçus à ce concours, sans doute le plus prestigieux de l'Université française. Ses biographies précisent parfois que Gilles Bernheim l'aurait obtenu "très jeune", certaines prétendant même qu'il aurait été "major" - c'est à dire reçu premier. Le Grand Rabbin étant né en 1952, nous avons donc consulté, dans les archives de la Société des Agrégés de l'Université, tous les palmarès de l'agrégation de philosophie de 1968 à 1986. Pas la moindre trace de son nom », fait savoir le journal.

De plus, alors que le rabbin assure n’avoir eu recours à un nègre que pour l’ouvrage « Quarante méditations juives »L’Express indique qu’« on trouvait déjà deux pages plagiées dans son ouvrage "Le souci des autres: au fondement de la loi juive" (Calmann-Lévy), paru en 2002 ».

L'affaire prend de l'ampleur. Des explications de celui qui représente le culte juif en France sont attendues mais il aura bien du mal à se défaire des accusations.

 

 

 Saphirnews.com

 

 

Commenter cet article

OTOOSAN 08/04/2013 18:56


Juste par curiosité statistique , quelqu'un est étonné par ce que nous révèle cet article ?

Laurent Franssen 07/04/2013 18:17


vorce

Content ? 

gennaro 07/04/2013 00:10

Tu divorce Laurent ?

Laurent Franssen 06/04/2013 19:46


Jvais faire saigner vos rang si vous continuez a embrouiller le monde, 
on a plus le temps de se chamailler , apres ce temps ci il ne restera rien ni nul part , ni pour vous , ni pour moi.

Certains n'ont pas l air de croire qu'il est possible d avoir tout perdu et pourtant obtenir la grace... 

Laurent Franssen 06/04/2013 19:43


@Lapurge 

 Fleury (1640-1723) 
 pour l autre nom , pas + de commentaires.

Quitte a essayer de dire qqch d utile autant ne pas l emballer de conneries.

Pour le reste Soral se debrouille plutot bien. 

Laurent Franssen 06/04/2013 19:38


Au-dessus c'est le soleil , hein ^*^

Lapurge 06/04/2013 19:35


Soral un guignol aux ordres de l'hébraïque.


Vous feriez mieux d'indiquez que cela fut décris dans les ouvrages de Fleury, Netchevolodoff, et tant d'autres qui ont eu à souffrir de la haine du peuple qui se dit si bien élu.


C'est bien connu, Mais au fait va t'on excommunié le rebbe pour son crime contre le Kahal ?


Va-t-on mettre le voile noir sur les lumières ?


Comment va-t-il faire pour payer sa dette envers la communauté ?


Est-ce que les contrat acquis sur les biens goyim seront maintenus ?


et le reste,mais chut .. Faut pas le dire.


Toutefois en lisant la Russie juive de Wolski et d'autres livres ont se renseignera.

Jean Suiblazé 06/04/2013 19:25


Bof, Alain Soral à déjà démontré qu'un escroc se faisant passer pour un déporté a remporté un prix Nobel pour un traumatisme qu'il prétend donc éhontément avoir vécu, on pourra pas aller plus
haut que ça.

Laurent Franssen 06/04/2013 19:23


Parce que ca me saute a l esprit ,

oubliez pas que c'est " la putain " qui a donner la bombe nucleaire a Israel. 

Laurent Franssen 06/04/2013 19:21


Re-post.

Est ce que ca va Jean-claude, la ptite revelation sur Moise ; le choc est passe ?

Tu peut enterrer ta hache de guerre , si tu veux.

Perso , j'en ai marre de vous voler vos armes. 

Laurent Franssen 06/04/2013 19:13


Jean-claude,

est ce que l on peut mettre hors d etat notre different precedent ? 

Jean-Claude French 06/04/2013 19:11


Alain Soral se pourléche déjá les babines

Laurent Franssen 06/04/2013 18:33


C est du miam-miam pour Alain Soral ca.

Archives

Articles récents