Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Le juge Gentil qui a inculpé Sarkozy reçoit des menaces de mort

Publié par wikistrike.com sur 28 Mars 2013, 07:15am

Catégories : #Politique intérieure

 

Le juge Gentil reçoit des menaces de mort

 

 

le-juge-jean-michel-gentil_1125850_460x306.jpgUne lettre menaçante, accompagnée de munitions, visant notamment le juge d’instruction français Jean-Michel Gentil qui vient d’inculper l’ex-président Nicolas Sarkozy dans l’affaire Bettencourt, a été reçue mercredi au parquet de Bordeaux, a-t-on appris de sources concordantes.

L’affaire a été révélée par le Syndicat de la magistrature (SM), dont plusieurs membres étaient visés par ce courrier, et confirmée par d’autres sources.

Dans un communiqué intitulé Sérénité!, le SM annonce qu’après les déclarations indignées voire injurieuses de certains politiques suite à la mise en examen (inculpation) de Nicolas Sarkozy, après la mise en cause de l’impartialité d’un des magistrats (M. Gentil, ndlr) en charge du dossier par Thierry Herzog, avocat de Nicolas Sarkozy, ce magistrat est aujourd’hui destinataire d’un courrier, auquel étaient jointes des cartouches à blanc, le menaçant clairement de mort, lui, ses proches, et les membres du Syndicat de la magistrature dont il ferait partie.

Un proche de M. Gentil a précisé que ce courrier contenant des menaces caractérisées et visant M. Gentil et d’autres magistrats, était arrivé au parquet de Bordeaux, qui a dû diligenter une enquête préliminaire, et a saisi la police, a indiqué une autre source. Cette lettre était accompagnée de munitions d’arme de guerre, selon ces sources.

Le parquet de Bordeaux n’était pas joignable pour un commentaire, mercredi soir.

La lettre, a expliqué cette autre source à l’AFP, était adressée à M. Gentil du Syndicat de la Magistrature, alors qu’il n’en fait pas partie, et on l’y accuse d’avoir franchi l’irréparable.

Le syndicat lui-même, qui se classe à gauche, y est qualifié de groupuscule de juges rouges révolutionnaires, totalitaires, enragés et engagés politiquement.

Vous êtes physiquement bien protégé, lance l’auteur au juge, mais l’un des vôtres va disparaître. Il est précisé que les cartouches jointes sont à blanc, en attendant de monter nos interventions, et il est précisé que les laboratoires d’expertise ne parviendront pas à trouver trace des auteurs de ces lettres.

Selon Sud Ouest.fr, les deux collègues du juges, Cécile Ramonatxo et Valérie Noël, ont également reçu des lettres de menace, mais cela n’était pas confirmé mercredi soir.

Dans son communiqué, le SM remarque que la violence des propos de la +garde rapprochée+ de l’ancien président et l’oeuvre de décrédibilisation de la justice à laquelle elle s’est livrée ne peuvent que susciter l’incompréhension des citoyens, la perte de confiance en l’institution judiciaire et, pour finir, l’insupportable déchaînement de haine envers les magistrats chargés de rendre la justice.

M. Gentil et ses deux collègues ont mis M. Sarkozy en examen pour abus de faiblesse à l’encontre de Liliane Bettencourt, jeudi dernier.

Une décision qui a suscité des commentaires particulièrement virulents de la part d’une grande partie de l’opposition, et notamment de l’ancien conseiller spécial de l’ancien président Henri Guaino, que M. Gentil a décidé de poursuivre pour ses propos.

Source: Agence de presse via Romandie

 

- La toute dernière,  l’histoire des FOAT ou OAT EUREX ou comment laisser la porte ouverte aux spéculateurs pour parier par millions à la baisse sur notre dette. Bon, il n’était pas tout    seul sur le coup.

- L’ affaire Karachi, par où commencer ?

- L’affaire Takieddine (patrimoine de 40 m€ non imposé, Karachigate, SAWARI II, MIKSA (350 millions d’euros), contrats avec la Libye notamment d’espionnage de la population avec l’appui d’une entreprise française et commissions occultes, tractations obscures avec la Syrie, la protection qu’il a ou a, eu    selon Mediapart, de la DGSE – L’affaire GDF – L’affaire Tapie, enrichie d’évasion fiscale du magot vers la Belgique

- L’affaire Clearstream

- L’affaire Bettencourt

- Les affaires Wildenstein

- L’affaire César

- L’affaire Pleyel

- L’affaire Facebook

- L’affaire de Compiègne

- L’affaire Peugeot

- L’affaire Abdallah Senoussi, bras droit de Kadhafi, patron des services spéciaux libyens et beau-frère de Kadhafi, condamné à une peine de perpétuité en France dans l’affaire de l’attentat    contre le DC10 d’UTA et visé depuis lors par un mandat d’arrêt international., que Guéant et Sarkozy ont tenté de protéger.

- Les affaires Djourhi, Takieddine – Les possibles mallettes de Bongo pour financer la campagne de 2007 plus l’aide de Kadhafi pour cette même campagne.

- Les micros partis de Copé, Wauquiez, Woerth, Sarkozy etc.

- L’affaire du Fetia Api

- Les discours de Caen, Metz, Nice, du bois de Boulogne, Dakar, Riyad, Latran et du Puy en Velay

- La lettre de Guy Môquet, le parrainage d’un enfant de la Shoa, sur la mort de Ben Laden – L’invitation des dictateurs pour le 14 juillet, celle de Kadhafi avec les ors, le tapis rouge, les petits plats dans les grands, celle d’El Assad en décembre 2010, le copinage avec Dos Santos,

- Les silences sur le Tibet, le Darfour, le prix Nobel de la paix, la présence à l’ouverture des JO de Pékin

- Le fils Louis dans les bras de Poutine, les fils Pierre et Jean invités dans les voyages officiels à l’étranger (Mexique, Maroc) alors qu’ils ne représentent aucun intérêt pour le bien de la nation

- La protection du fils Pierrot, son rapatriement d’Odessa – La gestion catastrophique de la crise Géorgienne (le Russes y sont encore et ont implanté des bases de missiles), celle de la crise financière, celle de l’Europe, celle des révolutions  tunisienne et égyptienne, le fiasco libyen, la Syrie

- L’affaire de la Jatte, du Fouquet’s payé par Desmarais, du Paloma payé par Bolloré, de la villa mexicaine, de Wolfeboro payé par les dirigeants de Prada et Tiffany, des repas au Bristol 2 fois    par semaine, du voyage en Egypte, celle des stylos, celle de la déclaration de patrimoine …

- L’affaire Pérol

- L’affaire Yannick Blanc

- L’affaire de l’Epad (et des deux scooters) – Gandrange – Les vaccins du virus H1N1 – Les accords entre l’UMP et le Parti Communiste Chinois

- L’UMP et la mairie de Paris pour payer les frasques de Chirac

- L’envoi par l’UMP des bulletins d’adhésion aux restaurateurs dans la période de la baisse de la TVA à 5,5 %

- Les affaires Yade, Boutin, Copé, Juppé, Joyandet, Bertrand, Blanc, Estrosi, Lefebvre, Santini, Proglio, Amara, Laporte, Péchenard, Mitterrand, Ouart, Solly, Soubie, Richard, Fillon, Squarcini,    Marleix, Charon, Longuet, Bachelot, Mignon, Morano, Giacometti, Besson, Courroye,Tron, Laroque (Baroin), Guéant (contrats avec la Libye), Dupuydauby, Fontaine, Squarcini, Courroye, Ceccaldi    Raynaud, fils Tibéri …

- L’utilisation du contre-espionnage pour des affaires privées

- L’utilisation de l’Elysée pour recevoir les caciques de l’UMP et les satellites jusqu’à plusieurs fois par semaine, l’utilisation des moyens de l’Etat pour la propagande et pour préparer et    faire la campagne du candidat Sarkozy

- La proposition de Sarkozy à Lauvergeon d’une prime de 2 ans de salaires comme si Aréva lui appartenait et qu’il sortait l’argent de sa poche; Et heureusement que Lauvergeon a refusé de vendre une centrale nucléaire à Kadhafi comme le souhaitait alors Nicolas Sarkozy

- Les légions d’honneur (Servier, Widenstein, Desmarais, Frère, Maistre, Bourgi, Richard, Peugeot etc.)

- L’Air Sarko One (250 millions d’euros dont 50 % de dépassement selon René Dosière) et ses deux fours à plus de 131 000 € (TTC et avec l’étude), le cocktail de New York à 400 000 euros, le dîner    pour l’UPM à 1 million d’euros, les 4 X 4 Nissan de Megève

- La proposition de loi sur la déchéance de la nationalité française et son extension, et le débat sur la nationalité, le fichier EDVIGE, Wauquiez et son cancer de la société

- L’affaire de la rémunération illégale de septembre au 31 décembre 2007 (rémunération comme ministre de l’intérieur alors que Nicolas Sarkozy est président), l’augmentation stratosphérique, le    divorce, le mariage, l’inscription hors délai sur les listes électorales, la déclaration des impôts en retard, le tout illégal ou non pénalisé

- La circulaire Hortefeux, ses amitiés avec Takieddine, ses déclarations d’Auvergnat, celles de Guéant dont celles répétées sur l’échec scolaire des enfants d’immigrés, l’autre récidiviste,  celles de Guaino (béatification, prison, etc.)

- La nomination à la têtes des chaînes audio et vidéo publiques par le pouvoir

- La réforme constitutionnelle

- La mise en place du vote électronique et la transmission des résulats de vote des élections nationales en intranet entre les préfectures et le Ministères de l’Intérieur par une société US Level    3 Communication.

- L’affaire Europe Election

- Les ministres aussi maires ou élus, le mélange des genres, la non séparation de l’exécutif et du législatif avec le retour sans élection des députés virés du pouvoir.

- L’irresponsabilité pénale du Président de la république, un non-sens comment être irresponsable pénalement alors que l’on a la charge de plus de 65 millions de français? – La position d’Hortefeux dans la condamnation des 7 policiers, et ses deux condamnations à lui

- L’affaire des sondages

- Les classements du parquet

- Le site France.fr (des millions d’euros pour rien)

- Les évictions des préfets pour crimes de lèse-pelouse ou de sifflets

- La paralysie des villes et les moyens de quasi guerre (2 000 CRS pour 600 habitants par exemple) au coût pharaonique pour les déplacements du président, les 12 000 € de frais de bouche par    jour, la baisse des œuvres sociales de l’Elysée passées de 300 000 € en 2006 à 165 000 en 2010

- L’affaire de l’espionnage des journalistes par le contrespionnage

- L’affaire de la validation des comptes de campagne de Balladur et de Chirac

- La scientologie

- L’affaire Servier dont Nicolas Sarkozy a été l’avocat. Coût 1,2 milliards à la Sécurité Sociale en plus des morts.

- L’affaire Bongo

- La proposition de MAM d’aide à Ben Ali et son pouvoir pendant la révolte tunisienne, les lacrymos et son voyage entre Noël et le jour de l’an et ses quatre mensonges fondamentaux, les petites affaires des parents, et Ollier (ses amitiés libyennes en plus), l’utilisation de la Libye et du Japon par Nicolas Sarkozy pour raison électorale

- L’affaire Merah et ses zones d’ombre

- Les vacances de Fillon payées par Moubarak dont la clique a détourné plus de 45 milliards de $ et dont 3 ministres ont été arrêtés pour corruption et détournement de fonds publics, et sa  justification, celles Sarkozy au Maroc. Et la Ferrari prêtée en 2009 en pleine crise à Fillon, ses voyages à 27 000 € pour retourner en Sarthe alors que le train met 1h20 sans oublier les chambres d’hôtels de super luxe et le rapatriement du fiston fragile atteint de tourista.

La liste est assez longue et non exhaustive des différentes affaires Sarkozy qui ont défrayé la chronique médiatique. Aucune mise en examen et condamnation pénale pour l’instant.

Il est certain que François Hollande et Christiane Taubira seront attendus sur le dossier Sarkozy et la justice.

Stéphanie MARTHELY – Eddy TRIVULCE

Source: actuwiki.fr

Commenter cet article

Zara 29/03/2013 10:40


Couramment, l'adjectif gentil qualifie une personne bienveillante.


Dans la fiction, un gentil est un personnage qui fait le bien, généralement opposé au méchant.



Dans le discours biblique, le terme Gentils désigne les non-Juifs.


Gentils, du latin Gentiles (les « nations »), est la traduction habituelle de l'hébreu Goyim, nations, qui finit par désigner les non-Juifs. Les auteurs chrétiens ont aussi employé ce mot pour désigner les païens.

L'EMMERDEUR 28/03/2013 21:20


encore le betar ou la LDJ soutenue par le crif ?

Athos 28/03/2013 19:48


Savez vous que gentil ne verra pas le bout de cet éventuel procés car il va être muté ( prévu d'avance parait il)

Big Brother 28/03/2013 15:42


Conflits d'intérêt, prises illégales d'intêrêt, détournements de fond, rétrocommissions, marchés truqués, privilèges, extorsions, malveillances.


Ces mots reviennent si souvent et c'est la "politique" qui en est salie.


Si la politique peut peu, elle permet à une élite d'en tirer beaucoup.


Des associations de bonimenteurs qui s'apparentent plus à des malversations mafieuses.

Mr Juge Méchant 28/03/2013 15:19


L'Imprimerie nationale est l'imprimerie de l'État français héritée de l'Imprimerie royale instituée par
le cardinal de Richelieu en 1640.


En 2003, les
bâtiments de la rue de la Convention sont vendus au groupe Carlyle (Pierre-Olivier Sarközy de Nagy-Bocsa le demi-frère de Nicolas Sarkozy et est un dirigeant du groupe Carlyle) pour85 millions d'euros.


Ils seront rachetés en 2007 par l'État pour 376,5 millions d'euros, après environ 120 millions d'euros de travaux (soit 4,5 fois le prix de
départ), afin d'en faire le
nouveau ministère des Affaires étrangères. Les ouvrages sont revendus à l'éditeur français
privé Actes Sud. La société Carlyle ne serait pas taxée sur les plus-values dans cette affaire.

Liberté 28/03/2013 10:50


Rien n'est impossible en politique (malheureusement), et il ne serait pas le premier a tenter un retour.

Je trouve trop gros que quelqu'un qui a son expérience dans la manipulation, et ses contacts, utilise quelque chose d'aussi grossier et mal fait/pensé qu'une balle (à blanc en plus) avec une
lettre de menace de mort mal écrite.

Il est dans la merde jusqu'au cou, il sait (il est juriste d'origine, avocat) que ce genre de menace ne sert à rien, surtout sur un juge qui a eu les couilles de mettre en examen un ancien
président de la république et qui est connue pour sa rigidité et son sérieux, c'est trop gros pour être du Sarko.

Mais après tout, tout est possible, y compris une manipulation qui, justement, rendant l'affaire trop grossière, ferait peser le doute sur les opposants à sarko (ça serait vraiment tordu, mais
diablement intelligent)

C'est beau la politique 

Guy Fawkes 28/03/2013 10:36


Possible, comme ceux qui ont voulu plombé DSK à l'époque. Sauf que là, il y a les menaces à demi-mot faites au juge par Sarkface lui même qui jouent contre lui donc il s'est mit tout seul
dans la merde...qu'il y reste.


Un retour de Sarko en politique, c'est juste  P A S   P O S S I B L E.

manquepasdair 28/03/2013 10:36


le juge gentil a des compétences qu il ne peut pas brader sur un coup de tête et fiche sa carrière en l air  de plus il n est pas seul. un juge peut se tromper a être entête sur une enquête,
mais  morano le comparait avec le juge d outreau qui lui n avait ni l expérience ni le parcours du juge gentil                      
                         les politiques font trop de discours inutile et se mêle de la justice  voila ce qu il arrive des
menaces de gens disjonctés


jeter de l huile sur le feu n est jamais bon et  il ne faut pas trainer les gens dans la boue même si on ne les apprécie pas sinon nous ne  valons pas mieux

Fleur de Diamant 28/03/2013 10:31


Dans la liste, il est omis que Sarkozy est non élligible... Il s'est inscrit en tant que Nicolas Sarkozy, et non en tant que Nicolas Sarközy de Nagy Bosca. C'est un usurpateur. Mais personne n'a
soulevé cela. S'il veut se présenter aux prochaines élections, il ne faut pas hésiter à déposer plainte contre lui.


 


 

Liberté 28/03/2013 10:28


Les opposants à un possible retour de Sarko en politique (à droite comme à gauche) voudrais le plomber, qu'il ne pourraient s'y prendre de meilleur façon.

Guy Fawkes 28/03/2013 09:57


Donc en gros le gars il déclare il y a
moins d'une semaine "ne vous inquiétez pas ,je ne vais pas en rester la" et voilà que maintenant le juge reçoit des balles. Quel drôle de hasard n'est-ce pas...

Quelle pourriture, tout ce qu'il
mériterait c'est qu'on le coince en plus pour menaces de mort sur un juge, ça va chercher dans les 10 ans facile. Si on lui rajoute tout ces passifs, il devrait y passer perpet. Au final, y a de
grande chance qu'il ne mette même jamais les pieds en prison. Bienvenue dans le monde de Sarkface, là ou tout les coups sont permis.


 



Pierre 28/03/2013 09:35


Cela me rappelle l'affaire Yann Piat.....

Athos 28/03/2013 09:35


Stéphanie et Edith,


Il fallait être au minimun à deux pour nous pondre un artcle comme çà.


C'est le minimun syndical.


Vous êtes bien sûres de ne rien avoir oublié dans votre liste feux d'artifice .Cela ressemble à un bouquet final d'un 14 juillet qui s'achêve , la t^te encore grisée par les rêves des promesses
elctorales non tenues , et une profonde tristesse devant le desarroi des troupes rouges, la dégrigolade unique du gouvernement et de son parti.


Alors oui, je comprend cette amertume et ce ressentiment , cette accusation directe mais infondée sur la droite ( c'est décidement une habitude pour la gauche de désigner les coupables à
l'avance) et je compatis de tout coeur avec vous.


Lorsque , dans quelques temps , vous trouverez vos soirées un peu longue, profitez en pour vous pencher sur les différents dossier relatifs au ps dans les bouches du rhone, nord pas de calais,
enfin,.... de partout où vous détournez votre regard.


 

Archives

Articles récents