Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Le manque d’activité physique tue plus que le tabac

Publié par wikistrike.com sur 20 Mai 2013, 13:27pm

Catégories : #Santé - psychologie

 Le manque d’activité physique tue plus que le tabac

 

 

Un rapport récent rappelle l’importance de pratiquer une activité physique régulière. La sédentarité est un fléau pour la santé et tuerait plus que le tabac ! Cependant, grâce à des gestes quotidiens simples, il est possible de changer la donne.

 

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) recommande la pratique d’au moins une demi-heure de marche par jour, pour entretenir sa santé. Cependant, moins de 40 % de la population mondiale s’adonne à cette activité régulière, qui semble pourtant à la portée de tous. La sédentarité augmente considérablement le risque de développer de nombreuses pathologies, et représente un problème de santé publique majeur.

 

Une nouvelle étude de la Chaire de recherche internationale sur le risque cardiométabolique (ICCR) nous rappelle à l’ordre. Selon ce regroupement de chercheurs, le manque d’activité physique tuerait 5,3 millions de personnes par an dans le monde, contre 5,1 millions pour le tabac !

 

 RTEmagicC_sedentarity_2_txdam36945_b2c896.jpg

Il est recommandé de se rendre sur son lieu de travail à pied ou à vélo. Les médecins suggèrent également de se lever et de se dégourdir les jambes régulièrement au cours de la journée. © Kenton Thatcher et Nuno Leal, Fischer Portugal Agency, cc by nc nd 3.0

Selon Jean-Pierre Després, directeur scientifique de l’ICCR, le mode de vie moderne est responsable de ces mauvaises habitudes. En effet, la locomotion assistée et les positions assises prolongées au travail ont contribué significativement à une diminution de l’exercice physique. À cela s’ajoutent les risques liés à une alimentation toujours plus riche en graisses, en sel et en sucre. Ces deux aspects combinés rendent la population plus vulnérable au diabète, à l’obésité et aux problèmes cardiovasculaires.

 

Augmenter son activité physique facilement

 

Ce compte rendu fait écho à une étude récente, publiée dans la revue The Lancet par des chercheurs de la Harvard Medical School à Boston. Leurs travaux suggéraient que le défaut d’activité physique était à l’origine de 6 à 10 % des quatre grandes maladies non transmissibles, à savoir le diabète de type 2, les maladies coronariennes, le cancer du sein et du côlon.

 

Il est cependant possible de renverser la tendance et de rétablir un bon équilibre de vie. Pour cela, Martine Duclos, experte française de l'ICCR, conseille de diminuer son temps de sédentarité au maximum. Selon elle, il faut considérer son environnement quotidien comme un parcours de santé et profiter de chaque occasion pour s’activer : monter les escaliers, se rendre au travail en vélo ou à pied, rester le moins possible assis, pratiquer un sport régulièrement… Des gestes simples qui peuvent être pratiqués par tous, sportifs et non sportifs, et qui contribueraient à améliorer notre santé, à la fois physique et psychologique.

 

Source

Commenter cet article

Archives

Articles récents