Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Le Mediator, chez Servier, on l'appelait le «Merdiator»

Publié par wikistrike.com sur 6 Février 2012, 12:06pm

Catégories : #Santé - psychologie

Le Mediator, chez Servier, on l'appelait le «Merdiator»

 

mediator-tue.jpgDans le cadre de l'instruction parisienne, des visiteurs médicaux ont été auditionnés. Recrutement ciblé des visiteuses médicales blondes, formations mensongères... le témoignage de Muriel, 10 ans chez Servier, est édifiant.

En septembre dernier, les gendarmes de l'Office central de lutte contre les atteintes à l'environnement et à la santé publique (OCLAESP) basés à Arcueil (Val-de-Marne) qui agissaient sur commission rogatoire des juges parisiens en charge de l'instruction dans l'affaire Mediator, ont entendu une dizaine de visiteurs médicaux du laboratoire Servier.

Le 8 septembre, Muriel, 52 ans, qui a fait pendant plusieurs années la promotion du Mediator, leur a raconté ses 10 ans passés dans le groupe. Le Figaro a consulté le procès verbal de son audition. «Je n'ai pas été surprise que le groupe Servier se soit fait épingler car nous avions toujours des produits qui étaient meilleurs que les autres en se basant sur des études animales ou sur des études avec des arguments sans réelle valeur», explique-t-elle aux enquêteurs, mais le labotatoire aurait pu être épinglé «pour d'autres de ses spécialités pour fausses informations».

En 1999, elle quitte l'entreprise. «J'en avais assez de dire des choses sans aucun sens». Quand on lui dit qu'elle va vendre le Mediator, elle n'est pas emballée: «j'avais déjà un a priori car ce médicament était appelé le Merdiator chez Servier. C'est lors de la formation sur le Mediator, que j'ai pris conscience qu'on me faisait dire sûrement n'importe quoi».

Pour vendre le Mediator, Servier recrutait des blondes aux yeux bleus

Muriel revient également sur le recrutement des visiteuses médicales de Servier, bien connues dans le milieu: «Dans le réseau Servier, les belles filles, les blondes aux yeux bleus comme moi étaient plus facilement recrutées. Les médecins connaissaient les techniques de recrutement de Servier sur les critères physiques. Je peux même vous dire que lorsque je suis arrivée chez Servier, madame Compagnon (en charge de la formation, NDLR) nous faisait une formation sur la tenue et la façon de se tenir. Elle mesurait même la longueur des jupes de certaines».

L'ancienne visiteuse médicale est plus incisive quand elle parle de la nature du Mediator. «J'ai appris (en 1997), il me semble par des médecins, que le Mediator était un dérivé amphétaminique (...). Le laboratoire ne nous a jamais fait passer ce caractère anorexigène du Mediator (...). Par contre, les anciens visiteurs médicaux le connaissaient comme coupe-faim. Ils disaient que le Mediator ressortait des tiroirs au moment où l'Isomeride a été retiré (ce coupe-faim de Servier est retiré du marché en 1997, NDLR). Il ne fallait surtout plus parler des propriétés coupe-faim du Mediator». Ses propos contredisent ce qui a été jusqu'à présent la défense du laboratoire. Ce dernier répète que le Mediator est resté commercialisé -alors que tous les coupe-faim et les dérivés des amphétamines ont été retirés du marché français au plus tard en 2000- parce que ce n'était pas un coupe-faim mais un antidiabétique.

Question des gendarmes: «quelle était la durée moyenne d'une visite et quel créneau de temps était dédié au Mediator?»

Réponse de Muriel: «Cela dépendait de la saison. Avant l'été, nous avions pour consigne de le présenter de telle façon que le médecin garde en tête le Mediator. Après il reprenait sa place normale dans la visite médicale. Nous suivions les directives pour l'ordre de présentation des spécialités. Si j'avais moi le secteur du Mediator un peu à la traîne, je devais faire en sorte d'atteindre mes objectifs. Un directeur régional nous a même dit un jour en réunion que nous devions être premiers ce mois-là et nous a dit 'quitte à passer sous la table les filles, il faut y arriver'».

 

Source: Le Figaro

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Archives

Articles récents