Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Le mot « nazi » bientôt interdit en Israël ?

Publié par wikistrike.com sur 17 Janvier 2014, 07:36am

Catégories : #Social - Société

Le mot « nazi » bientôt interdit en Israël ?

 

 

 

 

52d7a5fd3570ba3e183b1be6.jpgUn projet de loi évoque la possibilité de sanctionner de six mois de prison ou de 20.000 euros d'amende toute référence lexicale ou symbolique au nazisme. 

Utiliser le terme "nazi" en Israël pourrait bientôt être passible de poursuites pénales. C'est en tout cas le projet de loi déposé par Shimon Ohayon, député du parti de droite nationaliste "leFoyer Juif". Un projet qui propose de sanctionner par six mois de détention ou une amende de 20.000 euros l'usage du mot ou de symboles associés au troisième Reich, tels la croix gammée ou l'étoile jaune. Seuls les cours d'histoire ou les activités de recherche scientifique échapperaient à ces sanctions pénales, apprend-on via nos confrères du Times 

Soutenu par une partie du parlement, le projet est toutefois critiqué par certains. Le journalHaaretz plaide notamment, au nom de la liberté d'expression, pour le maintien d'un terme qui est surtout "un artifice destiné à choquer", 

C'est justement une provocation qui est à la base de ce débat autour de l'interdiction du terme et des symboles nazis. En 2011, de nombreux juifs ultra-orthodoxes avaient arboré uniformes rayés et étoiles jaunes pour réclamer la création de zones séparées pour les deux sexes dans les espaces publics. Choquée, l'opinion publique avait réagi autour de ce débat qui pourrait donc trouver une première réponse si ce projet de loi venait à être accepté.

Source

Commenter cet article

Laurent Franssen 19/01/2014 00:26


Le mot nazi interdit en Israël ?
Ils vont avoir l'air rigolos les Hébreux avec 4 chiffres en moins dans leurS langagueS mathématiques. 

lesaint 18/01/2014 09:51


C'est effectivement très étrange, supprimer le mot nazi
de leur langage, mais il y a une raison, je vous donne mon point de vue, il vaut ce qu'il vaut, mais il est assez clair et évident.


Hitler était un Ashkénaze, les Ashkénazes sont juifs de
l'ancienne tradition judaïque, ils ne tiennent pas le même discours religieux que les sépharades (population juive déportée par les Romains en 70) Les Ashkénazes ont eu émigré bien plus tôt ils
seraient partis des 11 tribus disparues d’Israël. Ils estiment qu'il n'y a pas de centre religieux, ils apparaissent lors d'un schisme après la construction du temple de Salomon. Eux se rangent
sous la protection persane, alors que les deux tribus, dont les Lévis, se rangent sous la "protection" de Babylone. Le cul pratiquer est donc teinté selon les ashkénazes des pratiques païennes de
Babylone, ce qui est vrai en de nombreux points.


En Hébreux ashkénazes s'écrit ashkenazis. Le sioniste qui
ne l'est devenu qu'apparait l'affaire Dreyfus en France Théodore Herzl est lui-même ashkénaze, et il tient des propos extrêmement raciste ou antijuif, ce qui est compréhensif appartenant à cette
majorité juive émigrée. Il met tout en œuvre pour nettoyer ce qu'il nomme le vrai juif du faux, c'est à dire éradication de la minorité religieuse pratiquant le culte babylonien. Il a l'intention
de former un état juif et il porte son projet sur le Congo, qui lui est fortement acquis (il est en fait un diplomate détacher pour « terrasioniser » le Congo. Rappelez-vous que le
Congo est une colonie et pas encore un pays libre. Son deuxième choix se porte  sur l'Argentine. Vous voyez là deux choix très allemands. Il résulte d'un accord entre le sionisme et Hitler
qu’ils mettent au pouvoir pour accomplir ce souhait.


D'autre accord l'on précéder ainsi avec Tsar Alexandre II
de Russie, qui lancera le premier pogrom, qui aurait dû être une extermination, mais le Tsar ne se sentant pas capable d'accomplir un geste criminel d'envergure les fera chassés (juifs) plus tôt
que le s mettre à mort. Le 1er ministre d'Alexandre II est l'inventeur des protocoles de Sion. Or les Sion est une colline d’Israël non un rapport avec sionisme. Sion est sacrée pour les Juifs
babylonien, pas pour les Ashkénazes, qui eurent revendiqué un autre Mont plus au nord de l'autre côté du Jourdain


Il faut donc être prudent avec les mots, ce sont les
sionistes qui créer les protocoles pour mettre les juifs sépharades et judéens (Jérusalem était sur les terres de la tribu de Juda, de culte pro Babylone).


Ce qui trouble de nos jours c'est que les sionistes ont
obtenu une fin de non-recevoir par le Sultanat d'Oman propriétaire du Moyen-Orient, et ce bien que les Rothschild est achetés une quantité de terres énormes pour le futur état en Israël. Eux
penchent pour Israël et en deuxième choix l'Éthiopie.


De nos jours les sionistes sont passés pour juif
babylonien, ont-ils été éradiqués par la minorité ? Apparemment oui, car tout conduit à un état religieux et favorisant les religieux, même le peuple fuit et se cantonnent dans des villes que les
religieux (pro Babylone ancien sépharade) nomment des Sodome et Gomorrhe, comme Tel-Aviv.


Les faux juifs, c'est ainsi que je les nomme pour juif
issu du schisme babylonien, sont partout, et tentent même de prendre le pouvoir de ce qui a constitué le nerf de la guerre pour les ashkenazis. Et il est clair que le nom nazi découle bien de
l’ashkenazis, et même si vous en cherchez l'étymologie dans l'Allemand garder à l'esprit que les Goths sont issue d’Israël indirectement, car c'est un mot qui vient de la première migration du
peuple de Noé, qui ne devient juif qu'avec Abraham 800 après Noé. Donc les Ostrogotes, les Wisigoths, les Goths sont tous descendant de Gomer lui-même descendant de Magog 2e fils de Noé. Et quand
Gog (Goth) et Magog fondront sur Israël ce sera la grande tribulation.


On peut donc dire qu'on en fut très proche quand les
Ashkénazes se sont unis pour détruire Israël. Mais c'est la "bête" qui gagne, relisez l'Apocalypse, en gardant à l'esprit que ce n'est pas chrétien, mais bien juif ashkénaze, car ce sont des
prophéties faites avant le schisme de Salomon.


En interdisant le mot nazi, les juifs tentent simplement
de faire oublier qui sont les gagnants que la bête a mis à mort. Autre fait, les Juifs sépharades sont tous issus des hassidismes, ce qui se traduit par assassine ou assassin. Ils seront quatre
courants, dont pharisien, saducéen, essénien zélote. Pharisien = classe moyenne, saducéens = classe noble, esséniens classe des pauvres (paria), zélotes classe des guerriers, assassins et autres
criminels, révolutionnaires, anarchistes.


lesaint


 

Athos 18/01/2014 00:37


Enculator, décidement, comme je te le disais dans une autre vie, pardon, un autre post, du est très mou du bulbe et tu ne pige pas trop le deuxième ou troisième degré dans les post.


demande aux autres, ils t'expliqueront et change Le "OR" de la terminaison de ton pseudo par


un "é".

Rensk 17/01/2014 20:50


Autre question : comment vont-ils appeler le Nasi goreng ? Vont-ils l'interdire ?

Rrrr !!! 17/01/2014 19:31


VISIONNER ET PARTAGER UN MAXIMUM CE DOCUMENTAIRE !!


Un oeil sur la planète : Sionisme /
Israel : Questions interdites !!


 

Enculator ! 17/01/2014 16:21


Athos t'es vraiment un gros naze de soutenir des kamikazes ou futurs kamikazes, t'as vraiment un esprit du moyen age. Tire une pipe au hamas tant que tu y es.

Athos 17/01/2014 16:11


En effet , pourquoi interdire le mot Nazi alors qu'ils existe des "jeunesses hitlériennes " chez le hamas et payées par l'europe , comme programme éducatif ( bref, formation des gamins et surtout
des filles comme martyrs)


Des chiffres qui ont plus que doublé à Gaza pour cette 2ème année du programme « Pionniers de la
libération ». Une formation également pour les filles.


Le gouvernement du Hamas à Gaza a fêté ce lundi l’obtention du diplôme de camps paramilitaires, qui vise à former des enfants d’école secondaire « à suivre
les traces des martyrs du suicide. »


Ces camps d’entraînement, intitulés « Les pionniers de la libération », sont gérés par les ministères de l’Education et de l’Intérieur du Hamas. Quelques 13.000 élèves de 15 à 17 ans
ont participé cette année à ce programme d’une semaine, contre 5.000 l’an dernier lors de son lancement, selon des sources israéliennes.


La plupart des instructeurs se compose principalement de membres actifs des forces de sécurité du Hamas, et le programme comprend une formation sur les armes, les premiers secours, la légitime
défense, des marches ainsi que des classes de « sensibilisation à la sécurité » pour identifier les espions israéliens.


Le Premier Ministre du Hamas Ismail Haniyeh, le Ministre de l’Intérieur Fathi Hammad et le Ministre de l’Éducation Oussama Mzeini ont assisté à la cérémonie de remise des diplômes ce lundi,
délivrant chacun des discours enflammés soulignant l’importance de la formation militaire dans le développement d’une nouvelle génération de combattants palestiniens.


« Méfiez-vous de cette génération », a déclaré Haniyeh, s’adressant à Israël. « C’est une génération qui ne connaît pas la peur. Il s’agit de la génération du missile, du tunnel et
des opérations-suicide. »


Le Premier Ministre a ajouté que des formatrices du Hamas font également partie du personnel « pour superviser la formation des jeunes filles et les encourager à suivre l’exemple des
femmes-martyrs ».


Hammad, le Ministre de l’Intérieur, a déclaré que la formation était en prévision de la prochaine guerre avec Israël.


« Cette génération est une jeune pousse de Dieu sur la terre. Elle fauchera les ennemis de Dieu et sera la fierté de toutes les nations « , a-t-il dit.


Hamdi Shaqura, directeur-adjoint des affaires du programme au Centre Palestinien pour les Droits de l’Homme, organisme de surveillance basé à Gaza, déclare que son organisation n’a émis aucune
déclaration sur cette formation. « A ce que je sache, aucune autre organisation dans la bande de Gaza n’a publié de déclaration », a-t-il précisé au Times of Israël.


Omar Dawabha, 16 ans, qui a participé à la formation, déclare, sur le site du Ministère de l’Intérieur du Hamas qu’il a « appris à protéger nos droits et nos principes. » Un autre
élève, Mohammed Abu Nar, s’est adressé à la Mosquée Al-Aqsa à Jérusalem, lors de la cérémonie de remise des diplômes, en disant: « Nous sommes les pionniers de la libération, nous arrivons
pour vous purifier des sionistes ».


On se croirait dans le film "le pont"!


 

Biloz 17/01/2014 14:49


Les atrocités de cette guerre comme toutes les autres sont de la folie mais Hitler fut mis au pouvoir par une élite globaliste dès cette époque.  Et si je disais par qui alors on me traitera
de facho de nazi, etc... et c'est justement ce qu'ils veulent !  Leur plan de ces salauds de banquiers et d'industriels  a bien fonctionné  !  Et il est très opérationnel
aujourd'hui alors réveillez-vous !  Je ne sais pas si Dieudonné a déjà abordé ce sujet très chaud mais il devrait !!!  Bref ... la Suisse a compris la liberté d'expression même si le
pays est contrôlé par les banques privées ! ;)  Courage à Dieudonné ! 


http://nibitruth2013.wix.com/nibitruth

Freud 17/01/2014 12:27


C'est toi le cas de psychiatrie mon pauvre Dalek.


Eh défends Israël mieux que ça sinon tu vas pas être payé... Rha là-là ces trolls peu califiés...

Dalek 17/01/2014 10:29


Projet de loi déposé par un parti extrémiste qui détient 12 députés sur 120 au parlement = "la mentalité juive".


Les généralités à la con, ce n'est pas un cas d'école psychiatrique aussi ?


 

clash 17/01/2014 09:57


Et comment ils vont oser appeler ceux qui ne sont pas pro juifs??? Ca devient vraiment un cas d'ecole en psychiatrie, la mentalité juive...

popol 17/01/2014 09:05


ISRAEL, le nouvel apartheid - Michel Bôle-Richard
http://www55.zippyshare.com/v/36721731/file.html

Archives

Articles récents