Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Le moteur à eau fonctionne bien, en voici la preuve...

Publié par wikistrike.com sur 30 Décembre 2012, 20:30pm

Catégories : #Ecologie - conso - biodiversité - énergie

Le moteur à eau fonctionne bien, en voici la preuve...

 

ALORS COMME CA VOUS PENSEZ QU’IL EST POSSIBLE DE FAIRE FONCTIONNER UN MOTEUR AVEC DE L’EAU ?

Eh bien, vous êtes parmi la toute petite minorité de personnes qui sont au courant qu’une telle possibilité serait éventuellement, peut être, avec un peu de chance, envisageable… Quoi qu’il en soit bienvenue sur ce site ou nous ne doutons pas que rouler avec l’aide de l’eau soit possible. Pour une bonne et simple raison : nous avons testé ! Et nous avons constaté que ça marche !
Voici une petite série de vidéos, rien ne parle mieux que les images.

Dans les vidéos ci dessous vous allez voir quelques exemples de ce qu’on appelle le “moteur à eau” ou pour être plus exact des exemples de moteurs équipés d’un générateur de gaz HHO . Regardez ces vidéos, prenez connaissance de la suite de l’article, et après ça libre à vous de foncer tête baissée pour rouler aussi à l’eau…. Ou de continuer à vous poser des questions…..

Allez on y va. Ci après 2 vidéos d’installation de Dry Cell et 1 d’un générateur HHO de type cylindrique

Allez on continue :

Une vidéo ou vous pouvez voir ce qui se fait actuellement comme générateur HHO installé sur une voiture de collection  Opel Rekord de 1970  avec à la clef des économies  impressionnantes , en fin de vidéo une interview du propriétaire :

Encore une petite vidéo de l’installation d’un ami, qui à fabriqué lui même un générateur :

Après avoir vu ces vidéos vous vous posez peut être quelques questions, alors voici quelques précisions :

Il y a quelque temps, ( en 2007 ), en effectuant des recherches sur le net je suis tombé sur une pub pour un site qui parle d’un “kit moteur à eau” à installer sur votre véhicule pour économiser du carburant. Je ne me souvient pas de l’adresse de ce site, mais j’ai tout de suite remarqué que c’était une traduction de l’anglais. Ayant appris l’anglais au collège, comme quoi on y apprend pas que des trucs inutiles, j’ai donc effectué une recherche avec des mots clés anglais.

Et là, Big surprise ! J’ai découvert une multitude de sites parlant du même système. Je me suis rendu immédiatement à l’évidence qu’il existait un buzz sur le moteur à eau aux Etats Unis et au Canada, alors même qu’on en entendait pas parler du tout en France ou alors pour vous dire que ” ça n’existe pas ! “…. ( Bizarre, bizarre ) La plupart des sites en question, ont pour objectif, à travers beaucoup de bla bla écologique, de vous vendre un ebook qui vous explique comment monter ce kit moteur à eau sur votre voiture, et surtout qui vous indique comment construire ce kit avec ce que vous trouvez dans le commerce autour de chez vous ( aux USA bien sur )  et qui donne aussi accès aux adresses de fournisseurs de ce fameux kit HHO déjà assemblé pour vous.

D’un naturel curieux, j’ai craqué ! J’ai sorti ma carte de crédit… Voici donc de quoi il est question :

Le système est basé sur électrolyse de l’eau, pour ceux qui ne l’aurait pas étudiée au collège ( décidément on y apprend quand même qq chose ) je vous renvoie à électrolyse sur wikipédia. Pour faire simple il s’agit de faire passer du courant électrique dans de l’eau entre deux bornes en acier, on obtient le dégagement de deux gaz, oxygène et hydrogène. Toujours pour faire simple ( messieurs les chimistes excusez moi )  on se retrouve avec notre eau décomposée en 2 atomes d’hydrogène et 1 atome d’oxygène, d’où la popularité du terme HHO. Le mélange de ces deux gaz ( explosif ) est immédiatement injecté dans le système d’admission d’air de votre moteur et va exploser dans les chambres de combustion avec l’essence ou le gasoil… La présence de HHO augmente de façon considérable le rendement de la combustion, d’où moins de gaspillage de carburant, d’ou économies….

Schema-ki-modift

Les plus sceptiques d’entre vous opposerons le fait que l’électrolyse de l’eau n’est pas “rentable”, l’énergie dépensée pour créer le HHO est plus importante que celle qu’il restitue en brulant… C’est vrai….. Mais ce n’est pas gênant dans ce cas, parce qu’on utilise pas le HHO comme carburant mais comme “comburant” ou catalyseur si vous préferrez ( messieurs les chimistes… ). Le HHO provoque simplement à une combustion plus complète du mélange air/carburant habituel. C’est le gas oil ou l’essence qui devient + rentable et non le HHO qui se substitue à lui. Toute la finesse est là.

L’avantage indéniable de ce système c’est qu’il produit du gaz à la demande, si votre moteur ne tourne pas, il n’y a pas de production. Pas besoin de stockage non plus, juste un “bocal” avec de l’eau et deux bornes electriques. Le truc est si simple qu’on se demande pourquoi ça n’existe pas depuis plus longtemps. Le système peut également être mis en route ou stoppé avec un interrupteur et même couplé avec un régulateur electronique relié aux capteurs de votre véhicule si il en est équipé. Pas de modification à faire, juste trouver une petite place pour votre “bocal” , le fixer, le raccorder, faire le plein…. d’eau, rajouter un peu de “baking soda” ( bicarbonate de soude ) et roulez jeunesse!

Evidemment ce truc à connu un succès immédiat aux Etats Unis lorsqu’il est apparu vers 1998. Depuis pas mal d’eau à coulé sous les ponts ( et dans les générateurs HHO ) et le matériel à évolué. Il y a divers types de générateurs, mais celui qui semble prendre le dessus est sans doute la “dry cell” . L’eau y est électrolysée entre des plaques d’acier inox, dans une chambre étanche. Ca prend très peu de place et ca produit beaucoup de gaz. Voici une petite vidéo qui explique le fonctionnement d’un générateur HHO de type dry cell :

 

Voilà : que dire de plus ? Ah oui ! Ca :

C’est un réel bonheur de constater que ça marche ! Un mega bonheur aussi de voir en live sur mon compteur kilométrique que je fais + de kilomètres avec la même quantité de gasoil, et tout ça grâce à de l’eau !!! Et tout ça en polluant moins !

Je crois que ce truc mérite vraiment d’être divulgué au plus grand nombre, plus il y aura de personnes qui utiliseront un tel système : # moins il y aura de pollution  # moins il y aura de tensions géopolitiques autour du pétrole

J’espère que j’ai éveillé suffisamment de curiosité en vous pour que vous poursuiviez votre visite sur ce blog.

A Bientôt, sur les routes, avec le plaisir de bruler de l’eau !

Source : generateur hho

Commenter cet article

Laurent Franssen 30/12/2012


Non Non ET NON.

PAS DE MOTEUR A EAU!

Vous conptez boire quoi quand vous aurez brule toute votre eau dans vos machine ?

Du petrole?

Ah non c'est vrai on est deja au bord du precipice parce que le petrole est en train de s'epuiser.

ASSEZ.

STOP ce mode vie sinon c'est le bug final pour vous tous !


 

Tipol 30/12/2012


Ces principes sont connus de longue date. Ils jouent sur l'augmentation du rendement de la combustion initiale. Ce n'est donc pas unbmoteur à eau, mais avec un additif. Même l'eau pulvérisée
seule augmente le rendement en permettant une combustion plus complète des oxydes d'azote NOx.
Il faut remettre les choses à leur place. Toutes les solutions sont bonnes, étudiables...
Mais les fabricant de voitures ne veulent pas augmenter les coûts de production, et les vendeurs d'essence veulent vous en vendre le plus.
Aujourd'hui, les hautes technologies deviennent plus accessibles pour les petits inventeux. On devrait pouvoir bientôt trouver des gens astucieux qui développeront des systèmes d'analyse en temps
réel des combustions, températures, ressions, puissances, vitesses, rendements... et composer taux adaptés des mélanges selon la puissance demandée... en fonction de la conduite.
En attendant, on peut additionner au jugé : eau, pétrole, huiles de friture...
Un des systèmes efficaces serait encore d'extraire le plus possible d'azote de l'air injecté dans la combustion, mais c'est difficile à faire à peu de frais, faible encombrement, et bon
rendement.

Jean Yves 31/12/2012


J'ai travaillé sur un système apparenté dans les années 70, il s'agissait de bruleurs à émulsion. Le principe, injecter avec le fuel, à travers un mélangeur(émulseur)  5 à 10 % d'eau et
jusqu'à 20 % pour le fuel lourd. Le résultat, c'est un moindre encrassement des chambres de combustion par une amélioration de la pulvérisation, donc de la combustion, une réduction des oxydes
d'azote par un abaissement de la température de flamme, et une amélioration du rendement de l'ordre de 3 peut être jusqu'a 5%. Le système a même été testé sur une centrale thermique EDF de 50
mégaW. Pas besoin d'électrolyse. Testé sur une voiture à essence, les résultats étaient très voisins. De là à parler de moteur à eau, c'est toujours depuis au moins 40 ans les mêmes bétises, et
les bobos se laissent attraper. Tout technicien sérieux passe son chemin. Jusquà  preuve du contraire, l'eau ne brule pas, et la dissociation par électrolyse dépense plus d'énergie
qu'elle n'en restitue en recombinant l'hydrogène et l'oxygène.  

ego 31/12/2012


et laurent l'eau brûle  pas elle s'évapore 

finfreluche 31/12/2012


@Laurent Franssen:


 


De l'eau on en manque pas...


(par contre pour l'eau POTABLE c'est une autre histoire)

Scoob 31/12/2012


ça sépare juste l'hydrogéne de l'eau en aucun car ça brule l'eau , l'hydrogéne est injecter avec le carburant de la voiture et donc à une meilleur conbustion , explosion pour le moteur , l'eau
est ensuite changer , elle n'est pas impropre par la suite .

Philippe 31/12/2012


Pour ceux qui ne connaissent pas les travaux de Stanley meyer je vous conseilles vivement de vous informer car c'est de l'eau déminéralisé, cette condition est importante. Le moteur HHO français
existe bel et bien, il a était développer à Toulouse dans les labo du cnrs dans les années 70 ! - Posez-vous plutôt la question de savoir qui serait gêner par cette technologie... C'est les même
qui RALENTISSENT l'évolution de la voiture électrique !


https://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=8TAmiUnBTyI


Activer les sous-titres pour la traduction en français

Philippe 31/12/2012


http://www.ladepeche.fr/article/2011/04/10/1055938-une-voiture-a-hydrogene-roule-sur-le-circuit.html


Le circuit d'Albi proche de Toulouse... Stop aux bla-bla; action, réaction !


 


 

Laurent Franssen 31/12/2012


Si vous separer l'hydrogene de l eau , ca passe de H2O a O , c'est donc plus de l'eau.

Maintenant a voir si l'amelioration de la reaction de combustion du fuel est telle qu'elle fourni un apport d energie suffisant non seulement pour suffir a la fonction motrice avec moins de fuel
et en + recombiner les H2 avec O .

Dans le cas contraire , ou si vous mentez sur les chiffres pour cramer notre eau ,
...

zavez 1 ans pour reflechir.

Ca m'enerve , on est a peine sorti des Big pharma et banksters qui mentent comme des arracheurs de dents et ce sont des ingenieurs qui s'y mettent.

Faut vraiment remonter l'echaffaud ? Si vous avez des envies de suicide, faite le seul , merci.

Je ne laisserais pas des abrutis enclencher la transformation de la terre en desert geant.




***

lalala , qu'est ce qu'on rigole ici...

***

C'est pourtant super simple de s'en sortir, on oublie notre modele de societe exag' de consommation pour revenir a un truc saint.

http://www.ouest-france.fr/actu/actuDet_-La-Terre-a-deja-epuise-ses-ressources-pour-l-annee_39382-2106160_actu.Htm

Laurent Franssen 31/12/2012


@finfreluche, 

oui oui, on en manque pas, pour le moment,

on disait pareil avec le petrole...

 

MAX 31/12/2012


EUH laurent d'ou ta vu qu'on était sorti de big pharma et des banksters?

Jean Yves 31/12/2012


A Laurent : Quand on ne comprend rien aux explications il est préférable de se taire plutôt que de sortir d'autres aneries.


H2 est un combustible o2 est le comburant .  Les 2 en présence et une étincelle et on fait de l'eau ou même une explosion dans certaines conditions. Mais le moteur fonctionnant à l'eau
n'existe pas, sauf à lui adjoindre une tres forte source d'énergie pour dissocier totalement tout l'hydrogène et l'oxygène contenus dans l'eau et les recombiner. Mais c'est totalement débile car
négatif sur le plan énergétique.


D'autre part, il n'y a pas de plan secret des pétroliers pour empécher le développement de machines miracle. Si vraiement elles étaient miracle ça se saurait. De géniaux inventeurs qui ont essayé
d'escroquer les pétroliers, j'en ai recontré pas mal. La plupart étaient d'ailleurs de bonne foi, mais totalement incompétents techniquement. Incapables de comprendre même les résultats de
mesures. J'arrète là car ça m' énerve de voir que tout est un éternel recommencement.

OTOOSAN 31/12/2012


@Jean Yves  +1, c'est vrai, c'est frustrant de voir que rien n'évolue, que les mêmes khonneries reviennent de manière récurrentes sur le web...


@ Laurent franssen : En ce qui concerne cette technique il serait profitable de se rapprocher du brevet initial de William Rodhes, il explique ce que devient la molécule d'eau, une fois "brulée".


Je signale aussi pour faire avancer le débat l'appareil à souder à l'eau Multiplaz 3500, essayé avec succès, dans le numéro de décembre d'une revue de voitures anciennes au nom évoquant les
hydrocarbures .

Ned 31/12/2012


Une personne est venue chez moi il y a quelques années avec sa voiture  moteur à eau et j'ai eu l'occasion de la conduire sans voir de différence avec la mienne !

Grinoire 01/01/2013


Le 'moteur a eau' existe, u=on l'appelle 'pile a combustible'


Au lieu de stocker l'energie sous la forme d'hydrocarbure, on stock de l'hydrogène, et on récupère de l'electricité en le recombinant avec l'oxygène. Mais pas d'explosion.


 


Le moteur a explosion a eau n'existe pas. Rajouter de l'eau dans l'essence casse le moteur. 

guilforce 03/01/2013


merci pour cet article, juste une précision : le HHO n'est pas le mélange mais la recombinaisson des deux gaz par l'électricité qui provoque une cavitation d'où le gain évident d'énergie, il faut
au minimum 2 anodes et 2 cathodes montées alternativement, le gaz produit n'explose pas mais implose, par conséquent pour un carburant total HHO il faut juste inverser l'allumage pour qu'il se
produise quand le piston est en bas

ulrik 04/01/2013


Puree les mecs qui ont des actions chez les petroliers vous etes bien gentil mais on a pas besion de vos remarques surfaite et surtout ringarde, sinon gavez vous bien encore quelques temps et
surtout n oubliez de reviser la lecon: sans petrole sa peut pas marcher (allez les bleus.... euh les boeufs pardon)

Grinoire 04/01/2013


@ulrik


 


J'aimerai voir ta voiture, t'aurais pas une photo du dispositif ? J'imagine que tu t'es empressé de fabriquer cette merveille !! Et puis votre système fait aussi le bonheur de l'industrie du
pétrole, dans la mesure ou tu en consomme toujours. 

Tipol 14/01/2013


Ce genre d'article qui revient dans le web arrange bien les affaires. C'est un pur hasard !


En effet : un SP95, aujourd'hui remplacé par du E10, soit 10% éthanol doit, devrait  normalement être fabriqué, et distribué exempt d'eau. C'est ce qu’ils
affirment tous.


Dans la pratique, techniquement, si c'est dit et si c'est possible, humainement, c'est quasiment impossible. L'alcool prend plus vite l'eau ambiante qu'un paquet de
chips ou de biscuits ouvert. Il faudrait un processus entièrement hermétique, alors qu'il est si facile et gratuit de ne rien faire, et de ne rien prévoir pour gagner facilement du poids de
carburant à vendre !


Vous avez déjà constaté comment votre pot génère plus de vapeur d'eau qu'avant, et comment il y a davantage d'eau de condensation dans le pot.


Les garagistes font même maintenant un minuscule petit trou à l'entrée du silencieux, dans le bas; regardez votre pot, et constatez ça.


Ce n’est pas forcément de la malhonnêteté, car le E10 est un véritable aspirateur à capter l'humidité ambiante. Alors chez qui ? Chez le fabricant, le distributeur,
dans notre réservoir...?


Plus besoin non plus de moteur à eau, il y en a maintenant automatiquement dans le E10.


Ressortir cet article maintenant va aider à faire passer les bienfaits de l'eau vendue dans le carburant.


L'eau est bien miscible dans l'alcool, quasiment impossible même d'avoir de l'alcool sans eau tellement l'alcool capte l'eau, c'est un excellent déshydratant... Et
en plus, c'est excellent pour le rendement de moteurs.


Les seuls défauts sont les pièces métalliques qui s'oxydent encore plus vite, et de la TIPP, TICPE sur de l'eau !


Un E10, 10% d'éthanol, c'est 10 cl d'alcool par litre de carburant si on suppose un alcool à 90, ça fait 1 cl d'eau soit une canette de 33 cl d'eau par plein de 33
litres.


Utiliser un SP98 avec un additif d'alcool à brûler, ou ménager et de l'eau additionnelle n'est pas un bon choix, parce que dedans, il y a aussi de l'alcool
méthylique qui lui s'attaque aux pièces en aluminium.

Partager cette page Facebook Twitter Google+ Pinterest
Suivre ce blog