Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Le nouveau SRAS a infecté une personne dans le nord de la France

Publié par wikistrike.com sur 8 Mai 2013, 16:16pm

Catégories : #Santé - psychologie

 

 

 

Le nouveau SRAS a infecté une personne dans le nord de la France


L'OMS annonce l'émergence d'un nouveau virus proche du Sras

Un premier cas d’infection respiratoire aiguë par le nouveau virus proche du SRAS a été confirmé en France, a annoncé mercredi le ministère de la Santé. 

Le malade est originaire du sud du département du Nord (59) et revient d’un séjour à Dubaï. Il a été hospitalisé à Valenciennes puis à Douai. Il est transféré cet après-midi à Lille.

« C’est le premier et seul cas confirmé en France à ce jour » de ce nouveau virus de la famille des coronavirus, a indiqué le ministère, en précisant qu’il concernait « une personne de retour d’un séjour aux Emirats arabes unis. » Le cas n’a été confirmé qu’hier soir. Il était hospitalisé à Douai mais l’Agence régionale de Santé a annoncé qu’il était transféré cet après-midi à Lille.

Selon les informations de l’Agence régionale de Santé, l’homme a 65 ans. Il réside dans le département du Nord, plutôt dans la partie sud. Il a été hospitalisé le 23 avril à Valenciennes, puis transféré à Douai le 29 avril, où il est placé à l’isolement et en réanimation et bénéficie de « soins de suppléance », soit assistance respiratoire et « échange sanguin », a précisé Jean-Yves Grall, Directeur général de la santé, lors d’une conférence de presse. L’homme avait séjourné à Dubaï du 9 au 17 avril pour des vacances en famille, a-t-il précisé. Il a été hospitalisé avec des troubles respiratoires aigus.

Les symptômes sont semblables à ceux d’une pneumonie. Pour le soigner, les médecins ont installé une membrane artificielle qui lui permet de respirer. Le patient est intubé, ventilé et endormi. « Il nous inquiète », concède le Dr Patrick Goldstein, chef du pôle des urgences du CHRU de Lille. L’individu était particulièrement fragile puisqu’il était régulièrement suivi à l’hôpital de Valenciennes pour une pathologie digestive avant même d’être contaminé.

Selon les médecins, « le virus est moins contagieux que le SRAS mais plus mortel. »

Après examens, on a obtenu la certitude que la famille du malade n’est pas touchée par le virus. Les personnels de l’hôpital qui l’ont approché sont particulièrement suivis sans qu’on ait rien détecté. Il n’y a donc pas de raison de céder à la panique. En cas de contamination, les symptômes se manifestent au bout de 10 jours. Il n’existe aujourd’hui pas de traitement. 

Sources : La Voix du Nord / Le Journal du Siècle

Commenter cet article

mehdi assem 10/05/2013 13:36


ces virus punition divine le sida en 1981 a Los angles punition pour les homosexuels virus H1N1 un mois après ce phosphore israélien contre Gaza en 2009 ALLAH a punit le monde par ce virus sur
leurs silence et leurs complicité surtout les pays amis d'israél sur ces crimes sionistes plus de 90% des morts de ce virus des pays amis d'israél la part de lion a Usa le vrai israél coronavirus
et sras après le phosphore de Bahar assed ALLAH a punit ce monde par ces virus sras coronavirus  et d'autres virus aucun pays n'est épargner pas de fin de Bachar assed ni d'israél ALLAH
extermine le peuple de ce monde par ces virus comme en 1918 la grippe espagnole ces virus ordre d'ALLAH la clémence d'ALLAH un vaccin efficace la punition d'ALLAH pas de vaccin Obama n'est pas
épargner Hollande non plus

Arlette 09/05/2013 00:24


 


http://www.crashdebug.fr/index.php/actualites-france/6637-un-premier-cas-d-...


 

Archives

Articles récents