Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Le Parc de La Réunion, un écosystème unique au monde en proie aux flammes

Publié par wikistrike.over-blog.com sur 1 Novembre 2011, 16:35pm

Catégories : #Ecologie - conso - biodiversité - énergie

Le Parc de La Réunion, un écosystème unique au monde en proie aux flammes

 

fire.jpgDepuis mardi dernier, le Parc national de l'île de La Réunion est en proie à un incendie dévastateur que les équipes ont du mal à contrôler. Recouvrant environ 40% du territoire du département, il abrite une forêt tropicale et une faune exceptionnelle aujourd'hui menacées par les flammes.

"Un vrai désastre écologique". C'est ainsi que la ministre de l'Ecologie, Nathalie Kosciusko-Morizet a qualifié lundi l'incendie qui ravage depuis près d'une semaine, le Parc national de l'île de La Réunion. Créé en 2007, celui-ci recouvre environ 40% des 2.500 kilomètres carrés du territoire du département d'Outre-mer et a été classé en 2010 au patrimoine mondial de l'humanité de l'UNESCO. 

Mais depuis mardi dernier, la végétation du parc est en proie aux flammes et plus de 2.600 hectares sont déjà partis en fumée, malgré l'intervention des pompiers et d'équipes venues en renfort. C'est un désastre parce que l'incendie se situe "au coeur du parc où se trouvent une forêt primaire d'une grande richesse environnementale, ainsi que des espèces endémiques". "C'est d'une richesse remarquable, c'est le trésor du parc", a précisé à l'AFP par téléphone la ministre, actuellement en Israël.

En effet, surgie de l'océan il y a trois millions d'années, l'île de La Réunion était à l'origine sans vie. Mais au fur et à mesure, la faune et la flore s'y sont installées venant d'Afrique orientale, de Madagascar, de l'Inde, voire des îles du Pacifique. Or, si certaines espèces animales et végétales ont aujourd'hui disparu, d'autres se sont adaptées pour devenir des espèces indigènes. En plus des deux grands massifs volcaniques qui constituent sa principale richesse, le Piton des Neiges et le Piton de la Fournaise, l'île abrite ainsi des forêts tropicale et sub-tropicale ainsi qu'une faune exceptionnelle.

Pus de 230 espèces endémiques menacées

Selon un récent état des lieux de scientifiques du Museum d'Histoire naturelle et de l'Union internationale pour la conservation de la nature (UICN), la Réunion compte désormais plus de 230 espèces végétales qui ne se rencontrent nulle part ailleurs au monde, et dont un tiers sont menacées. D'où l'importance cruciale de contenir l'incendie qui continue de consumer la végétation. Mais une fois les flammes contrôlées, la menace ne sera pas écartée pour autant. Car comme l'explique la ministre de l'Ecologie, il faudra ensuite "lutter contre les espèces envahissantes, qui seront la principale menace" dans l'action post-incendie. 

 

Source: Maxisciences

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Archives

Articles récents