Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Le passé de la Terre décrypté dans des gouttes d'eau de pluie

Publié par wikistrike.com sur 1 Avril 2012, 19:05pm

Catégories : #Terre et climat

Le passé de la Terre décrypté dans des gouttes d'eau de pluie

 

un-suricate-a-etabli-son-poste-d-observation-sur-une-des-fo.jpgDes chercheurs américains espèrent lire le passé de la Terre dans des fossiles de gouttes d'eau de pluie, vieux de 2,7 milliards d'années.

Une étude, publiée en début de semaine, dans la revue Naturesuggère que l'observation et l'analyse de fossiles de gouttes de pluie pourrait bien nous permettre d'avancer un peu plus dans la compréhension du passé de la Terre. Il y a 2,7 milliards d'années, le soleil brillait pratiquement 30% moins fort qu'actuellement. Avec une chaleur moins puissante, la température sur Terre avoisinait les 0°C. Pourtant, les scientifiques ont trouvé des preuves de la présence d'eau liquide, à cette époque, et pas uniquement de la glace.

"Des dépôts sédimentaires ont préservé des marques en forme d'ondulation, des craquelures dans la boue, des coussins de glace gelés et des micro-fossiles d'algues", explique l'étude, reprise par PBS. Mais l'existence d'eau liquide sur Terre à cette époque reste mystérieuse pour les scientifiques. Ils ignorent encore si sa présence est due à une plus grande pression de l'air causée par de fortes concentrations d'azote ou à une concentration très dense des gaz à effet de serre.

Comparer la taille des gouttes de pluie

Des chercheurs de l'Université de Washington ont donc cherché la réponse dans des gouttes d'eau de pluie fossilisées. Pour cela, ils ont utilisé des roches volcaniques découvertes en Afrique du Sud, et portant les marques de gouttes de pluie, tombées il y a 2 milliards d'années. Grâce à l'analyse de ces fossiles, ils ont alors découvert, qu'en réalité, à cette époque, l'atmosphère sur Terre, n'était pas beaucoup plus dense qu'aujourd'hui, explique le Point.

Charles Lyell, qui a découvert les fossiles en 1851, expliquait déjà que "les marques de gouttes de pluie ressemblent, dans leur taille moyenne, à celles qui tombent aujourd'hui des nuages", rapporte PBS. Ces cratères se sont formés en fonction de la taille et de la vitesse des gouttes. Les scientifiques ont donc projeté des gouttes d'eau depuis 27 mètres de haut, sur diverses cendres volcaniques. Ils ont pu ainsi comparer les deux échantillons et conclure que la taille des anciennes gouttes de pluie variaient entre 3,8 et 5,3 millimètres et ne tombaient pas à plus de neuf mètres par seconde.

"Si vous vous retrouviez sous une averse aujourd'hui, la taille des gouttes serait la même qu'il y a 2,7 milliards d'années", explique Sanjoy Som, l'auteur de l'étude. Ainsi, l'atmosphère de la Terre, il y a 2,7 millions d'années était équivalente à celle d'aujourd'hui, voire même un peu moins dense… La présence d'eau liquide serait donc due à une forte concentration de gaz à effet de serre.

 

Source: Maxisciences

Archives

Articles récents