Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Le pilote de l’hélicoptère syrien abattu par la Turquie a été décapité

Publié par wikistrike.com sur 18 Septembre 2013, 11:26am

Catégories : #Politique internationale

 

Le pilote de l’hélicoptère syrien a été décapité

 


1238213_607328792644157_1038572396_nIl y a quelques jours les turcs ont abattu un hélicoptère syrien qui avait violé leur espace aérien. Selon le vice-Premier ministre turc, Bulent Arinc, l’hélicoptère syrien aurait pénétré 2 km à l’intérieur du territoire turc et aurait été abattu par deux F-16. L’hélicoptère se serait écrasé sur le sol syrien.

Au cas où on se demanderait ce qu’est devenu le pilote, les mercenaires se sont dépêchés de le décapiter pour nous faire voir sa tête.  A croire qu’ils ont reçu comme consigne de ne rater aucune occasion de montrer leur barbarie. Et ici, l’occasion devait sans doute être trop belle!!!

Rappelons que c’est avec ces mercenaires que nos soldats combattront si Hollande obtenait gain de cause.  J’imagine déjà que, si jamais cela se faisait, nous verrons ces mêmes soldats défiler le 14 juillet prochain sur les Champs Elysées, avec des commentateurs de télé vantant leurs hauts faits.

Après tout, quelle différence y a-t-il avec ça :

Barbarie-coloniale-99b23

Avic

Source

Commenter cet article

Lenox 19/09/2013 04:26


C'est quoi l'utilité de mettre une image en avant qui peut choquer les âmes sensibles ? Vous êtes décidément encore plus cons que les terroristes et les impérialistes...


Je vais carrément me désabonner de votre site de merde qui pue la manipulation à 10 bornes. Et dire que j'ai eu le malheur de poster un article ici --"

XAAL 19/09/2013 00:11


@ Rensk


Je ne vois pas d'incompatibilté avec ce que j'ai dit, ce sont probablement des soldats portuguais enAngola dans les années 1960, la casquette du soldat à la droite de la photo est un indice.


L'histoire de Lepold II c'était juste un petit hors sujet en rapport avec le post de Isidore qui doit certainement s'inspirer des "crimes" commis par les belges au Congo durant le reigne de
Leopold II.


 

Antoine 18/09/2013 23:03


Magnifique Vidéo de Rentrée de Alain Soral :


http://www.egaliteetreconciliation.fr/Alain-Soral-entretien-de-rentree-2013-20217.html

Rensk 18/09/2013 22:11


@ Isidore et XAAL,


 


Regardez vos "références" et les casques... Léopold 1, II et III... vous rigolez qu'ils ont eu de pareils casques ?


Idem pour les portugais...


 


Ces casques viennent de la 2ème voir même plus tard... de quel pays je n'ai pas encore trouvé... mais en aucun cas vos deux "références" avaient de pareilles casques !

Laurent Franssen 18/09/2013 21:58


En sachant que Léopold à accepter de "rendre" le congo aux congolais en échange de la destruction de toutes les archives sur la période de colonisation;
ça laisse énormément de place pour spéculer.

Arlette,
enfant égorgé // chat égorgé, tu pourrais faire pire stp ? 

Arlette 18/09/2013 21:42


ISIDORE - Le 10 mai 2006 -  Le roi blanc, le caoutchouc rouge, la mort noire. À la fin du XIXe, le roi Léopold II de Belgique a réduit en esclavage des millions de Congolais avec une rare brutalité. Un
tribunal fictif le confronte aux témoins pour reconstruire cette page particulièrement sombre de l’histoire coloniale. Suivez le débat autour de ce documentaire
Ce débat a été diffusé sur la RTBF le 8 avril 2004.
L’animateur est : Bernard BALTEAU, Département Histoire RTBF.
Les intervenants sont :
Mme. Ginette KURGAN, historienne, Université Libre de Bruxelles.
M. Jean-Luc VELLUT, historien, professeur émér., Université Catholique de Louvain.
Mme. Barbara EMERSON, historienne, Université d’Oxford.
Et des interviews de : M. Zana Aziza ETAMBELA, historien, Université Catholique de Louvain et M. Jacob SABAKINU, professeur à l’Université de Kinshasa.En 1885, contre les revendications de la France
et du Portugal, la Conférence de Berlin reconnaît la souveraineté de Léopold II sur ce qui devient alors l’État libre du Congo, possession personnelle du souverain belge. En une vingtaine
d’années, le pillage des richesses du pays, notamment l’ivoire et le caoutchouc, délégué à des compagnies privées, assure au monarque une fabuleuse fortune. Mais bientôt, des voix s’élèvent pour
révéler et dénoncer l’exploitation éhontée à l’origine de cette richesse : travaux forcés imposés aux Congolais, mutilations de tous ceux, y compris les femmes et les enfants, qui ne respectent
pas les quotas de production, etc. En 1908, Léopold II est contraint par le Parlement de céder “sa” colonie à la Belgique.
Le Procès montré dans ce documentaire n’a jamais eu lieu, malgré les efforts du journaliste et écrivain
britannique Edmund Dene Morel, l’un des premiers à alerter l’opinion sur les exactions commises au Congo sous les ordres de Léopold II. Sa reconstitution, très sobre, permet d’éclairer des faits
avérés mais longtemps passés sous silence.
Le roi blanc, le
caoutchouc rouge, la mort noire.Documentaire de Peter Bate,
Belgique, 2004, 1h30mn ARTE / ZDF
Multidiffusion le 13 mai à 15h15.

Arlette 18/09/2013 21:08


- Ils bouffent aussi des MOUTONS qu'ils égorgent, les TURCS ? Je sais seulement qu'ils ont leurs Mosquées indépendantes l'une de l'autre. (Arabes/Turcs). Un Algérien n'a pas le droit d'aller chez une femme Turque, couturière
! "Ils sont
fous ces Turcs, avait dit Sidi Boussaïd".


En SYRIE, il y avait la photo d'un gamin de 9 ans égorgé. Sûrement, quant aux femmes, pareillement en ce moment ! Un voisin, Espagnol,
tenait à son chat et l'avait retrouvé égorgé... notre population
n'a pas ce système de tueries !

XAAL 18/09/2013 21:07


@ Isidore


 


Pour commencer, il me semble que ce sont des portuguais sur cette photo, mais je ne suis pas certain à 100%.


Quand aux abus des belges au Congo de Leopold II, il doit certainement y avoir une grande part de propagande de la part des britaniques qui désiraient leur part du gateau dans cette région et
prendre la place des belges. Ce sont les mêmes britaniques qui lors de la première guerre mondiale affirmaient que les allemands tuaient de sang froids les nouveaux nés en Belgique. Donc bien
faire la part entre propagande et faits réels. Ils se vantent eux même d'êtres les maitres des coups tordus.


 

Isidore 18/09/2013 20:08

La photo en noire et blanc est celle des Belges au Congo sous le roi Léopold. C'est aussi pourquoi vous trouvez des mains en chocolat en Belgique. En effet, le roi Léopold avait demandé de tirer
richesses sur le Congo. Pour ce faire, toute opposition était tuée et des trophées devaient être apportés. Soit une tête, soit la main droite. Ainsi, les indigènes et les soldats belges recevaient
une prime. Visionnez le documentaire "Le roi blanc, le caoutchouc rouge, la mort noire"

iuohiuh 18/09/2013 19:20


Faites quelque chose. ne restez pas complice par votre indifférence et votre passivité.


S'il y a des courageux et débrouillards, distribuer des tracts, organiser des rassemblements, pour les lâches et pas débrouillards, il reste les espaces de discussions des grands médias pour
éveiller quelques citoyens lobotomisés.

Deckard 18/09/2013 18:16


Dommage je m'attendais à celle de l'autre troll anti-smicard...

XAAL 18/09/2013 16:55


Faudrait envoyer Hollande combattre en Syrie.

Totoche le couillon 18/09/2013 14:24


Donc pas de convention de Génève chez ces illétrés. La Turquie faisant partie de l'OTAN, pourquoi ne respecte-t-il pas cela ? Faudra s'en souvenir lorsqu'on France la guerre fera rage.

Rensk 18/09/2013 13:55


Ils prétendent avoir averti plusieurs fois avant de le descendre par des F-16...


 


Cet hélicoptère peux voler a 250 Km/h et mettons qu'il n'a fait que de 200 Km/h pour retourner chez-eux...


2 Km a l'intérieur de la frontière / 200 * 60 minutes = 0.6 minutes respectivement 36 secondes pour sortir de Turquie...


En 36 secondes vous faites plusieurs avertissements (plus de 5 officiellement) et vous descendez l'hélico (5 avert. + F-16 = 6)


36 secondes / 6 = 6 secondes en moyenne = 30 sec. pour 5 avertissements et 6 de plus pour abattre l'intru... (Et dire que les USA n'ont pas descendu, chez-eux, un seul avion en 2001)

Archives

Articles récents