Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Le plus ancien homme moderne asiatique découvert

Publié par wikistrike.com sur 24 Août 2012, 18:00pm

Catégories : #archéologie - Histoire - Préhistoire - Patrimoine

 

Le plus ancien homme moderne asiatique découvert

 

une-modelisation-en-trois-dimensions-a-ete-elaboree-a-parti.jpg

 

Une  équipe de recherche internationale a découvert le crâne du plus ancien Homme moderne asiatique connu sur le site de Tam Pa Ling au nord-est du Laos. Cette trouvaille confirme la présence de l'Homme moderne au-delà des 60.000 ans dans la région.

Une équipe internationale de chercheurs, dirigée par Fabrice Demeter du Museum d'Histoire naturelle, vient de mettre à jour un crâne sur le site de Tam Pa Ling, dans  le nord-est du Laos. Loin d'ê

tre anecdotique, cette découverte est même cruciale : l'implantation de l'homme moderne en Asie du Sud-est n'avait pu être avérée, jusqu'à maintenant, par l'absence de fossiles l'attestant.

C'est désormais chose faite avec le crâne de Tam Pa Ling, un vestige disposant d'une datation minimum de 46.000 à 51.000 ans BP, alors que la  datation directe par Uranium/Thorium des os indique un âge minimum de 63.000 ans.

Alors qu'il se différencie également des humains archaïques de l’ouest de l’Asie dans ses  caractéristiques temporales, occipitales et dans sa morphologie dentaire, le crâne de Tam Pa Ling affiche une morphologie moderne, notamment au niveau de ses caractères frontaux, occipitaux et maxillaires.

Si la présence d'un tel fossile dans cette partie du Monde est déjà une grande découverte en soi, sa présence conduit également l'évolution de l'implantation de l'Homme moderne sur de nouvelles voies.

Des voies difficiles ont été empruntées

La présence de cet homme moderne à Tam Pa Ling atteste que d'autres voies ont été empruntées par l'homme moderne sur le globe, et non plus que celle qui l'aurait conduit d'Afrique à l'Asie du sud-est, en longeant les côtes : il aurait également enjambé des sentiers beaucoup plus difficiles d'accès, comme la Chaine Annamitique. La datation, elle, confirmant sa sortie de son continent originel vers 70.000 ans BP.

Enfin, l'équipe de Fabrice Demeter estime que, du fait de ce nouveau trajet, et de la présence de ce vestige à cet emplacement, il pourrait être en face de l'un des ancêtres des premiers australiens.

 

Source: Maxisciences

Commenter cet article

blanc de noir 26/08/2012 02:02

Merde alors, même le crâne est jaune.

Archives

Articles récents