Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Le Président Vénézuélien interdit de survol aux Etats-Unis

Publié par wikistrike.com sur 20 Septembre 2013, 06:30am

Catégories : #Politique internationale

Le Président Vénézuélien interdit de survol aux Etats-Unis

 

20.siJusqu’où iront-ils ? D’où vient ce besoin pathologique d’humilier les autres ? N’ont-ils plus que cela pour montrer leur puissance ?

Après Evo Morales, c’est au tour de Nicolas Maduro de se voir interdire l’espace aérien des Etats-Unis cette fois. Lors d’une conférence de presse avec son homologue sud-africain, le ministre des affaires étrangères vénézuélien a déclaré aux médias que l’avion transportant le président Nicolas Maduro s’est vu refuser l’espace aérien de Puerto Rico.

Le vol du président Maduro, qui était en route pour la Chine, a été contraint de trouver un autre itinéraire selon Jaua, qui a dénoncé l’acte comme «un acte d’agression». 

Le voyage de Maduro à Pékin devrait durer jusqu’au 24 Septembre. Parions que cet incident sera discuté avec son homologue Xi Jinping, mais c’est surtout à son retour qu’il va y avoir des décisions lourdes de sens. Déjà, Evo Morales, après ses mésaventures avec les européens, avait suggéré à ses collègues de l’ALBA de boycotter l’assemblée générale des Nations Unies à New York.

«Nous ne pouvons accepter que les Etats-Unis exercent des politiques d’intimidation et d’l’interdiction de vol des présidents",avait déclaré Morales, ajoutant que le dernier incident"démontre la prédisposition du pays à humilier les autres gouvernements" et commettre des crimes contre d’autres nations.

Avec ce nouvel incident, Morales sera-t-il suivi ? Et quelles en seront les conséquences futures pour l’ONU et son siège New-Yorkais ?

Avic

http://avicennesy.wordpress.com/2013/09/20/le-president-venezuelien-interdit-de-survol-aux-etats-unis/

Commenter cet article

Dalek 20/09/2013 12:47


Ce n'est pas tout à fait vrai ce que tu dis @rensk. C'est vrai qu'en tant que président d'un pays souverain, Maduro jouie de la totale immunité diplomatique, comme tous les représentants
officiels de son pays (et des autres).


Néanmoins, chaque pays a pleine autorité pour accepter ou non la présence d'un officiel sur son sol (ou dans ses airs). On a bien des exemple d'ambassadeurs expulsés de divers pays.


Pour faire simple, quand  tu es diplomate dans un pays étranger, on ne peut pas t'empécher d'en sortir ni t'arrêter, mais rien n'oblige un pays a accepter un diplomate (ou un chef d'état)
sur son territoire. Certains chefs d'état sont interdit de séjour en Europe par exemple.

Arlette 20/09/2013 12:38


Il est le successeur de Hugo CHAVEZ décédé d'un cancer. C'est le Pdt. MADURA - il a des moustaches noires et il semble JEUNE !

Houba Houba 20/09/2013 12:26


Fermez vos geules les pd. bande de moches !

Rensk 20/09/2013 11:19


Un pays a-t-il le droit de refuser à un chef d’État de survoler son territoire?


En théorie non vu que c'est le chef de tous les diplomates du pays...


 


Que risque les pays interdisant le survol ? Rien que la "foudre" (la grogne) du pays concerné car il n'y a rien de prévu dans les conventions...

athos 20/09/2013 11:10


L'amérique du sud a tout l'avenir devant elle, les usa ont tellement (et continuent )a exploiter a fond leur ressource qu'ils ne leur reste plus grand chose ,c'est pourquoi le canada est leur pré
carré , malgré la couronne,  car ils y a de gigantesque ressource inexploitées.

Archives

Articles récents