Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Le rayon d'un trou noir mesuré pour la première fois

Publié par wikistrike.com sur 29 Septembre 2012, 07:30am

Le rayon d'un trou noir mesuré pour la première fois

 

simulation-de-l-expulsion-d-un-jet-de-matiere-depuis-un-tro.jpgUne équipe du Massachusetts Institute of Technology (MIT) a pu mesurer l'horizon d'un trou noir, c'est à dire la limite en dessous de laquelle la matière qu'il attire ne peut plus faire demi-tour. Les chercheurs étudiaient à la base les jets de particules qui se produisent quand la matière s’agglomère à la périphérie des trous noirs.

Si l’on peut estimer la masse d’un trou noir, mesurer sa taille est bien plus compliqué. Rien que de savoir où commencent ses limites pose problème. Alors qu’ils cherchaient à étudier un autre phénomène lié aux trous noirs, une équipe de chercheurs formée autour du Massachusetts Institute of Technology (MIT) a proposé une solution pour remédier à cette difficulté : mesurer l’horizon des trous noirs.

Les trous noirs se forment quand une trop grande masse est concentrée dans un volume d’un trop petit rayon. La gravité devient si forte que la matière prise en orbite ne peut plus s’en dégager que si elle dépasse la vitesse de la lumière, ce qui est impossible. Le rayon critique en dessous duquel un objet d’une certaine masse forme un trou noir s’appelle le rayon de Schwarzschild. La limite après laquelle la matière ne peut plus faire demi-tour est le fameux horizon du trou noir.

Au centre de la galaxie M87

Mais la matière s’accumule et s’engorge à sa périphérie, ce qui forme un disque d’accrétion. La chaleur et l’intensité des champs magnétiques s’y amplifient et ces conditions finissent par provoquer deux phénomènes. Le trou noir se met à tourner dans le même sens que la matière du disque d’accrétion, puis des jets de matière sont expulsés avec une telle force qu’ils peuvent s’étendre sur plusieurs centaines de milliers d’années-lumière. Ils alimentent ainsi étoiles et galaxies en nouvelles particules.

L’étude de la trajectoire de ces jets fourni de nombreux renseignements sur le comportement des trous noirs et c’est précisément ce que les chercheurs étudiaient à la base. Ils se sont intéressés au trou noir situé au centre de la galaxie M87, à 50 millions d’années-lumière de la Voie Lactée. Cet imposant corps céleste, d’une masse six milliards de fois plus importante que le Soleil, a été scruté pendant trois nuits par les paraboles de quatre sites de recherche, dont le James Clerk Maxwell Telescope à Hawaii.

Entre 19 et 22 milliards de kilomètres

Leurs travaux publiés dans Science le 27 septembre ne livrent d’ailleurs pas directement la mesure de l’horizon, mais un ratio entre ses limites et celles du disque d’accrétion. Le disque s’étend sur une zone d’un rayon entre 5,1 et 5,9 plus important que le point de non-retour. Space.com a interrogé Sheperd Doeleman, l’auteur principal de l’étude, pour que l’on puisse obtenir un rayon chiffré. Selon lui, l’horizon se situe entre 19 et 22 milliards de kilomètres du centre du monstre. Tout ce qui se trouve en dessous est alors définitivement capturé par le trou noir

 

Source: Maxisciences

Commenter cet article

Radwulfr 29/09/2012 15:51


JESAIS doit bien savoir a quel point son intervention est pathétique, ridicule, miserable. Savoir ecrire est une bonne chose deslors que l'on espere faire passer un message, mais quand le message
est un ramassis de merde, mal ecrit qui plus est, alors oui, on est en droit de penser que certaines personnes feraient mieux d'aller casser du cailloux dans un camp de travail, ou faire des
weeling sur un booster plutot que de crier MOI au reste du monde.

Radwulfr 29/09/2012 15:44


 Docteurs et Professeurs divers et variés, enfants de la
science et du savoir universel. Que faites-vous sur wikistrike? Nan parsque je me disais, comme ca, qu'avec la quantité d'infos en votre possesion, l'aisance arrogante avec laquelle vous remettez
le Monde à sa place, l'assurance de vos certitudes ET convictions, étaler vos thèses sur ce site n'est peux etre pas la meilleur facon de rendre gloire à votre intelect hors norme. 

Tipol 29/09/2012 14:06


@Orthographe a chier JE SAIS
Dans la précipitation, l'erreur est humaine, je ne vois aucune insulte dans ce que tu écris. Mais ça reste désagréable inutilement, et gratuit, pour la majorité des musulmans qui suivent des voix
de paix et de tolérance. Le sujet ici c'est pas ça; c'est les trous noirs.

Tipol 29/09/2012 13:56


@Orthographe a chier JE SAIS, nul à chier, tout à chier.
Je ne fais pas attention à ton écriture, mais quand même, quand tu écris, tu exposes ce que tu es. Et là, on en voit pas mal.
Subitement, après avoir écris des milliers de messages depuis des années contre la dictature de la mondialisation, ma seule pensée, est qu'ils ont raison d'instaurer un nouvel esclavage.
L'humanité est encore trop loin de descendre sur Terre.
Quand aux musulmans, s'ils y en a qui te lisent, je pense qu'ils feraient bien de déposer une plainte contre toi, l'insulte est gratuite et directe.

Orthographe a chier JE SAIS 29/09/2012 12:40

OUfs comme ont dit sa ce voit que tu ni connais rien en astronomie va faire tes devoir et revient voir les connerie que ta débiter. Une étoile ces ''solide'' ''physique'' et ont dit trou noir parce
qu'il l'est et qu'il ''avale'' la matière et il ne sont pas mais vraiment pas multicolore tu doit être musulman et adolescent pour sortir des connerie moyenne ageuse comme sa.

Tipol 29/09/2012 11:16


Il faudrait arrêter d'appeler ça des trous noirs.
Dès que l'homme étale sa profonde ignorance sur des objets, ou sur des sujets, ça devient des trous noirs, des énergies noires, de la matière noire, des énergies sombres,... le cavalier noir, et
Cies...
Zoro, c'est plus joli que le masque noir... et ça laisse la place plus ouverte aux descriptions.
-
Les trous noirs sont tout sauf des trous noirs.
Garder cette appellation uniquement pour le trou optique est très réducteur, et influence les mauvaises conceptions.
La matière et les énergies ne disparaissent pas.
Elles changent simplement d'états pour admettre des formes plus denses et compactes, encore plus bouillonnantes
Les trous noirs ne sont pas de simples taches noires uniformes; c'est des bouillonements lourds, multicouches qui tournent très vite.
La densité et les forces sur l'axe étant moindre, le système permet le jet axial de rayonnments divers et de matières.
En périphérie, c'est des forces de tractions externes, de compression; vers l'axe, c'est des forces de déchirement, de traction internes.
Les vocables de "soleil noir", "astre noir", "étoile noire",  seraient déjà plus représentatifs que trou noir.

Archives

Articles récents