Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Le salaire des français n'a jamais si peu augmenté depuis 2004, celui des patrons explose

Publié par wikistrike.com sur 31 Octobre 2013, 08:45am

Catégories : #Economie

Le salaire des français n'a jamais si peu augmenté depuis 2004, celui des patrons explose

Les rémunérations des patrons en Europe s'envolent (Payés au prorata des plans sociaux et fermetures ?)

 


article_salaire.jpgEn 2011, la hausse a été la plus faible depuis 2004...

Une progression pour presque rien. En 2011, les salaires nets des salariés des entreprises privées ou publiques ont beau avoir augmenté en moyenne de 2,3% à 2.310 euros par mois, la hausse au final n’a été véritablement que de 0,2%, en euros constants, soit le plus mauvais résultat depuis 2004, selon une étude de l’Insee publiée jeudi. La faute a l’inflation qui a atteint 2,1%.

Les cadres plus touchés

Après +1,2% en 2009, les salaires ont donc ralenti en 2011 pour la deuxième année de suite après +0,5% en 2010.

Et ce sont les cadres, exceptés dans les activités financières et d’assurance (+0,6%), qui ont été les plus touchés, avec une baisse du pouvoir d’achat du salaire moyen de 1,5%. Cela fait suite au repli de 1,6% en 2009 et de 0,5% en 2008 après un répit (+1%) en 2010. «Cette évolution plus cyclique des rémunérations des cadres s’explique largement par la part variable du salaire, plus élevée pour les cadres que la moyenne», note l’Insee. Les professions intermédiaires ont elles aussi fini 2011 dans le rouge (-0,2%).

A l’inverse, les employés (+1,3%) et surtout les ouvriers (+2,1%) ont tiré leur épingle du jeu. Mais pour ces derniers, l’Insee parle d’une bonne nouvelle «en trompe l’œil». Les fortes destructions d’emplois dans l’industrie et les entreprises de construction a touché surtout des salariés peu qualifiés et faiblement rémunérés. «Cette dégradation conduit mécaniquement à une hausse du salaire moyen des personnes ayant conservé leur emploi», selon l’Insee.

Du mieux pour les femmes

D’après l’institut, si en 2011 le salaire moyen a progressé pour les femmes de 0,6%, il a stagné pour les hommes. «Cette différence est due tout d’abord à la progression de la part des cadres parmi les femmes salariées. Elle est également due au fait que le salaire moyen des femmes cadres diminue moins fortement que celui des hommes cadres entre 2010 et 2011», analyse l’Insee.

Mais dans l’ensemble, si l’écart salarial moyen entre hommes et femmes continue de baisser légèrement depuis 2008, il reste significatif puisqu’en 2011 une salariée gagnait en moyenne 19,3% de moins que son homologue masculin.

 

Source

Archives

Articles récents