Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Le "supervirus H5N1" censuré ?

Publié par wikistrike.com sur 22 Décembre 2011, 15:55pm

Catégories : #Science - technologie - web - recherche

Le "supervirus H5N1" censuré ?

 

virus_38801_w460.jpgEn septembre dernier, le laboratoire néerlandais dirigé par le professeur Ron Fouchier avait annoncé avoir créé un virus mutant H5N1, des suites d’une étude sur la grippe aviaire. Ce super virus serait capable de se transmettre facilement entre mammifères et notamment entre hommes et il pourrait décimer la moitié de l‘humanité. Les scientifiques s’inquiètent du cordon médiatique autour de cette arme potentielle.

Les revues scientifiques "Science" et "Nature" avaient annoncé au début du mois la création d’un virus mortel pour l’homme et montraient des inquiétudes quant à cette arme potentielle qui pourrait donner l’envie à des terroristes de vouloir la reproduire. La question de la censure s’est alors posée. Les responsables de "Science" ont déclaré mardi dernier qu'ils devaient "évaluer la meilleure façon de procéder" mais que cela dépendrait "en grande partie des procédures écrites et transparentes" mises en places par les autorités américaines afin de garantir aux scientifiques un accès aux informations non publiées.

Le Bureau National Américain de la Science pour la Biosécurité a finalement demandé qu'une partie des données ne soient pas publiées dans ces revues scientifiques internationales. Seuls les scientifiques qui en auront "un besoin légitime" pourront avoir accès aux résultats. Cette décision du NSABB "créé un précédent pour censurer de futurs résultats expérimentaux" explique Vincent Racaniello, professeur de microbiologie à l'Université de Columbia. Pour beaucoup de scientifiques, il fallait se poser la question de la censure avant de communiquer des informations aussi troublantes pour les populations.

Maintenant, le choix des autorités américaines se révèlent comme le plus judicieux pour apaiser les esprits. On pourrait penser que le Bureau national Américain de la Science pour la Biosécurité auraient opter pour une censure positive afin d’éviter un mouvement de panique généralisé. Mais la question reste entière...

 

Source: Maxisciences

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Archives

Articles récents