Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Le tabagisme passif rendrait les enfants plus agressifs

Publié par wikistrike.com sur 25 Mai 2013, 06:31am

Catégories : #Santé - psychologie

 

Le tabagisme passif rendrait les enfants plus agressifs

 

 

 

cigarette_tabac_fumer_credits_c_2005_by_tomasz_sienicki_0.jpegLes enfants exposés en bas âge au tabagisme passif sont plus susceptibles de devenir agressifs et antisociaux, selon une étude canadienne.

Selon une étude menée par deux médecins canadiens, les enfants exposés en bas âge autabagisme passif seraient plus enclins à l’agressivité et aux comportements antisociaux.

Un résultat obtenu à la suite d’une étude menée sur 2055 enfants, dont ceux qui avaient été exposés au tabagisme pendant leur vie fœtale ou ceux dont les parents présentaient eux-mêmes des comportements agressifs et antisociaux ont été écartés, afin de ne pas créer de biais méthodologiques.

Menée par Linda Pagani et Caroline Fitzpatrick (Université de Montréal et hôpital Sainte-Justine de Montréal), ces travaux ont consisté à suivre les enfants de leur naissance jusqu’à l’âge de 10 ans, en s’appuyant sur des données longitudinales recueillies annuellement dès la naissance par l'Institut des Statistiques du Quebec.

Comment expliquer ce lien entre tabagisme passif et agressivité ? Selon les auteurs de l’étude, la cause est à rechercher du côté de la fumée de la cigarette, riche en polluants de toutes sortes, laquelle occasionnerait des dommages biologiques au cerveau des jeunes enfants. Pour appuyer cet argument, Linda Pagani et Caroline Fitzpatrick rappellent que l’exposition des mères au tabagisme passif durant leur grossesse peut ralentir la croissance du cerveau chez le fœtus et entraîner un poids inférieur à la moyenne à la naissance.

Si les résultats de cette étude demandent évidemment à être confirmés par d’autres travaux indépendants, il faut toutefois reconnaître que de précédentes études avaient déjà révélé les effets néfastes du tabagisme passif sur le cerveau des enfants. Ainsi, une étude publiée en 2012 par des médecins espagnols de l’Université Rovira i Virgili (lire « A longitudinal study on the effects of maternal smoking and secondhand smoke exposure during pregnancy on neonatal neurobehavior ») avait révélé que les bébés exposés in utero au tabagisme passif étaient plus enclins à présenter après leur naissance des troubles neuro-comportementaux, se caractérisant notamment un déficit de l’attention et un ralentissement du développement moteur.

Sources :
L'étude a été publiée dans le Journal of Epidemiology and Community Health le 21 mai 2013, dans un article intitulé “Prospective associations between early long-term household tobacco smoke exposure and antisocial behaviour in later childhood”

JS

 


Commenter cet article

Robin 04/11/2013 16:40


C'est vraiment très interessant, même si ajouter une conséquence nocive de plus ou de moins au tabagisme ne change plus rgand chose à l'affaire tant tout le monde à conscience que fumer est aussi
mauvais pour soi que pour les autres. 

Il n'empêche qu'à ce niveau, il semblerait que les choses aillent dans le bon sens. Entre les lois européennes et la baisse de la
consommation de tabac grace à l'e-cigarette, on est clairement en train d'avancer vers une plus grande responsabilité des fumeurs vis à vis de leur environnement... 

Archives

Articles récents