Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Les 70 livres métalliques découverts en Jordanie raconteraient les derniers jours de Jésus-Christ

Publié par wikistrike.over-blog.com sur 9 Juillet 2011, 13:49pm

Catégories : #Les anciennes écritures

Une découverte extraordinaire ?

 

majinlivremetal11.jpgAMMAN – Selon des experts,  les résultats préliminaires en laboratoire indiquent qu'une collection de livres métalliques déterrés en Jordanie du nord pourrait  représenter les premiers textes chrétiens jamais découverts.

Selon le département des antiquités (DoA), les tests au carbone détermineront bien vite l'authenticité des ouvrages métalliques scellés au plomb.  Le directeur  du DoA, Ziad Saad, a déclaré au quotidien The Jordan Times, très enthousiaste : « Nous croyons vraiment obtenir les preuves de cette analyse et ainsi révéler l’authenticité des matériaux. »

Les premiers essais effectués dans les laboratoires de la Royal Scientific Society, indiquent que les textes remontent au premier siècle de notre ère, à une époque où les chrétiens, persécutés, s’étaient réfugiés sur la rive est du Jourdain.  Les Codex, qui ont été récupérés au marché noir  par les services de sécurité jordaniens, le mois dernier, sont remontés jusqu’à une cache où plus de 70 livres scellés au plomb dormaient. Les livres seraient arrivés en contrebande d’Israël par la rivière du Jourdain.

La plupart des textes sont actuellement en la possession de Hassan Saeda, un fermier bédouin israéliens, qui prétend que les livres, content les derniers jours de Jésus Christ, ni plus ni moins, et qu’ils  auraient été découvert par son grand-père, berger, il y a 90 ans.

1302112243majinlivremetal2.jpgLes autorités jordaniennes, cependant, croient plutôt que les codex ont été découvert il y a quatre ans dans une grotte près du village du Nord de Sarhan et seraient la propriété du Royaume hachémite.

Ces textes ont fait les manchettes internationales en mars, lorsque les autorités jordaniennes et l’auteur britannique David Elkington ont annoncé leur existence dans le but de lancer une campagne de rapatriement des précieux livres.

Les efforts de rapatriement des textes d'Israël sont pour l’heure en attente des résultats définitifs de la datation au carbone, actuellement en cours à l'Université du Nouveau Mexique, le Getty Conservation Institute et l'Université de Sheffield.

L’extraordinaire découverte de ces 70 livres est évidemment une affaire à suivre.  

 

James Fergusson pour WikiStrike

 

majinlivremetal3.jpg

 

majinlivremetal10.jpg

Partager cette page Facebook Twitter Google+ Pinterest
Suivre ce blog