Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Les archéologues pensent avoir découvert un grand chantier naval près de Rome

Publié par wikistrike.over-blog.com sur 26 Septembre 2011, 07:42am

Catégories : #archéologie - Histoire - Préhistoire - Patrimoine

 

 

Les archéologues pensent avoir découvert un grand chantier naval près de Rome

 

Des archéologues de l'Université de Southampton et de la British School de Rome (BSR), menant un chantier de fouilles international à Portus, l'ancien port de Rome, croient avoir découvert un grand chantier de construction naval romain.

 


 ancien chantier naval rome

 Reconstitution en image de synthèse du chantier de construction naval. (Image: University of Southampton)

 

L'équipe, en collaboration avec la Superintendance archéologique italienne de Rome,  a découvert les restes d'une construction massive à proximité du bassin hexagonal ou «port», au centre du complexe portuaire.

 

 

Un des plus grands chantiers navals romain de Méditerranée ?

 

Simon Keay,  professeur de l'Université de Southampton et directeur du Projet Portus*, commente ainsi: "Au début, nous avons pensé que ce grand bâtiment rectangulaire avait été utilisé comme un entrepôt, mais nos dernières fouilles ont ramené de nouveaux éléments laissant supposer qu'il a pu être lié à la construction et l'entretien des navires. Peu de chantiers navals impériaux romains ont été découverts, et, si notre identification est correcte, ce serait le plus grand dans son genre en Italie, voire en Méditerranée."

 

On sait depuis longtemps que Portus était une porte d'entrée commerciale cruciale qui reliait Rome à la Méditerranée pendant toute la période impériale; l'équipe du Projet Portus* a donc fait des recherches sur l'importance du port sur un certain nombre d'années. Jusqu'à présent, aucun bâtiment de chantier naval de Rome n'a été identifié, en dehors d'un possible sur le Tibre près de Monte Testaccio, et un plus petit récemment identifié sur le port fluvial d'Ostie.

 

 

Un bâtiment plus grand qu'un terrain de football.

 

L'immense bâtiment découvert par l'équipe date du 2ème siècle après JC et aurait atteint 145 mètres de longueur et 60 mètres de largeur, une superficie plus grande qu'un terrain de football.

À certains endroits, son toit mesuré jusqu'à 15 mètres de haut, soit plus de trois fois la hauteur d'un bus à double étage !

De grands piliers en béton recouverts de briques mesuraient quelque trois mètres de large et sont toujours visibles à certains endroits; ils supportaient au moins huit travées parallèles avec des toits en bois.

 

Selon le professeur Keay, «Ce fut une vaste structure qui pourrait facilement avoir abrité du bois, des toiles et autres fournitures et aurait certainement été assez grand pour construire ou abriter des navires. L'échelle, la position et la nature unique du bâtiment nous amène à croire qu'il a joué un rôle clé dans les activités de construction navale».

 

Les fouilles menées par son équipe en 2009 s'étaient concentrées sur les restes d'un «Palais impérial» en forme d'amphithéâtre, qui se trouve à côté de ce bâtiment. Keay pense que l'ensemble formait un complexe clé où un fonctionnaire impérial a dû être chargé de coordonner les mouvements des navires et des cargaisons dans le port. En outre, il estime que ce chantier faisait partie intégrante de l'ensemble.

En effet, des inscriptions découvertes à Portus font allusion à l'existence d'une guilde de constructeurs ou d'un corpus fabrum navalium portensium dans le port.

En outre, une mosaïque, qui, avant d'être au musée du Vatican, ornait l'étage d'une villa sur l'ancienne Via Labicana (une route menant au sud-est de Rome), représente la façade d'un bâtiment similaire à celui de Portus; on peut voir clairement un navire dans chaque baie.

 

"La découverte de ce bâtiment a des implications majeures pour notre compréhension de l'importance du bassin hexagonal ou port à Portus et son rôle dans le schéma global du complexe portuaire", explique le professeur Keay, "nous devons souligner qu'il n'existe encore aucune preuve de rampes qui peuvent avoir été nécessaires au lancement des navires nouvellement construits dans les eaux du bassin hexagonal. Celles-ci peuvent se trouver sous le remblai du début 20ème siècle. La découverte de ces éléments prouverait notre hypothèse au-delà de tout doute raisonnable".

 

 

Un modèle informatique pour mieux appréhender la forme et la fonction de la structure.

 

Les géophysiciens à partir du Service de Prospection archéologique de Southampton et de la British School de Rome ont fait des relevés géophysiques de la zone autour du bâtiment pour obtenir des informations supplémentaires sur sa structure encore partiellement enfouie.

Les membres du groupe de recherche archéologique informatique de Southampton, dirigé par le Dr Graeme Earl, ont également créé une simulation graphique informatique, qui a fourni des données visuelles précieuses à la fois sur sa disposition et sa construction tout en donnant un aperçu de ce à quoi il devait ressembler.

 

L'équipe internationale planifie de prochaines fouilles à Portus pour en savoir davantage sur ce site fascinant, qui détient une énorme quantité d'informations sur les activités et le commerce de Rome.

 

Le bâtiment découvert par l'équipe a subi de nombreuses modifications depuis sa construction au moment de l'empereur Trajan (98-117 après JC). Les fouilles dans l'une des baies a révélé que son utilisation a changé au cours des siècles.

D'abord dans les années 90 avec la construction d'une série de cloisons intérieures, puis dans le 5ème siècle après JC lorsque des modifications ont été apportées pour permettre le stockage du grain.

Enfin, au 6ème siècle, les parties du bâtiment ont été systématiquement démolies, probablement comme mesure défensive au cours des guerres entre les Byzantins et les Ostrogoths (535-553 après JC).

 

Source:

Science Daily: "Archaeologists Uncover Evidence of Large Ancient Shipyard Near Rome"

Commenter cet article

Blog archives

Recent posts