Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Exclusif : des scientifiques découvrent que dans l'espace, le feu survit à la mort de sa propre flamme. (Vidéo)

Publié par wikistrike.com sur 6 Décembre 2011, 19:26pm

Catégories : #Astronomie - Espace

 

Exclusif : des scientifiques découvrent que dans l'espace, le feu survit à la mort de sa propre flamme. (Vidéo)

 

Feu-ISS_thumb.jpg

 

Il pourrait sembler un peu effronté de jouer avec le feu dans un environnement artificiellement oxygéné, mais cela n’a pas empêché l’équipage de l’ ISS d’étudier le comportement des flammes à bord de la station scientifique en orbite. Comme nous le présente Space.com (lien plus bas), le feu se comporte très bizarrement, par rapport à la façon dont il se comporte sur la Terre, au moins en microgravité et l’expérience de l’Extinction de flamme (FLEX pour Flame Extinguishment Experiment) a effectué plus de 200 tests sur deux ans pour essayer de comprendre pourquoi.

Appareil/chambre de combustion de gouttelettes (MDCA) utilisé pour les expériences FLEX à bord de l’ISS :

FLEX2

Cette compréhension pourrait conduire à de meilleurs systèmes d’extinction d’incendie pour les futurs véhicules spatiaux ainsi que de meilleures méthodes de contrôle de flammes, ici sur Terre. Mais d’abord, le FLEX et les scientifiques qui étudient les données doivent comprendre quelques-unes des énigmes les plus mystifiantes du feu qui se déploie dans une faible gravité.

Par exemple, les flammes sur la terre expulsent les gaz chauffés qui s’élèvent du feu, en emmenant les produits de combustion avec eux et en absorbant de l’oxygène pour maintenir la flamme. Ôtez la gravité et l’atmosphère de la Terre et les gaz chauds ne montent pas. Au contraire, un processus appelé  diffusion moléculaire soutient le processus de combustion, mais il le fait à un taux 100 fois plus lent que sur Terre. Les flammes peuvent également bruler avec moins d’oxygène et à basse température, les produits d’extinction doivent être plus concentrés.

Et puis il y a la constatation par l’expérience FLEX, que les gouttelettes d’heptane et de méthanol, semblent continuer leur combustion après que la flamme se soit réellement éteinte dans certains cas. Ceci, disent les chercheurs, est actuellement totalement inexplicable.

J’avais d’ailleurs, précédemment, partagé avec vous cette très belle image de l’heptane en feu dans l’espace issu de ces mêmes expériences :

Les résultats du FLEX pourraient conduire à de meilleurs extincteurs et de meilleures façons d’utiliser les combustibles liquides. Ils pourraient également conduire à se pencher plus près de votre écran lorsque l’on examine les comportements bizarres de la flamme sphérique dans la vidéo ci-dessous.

 

A partir de space.com : Fire Burns Differently in Space, Space Station Experiment Shows
Sur le site de la NASA : Flame Extinguishment Experiment (FLEX) et sur le site dédié au projet de recherche de la station spatiale internationale : FLEX Status.

source : gurumed

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Archives

Articles récents