Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Les astronomes découvrent de la vapeur d'eau sur l'astéroïde Cérès

Publié par wikistrike.com sur 23 Janvier 2014, 17:01pm

Catégories : #Astronomie - Espace

Les astronomes découvrent de la vapeur d'eau sur l'astéroïde Cérès

 

 

 

conception-d-artiste-de-ceres-liberant-de-la-vapeur-d-eau-d.jpgGrâce au télescope spatial Herschel de l'Agence spatiale européenne (ESA), des chercheurs du CNRS et de l'Observatoire de Paris ont découvert des émissions de vapeur d'eau sur Cérès, le plus gros astéroïde situé dans la ceinture principale.

Découvert en 1801, Cérès se trouve dans la ceinture principale d'astéroïdes située entre les orbites de Mars et Jupiter. Avec un diamètre d'environ 950 kilomètres, il a la particularité d'être le plus gros des astéroïdes trouvée dans la région. Il est même si gros qu’il a été classé parmi les planètes naines, au même titre que Pluton. Avec de telles caractéristiques, Cérès suscite depuis toujours un grand intérêt chez les scientifiques.

De nombreuses études ont ainsi été menées et ont permis de percer les secrets de l'astéroïde aujourd'hui bien connu. Toutefois, depuis les années 70, une question subsistait : Cérès présente-t-il de l'eau à sa surface ? Certains chercheurs estimaient que l'objet présentait une couche de glace capable de fondre tandis que d’autres jugeaient que les images obtenues étaient dues à la présence de certains minéraux.

 La question vient maintenant de trouver une réponse grâce aux images recueillies par le télescope spatial Herschel de l’Agence spatiale européenne (ESA). Entre 2012 et 2013, Herschel a plusieurs fois repéré la présence de vapeur d'eau autour de Cérès. Mais ça n'a pas été le cas à chaque fois que le télescope a braqué ses objectifs sur l'astéroïde : au cours d'une des quatre observations, il n'a pas détecté la signature spectrale de la vapeur d'eau.

 

De la vapeur d'eau sous forme de geysers 

D'après les chercheurs, ceci pourrait s'expliquer par la position de l'objet par rapport au Soleil. "Quand Cérès arrive à la portion de son orbite la plus proche du Soleil, une partie de la surface glacée devient assez chaude pour libérer de la vapeur d'eau sous forme de jets. Quand Cérès est dans la partie la plus froide de son orbite, aucune eau ne s'échappe", explique la NASA dans un communiqué. 

D'après les astronomes, l'eau est éjectée sous la forme de jets puissants, comme de gigantesques geysers à raison de 6 kilogrammes par seconde. Mais pas sur toute la planète naine, seulement au niveau de deux points bien précis. Au cours des observations, les scientifiques ont constaté que le signal lié à la vapeur d'eau variait au fil des heures, jours et mois. Ceci serait dû à la rotation de Cérès sur son axe au fur et à mesure qu'il se déplace.

A cause de cette rotation, les jets de vapeur d'eau ne seraient pas toujours dirigés vers les objectifs de Herschel conduisant à une variation dans la détection. Les jets ont été repérés au niveau de deux points plus sombres situés à la surface de Cérès. D'après la NASA, à cause de leur couleur plus foncée, ces points pourraient être plus susceptibles de se réchauffer une fois exposés au Soleil, la glace y fondrait alors davantage qu'ailleurs, mais l'hypothèse reste à confirmer.

 

Des secrets bientôt percés grâce à Dawn ?

Une étude plus approfondie basée sur un modèle de jets cométaires a également permis de démontrer qu'une partie de la vapeur dégagée retombait sur l’astéroïde, explique le CNRS. Cette découverte ne permet toutefois pas de dire si Cérès possède un océan sous sa surface. L’eau pourrait aussi bien provenir de deux poches isolées. Si c’est le cas, se poserait alors la question de leur origine. Heureusement, les chercheurs pourraient d'ici peu en apprendre plus sur Cérès grâce à la sonde Dawn.

Lancée en 2007, l'engin a passé plusieurs années à étudier l'astéroïde Vesta avant de prendre en 2012, la route pour rejoindre son second objectif, Cérès, distant de 64 millions de kilomètres au moment de son départ. D'après la NASA, elle ne devrait pas arriver avant 2015 aux abords de l'astéroïde mais elle réalisera alors la plus grande approche jamais réalisée de Cérès. Ceci lui permettra de livrer des images de haute résolution et d'étudier la géologie et la chimie à sa surface.

"Nous avons un engin en route vers Cérès, donc nous n'aurons pas attendre longtemps avant d'obtenir davantage d'informations sur ces résultats intrigants, directement de la source elle-même", a commenté Carol Raymond, du Jet Propulsion Laboratory. Les astronomes espèrent grâce à la sonde Dawn découvrir l'origine des fameux geysers. Néanmoins, la découverte récemment réalisée est d'ores et déjà importante.

 

Comprendre l'origine de l'eau sur Terre

En effet, classiquement, les astronomes considèrent le Système solaire comme divisé en deux (environ au niveau de l'orbite de Jupiter) avec une partie "sèche" et une partie riche en glace. Avec la présence d’eau sur Cérès, la théorie d’évolution du Système solaire se confirme. Celle-ci estime que la migration des planètes a provoqué un mélange d’astéroïdes et de comètes, plaçant ainsi de nombreux objets riches en eau sur des orbites croisant celle de la Terre, amenant l'élément sur notre planète.

Or si les comètes sont connues pour laisser échapper des jets d'eau, ce n'est pas le cas des objets de la ceinture d'astéroïdes. "Les frontières deviennent de plus en plus floues entre les comètes et les astéroïdes. Avant cela, nous avions repéré des astéroïdes de la ceinture principale qui montraient une activité semblable à celle des comètes, mais c'est la première fois que de la vapeur d'eau est détecté sur un objet ressemblant à un astéroïde", a conclu Paul von Allmen, du JPL. 

(crédits photo : ESA/ATG medialab)

http://www.maxisciences.com/c%e9r%e8s/les-astronomes-decouvrent-de-la-vapeur-d-039-eau-sur-l-039-asteroide-ceres_art31848.html

Commenter cet article

Laurent Franssen 24/01/2014 09:45


Cérès présente t'elle -

Mythologie,
Voir FFVI, akak FF3
pour les "enfants".

La ceinture d'Astéroïdes , j'irais réfléchir du coté de 

" troisième planète " avec Mars hurlant et tempêtant " C'est moi la 3 ième planète ",
mais non ...

Est-ce que je n'ai pas entendu que un rien du tout pense fuir la vie en s'installant sur Mars dans le passé ?

Désillusion profonde de qui veut changer le présent alors qu'il y appartient. 

Blaireau des sables 24/01/2014 01:14


"... il dit qu'il voit pas le rapport!!"

Laurent Franssen 23/01/2014 19:35


http://www.youtube.com/watch?v=NLtmauJLP-A

Iconoclaste 23/01/2014 18:26


Rendez-vous en 2015 pour connaitre davantage Céres, peut-être un petit "Europe"


avecdes lacs ou un océan sous-glaciaire.

Archives

Articles récents