Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Les astronomes découvrent un nouveau type de supernova

Publié par wikistrike.com sur 29 Mars 2013, 12:17pm

Catégories : #Astronomie - Espace

Les astronomes découvrent un nouveau type de supernova


 

 

la-nouvelle-classe-de-supernova-a-ete-baptisee-iax-mais-est.jpgDes astronomes du centre d’astrophysique de Harvard ont révélé avoir découvert un nouveau type de supernova. Ce phénomène baptisé "type Iax sypernova" est d’un rayonnement parfois 100 fois inférieur à celui habituellement observé.

Une supernova apparaît lorsqu’uneétoile explose. Cela entraîne un puissant éclat de lumière, souvent visible depuis la Terre. Mais cet événement relativement rare dans notre galaxie (deux par siècle en moyenne), n'est pas tout à fait unique en son genre. Il en existe en effet plusieurs types. Jusqu'ici, les supernova étaient classées en fonction de la présence ou non d'hydrogène dans son spectre mais aussi du mécanisme qui leur a donné naissance.

Ainsi, les supernovae dites "à effondrement de coeur" correspondent à l'explosion d'une étoile 10 à 100 fois plus massive que le Soleil. Les supernovae Ia sont elles dues à la transformation complète d'une naine blanche. Mais les scientifiques du centre d’astrophysique de Harvard ont semble t-il découvert un tout nouveau type de supernova dégageant bien moins de lumière, mais dont l’apparition serait beaucoup plus fréquente, en particulier dans les galaxies jeunes comme la Voie Lactée. Il s'agit de mini-supernovas que les chercheurs ont baptisées "supernova de type Iax".

Un mécanisme de formation encore floue

Au total, l'équipe a observé 25 exemples de ce type de supernova. Aucune d'entre elle n'est apparue dans des galaxies elliptiques qui sont remplies de vieilles étoiles. Ceci suggère qu'elles seraient donc issues de systèmes jeunes mais ne peuvent pas encore être expliquées avec certitude. Grâce à leurs travaux, les astronomes ont émis l'hypothèse qu'il pourrait s’agir de naines blanches dont l’étoile compagnon se serait vidée de son hydrogène, lui permettant d’accumuler de l’hélium.

Ceci pourrait alors soit déclencher une fusion nucléaire, soit modifier la température intérieure de l’étoile, forçant l’oxygène, le carbone et l’hélium à créer une réaction explosive. Toutefois, ceci reste encore à confirmer. Quel que soit le mécanisme, les astronomes ont cependant constaté que dans de nombreux cas impliquant ces supernova de type Iax, la naine blanche n'était pas complètement détruite et semblait avoir survécu à l’explosion.

Des supernovae qui ne détruisent pas complètement les étoiles

"Ces naines blanches subissent des dégâts, mais elles peuvent y survivre", explique ainsi Ryan Foley, directeur de l’étude cité par Wired.co.uk. "Depuis plus d'un millier d'années, les humains ont observé les supernovae. Et tout ce temps, cette nouvelle classe s'est cachée dans les ténèbres", ajoute t-il. Pourtant, celle-ci serait trois fois plus commune que les types Ia mais elle aurait "profité" de sa plus faible luminosité pour passer inaperçue sous les yeux des astronomes.

Maintenant qu'elle a été repérée, les chercheurs ne comptent donc bien pas s'arrêter là. "Nous ne sommes pas sûrs de la raison pour laquelle seulement des parties de l’étoile sont détruites, c’est une question complexe sur laquelle nous travaillons", ajoute le scientifique du Harvard-Smithsonian Center for Astrophysics.

(Crédits photo : Christine Pulliam / CfA)

 

Source:Maxisciences

Commenter cet article

Archives

Articles récents