Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Les australopithèques comme Lucy grimpaient encore aux arbres

Publié par wikistrike.com sur 26 Octobre 2012, 10:40am

Catégories : #archéologie - Histoire - Préhistoire - Patrimoine

Les australopithèques comme Lucy grimpaient encore aux arbres


 

les-australopitheques-comme-lucy-et-selam-grimpaient-encore.jpgLes australopithèques de type afarensis étaient bipèdes, mais ils n'avaient pas pour autant tourné le dos aux arbres. L'étude des omoplates du squelette le mieux conservé de l'espèce a révélé que cet os avait encore des caractéristiques plus simiesques qu'humaines.

Si Lucy n’est plus considérée depuis longtemps comme l’hominidé le plus ancien jamais découvert, elle n’en reste pas moins le spécimen le plus connu et le plus symbolique de la paléoanthropologie. Sa bipédie avait frappé le monde entier mais il apparait aujourd’hui que son espèce,australopithecus afarensis, n’avait pas complètement perdu certaines habitudes arboricoles des primates selon un article publié dans la revue Science du 26 octobre.

Découvert en Éthiopie en 1974, le squelette de Lucy n’est complet qu’à 40% et est dépourvu d’omoplates. Son congénère Selam, découvert en l’an 2000 dans le même pays, est lui nettement mieux conservé, en particulier au niveau des omoplates puisque cette paire d’os est intacte chez lui. Cet australopithèque était une petite femelle de trois ans dont le fossile a 3,3 millions d’années.

Onze ans pour extraire deux os

Au total, il a fallu pas moins de onze années à Zeresenay Alemseged de l’académie des sciences de Californie et à son collègue éthiopien Christopher Kiarie pour séparer ces deux os du reste du squelette, engoncé dans un bloc de grès. "Comme les omoplates sont aussi fins que du papier, explique Zeresenay Alemseged, ils fossilisent rarement et, quand cela arrive, ils sont presque toujours fragmentaires."

"Trouver deux omoplates complètement intactes et rattachés à un squelette d’une espèce connue et essentielle était un peu comme toucher le jackpot. Cette étude nous rapproche encore un peu de la réponse à la question "quand est-ce que nos ancêtres ont arrêté de grimper aux arbres?". Il semble que cela soit arrivé bien plus tard que ce que de nombreux chercheurs suggéraient."

Une comparaison avec d’autres omoplates

Ces os ont en effet été comparés aux rares spécimens disponibles d’omoplates d’hominidés comme l’homo ergaster, l’homo florensis et d’autres australopithèques. Des os de grands singes actuels et d’humains ont également été inclus dans l’étude. Résultat, les omoplates de Selam se rapprochent bien plus de ceux des singes que des humains, alors que ses hanches, jambes et pieds sont sans conteste similaires à ceux des hommes.

"Cette découverte confirme que l’espèce de Lucy et de Selam occupe bien une place charnière dans l’évolution humaine, conclut Zeresenay Alemseged. Bien qu’il soit bipède comme les humains, l’australopithèque afarensis était toujours un grimpeur doué. Même s’il n’était pas complétement humain, il était clairement sur la bonne voie."

 

Source: Maxisciences

Archives

Articles récents