Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Les camions arrivent pour expulser les Bushmen malgré les promesses du gouvernement botswanais

Publié par wikistrike.com sur 7 Juin 2013, 11:10am

Catégories : #peuples du monde

Les camions arrivent pour expulser les Bushmen malgré les promesses du gouvernement botswanais


Les camions sont déjà arrivés pour déporter les Bushmen loin de leur terre ancestrale
Les camions sont déjà arrivés pour déporter les Bushmen loin de leur terre ancestrale

© Survival International

Selon des rapports qui nous sont parvenus, des camions dépêchés par les autorités sont arrivés hier soir pour procéder à l’expulsion des Bushmen hors de leur territoire ancestral, au sud du Botswana.

Cette action dirigée contre les Bushmen de la communauté de Ranyane a été organisée malgré un arrêt de la Haute Cour botswanaise suspendant l’expulsion forcée d’une partie des Bushmen jusqu’au 18 juin, date de la reprise du procès, et la promesse de Jeff Ramsay, porte-parole du président Khama, selon laquelle ‘le gouvernement n’a pas l’intention d’expulser ceux qui souhaitent rester à Ranyane’.

La communauté a été constamment menacée d’expulsion par les autorités locales pour faire place à un corridor écologique, un projet porté depuis de nombreuses années par l’organisation nord-américaine Conservation International et le Fonds français pour l’environnement mondial.

Il avait été annoncé aux Bushmen que leurs communautés empêchaient la libre circulation des animaux et que s’ils refusaient de partir, les autorités viendraient les expulser et détruire leurs maisons.

Mais les Bushmen ne menacent aucunement la faune sauvage avec laquelle ils vivent en harmonie depuis des siècles. De nombreux observateurs estiment que leur expulsion profitera aux éleveurs de bétail locaux.

Les Bushmen affirment qu'ils ne veulent pas quitter la terre qu'ils habitent depuis des générations.
Les Bushmen affirment qu'ils ne veulent pas quitter la terre qu'ils habitent depuis des générations.
© Survival

Les Bushmen de Ranyane ont confirmé à Survival qu’ils ne voulaient pas quitter la terre qu’ils habitent depuis des générations.

L’expulsion forcée des peuples indigènes hors de leurs terres ancestrales a des impacts dévastateurs sur leur santé et met en péril leur autosuffisance alimentaire. Dans les camps dits de ‘relocalisation’ au Botswana, les Bushmen évincés de leur terre dépendent entièrement des aides gouvernementales et souffrent fréquemment d’alcoolisme, de dépression et de bien d’autres maladies.

Stephen Corry, directeur de Survival International, a déclaré aujourd’hui :‘Les autorités affirment que les Bushmen doivent être expulsés au nom de la conservation. Alors pourquoi ne font-elles aucun effort pour expulser les éleveurs de bétail de la région ? Ces mesures d’expulsion sont teintées de préjugés culturels et de racisme – au Botswana il semble qu’il y ait une loi pour les riches et les puissants et une autre pour les Bushmen. Pourquoi le gouvernement ne laisse-t-il pas les Bushmen de Ranyane vivre en paix sur leur propre terre?’

Survival appelle le gouvernement botswanais à respecter le droit international et à abandonner immédiatement toute tentative d’expulsion des Bushmen de Ranyane.

 

Source: SF

Archives

Articles récents