Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Les campeurs «indignés» américains violemment délogés dans plusieurs villes, un homme entre la vie et la mort

Publié par wikistrike.over-blog.com sur 28 Octobre 2011, 09:14am

Catégories : #Social - Société

Les campeurs «indignés» américains violemment délogés dans plusieurs villes, un homme entre la vie et la mort

Par La Tribune de Genève 

Mardi soir, la ville californienne d’Oakland près de San Francisco, a été le théâtre d’une violente répression de la police envers les indignés. Depuis, d’autres villes lui ont emboîté le pas. 

On se serait cru dans les années 1960, au milieu d’une manifestation contre la guerre du Vietnam, rapporte jeudi le New York Times.

 

 

En cause, la répression violente subie mardi soir par les «indignés» de la ville d’Oakland, en Californie, située près de San Francisco.

La police a tiré en fin de journée des gaz lacrymogènes et des balles lestées (plusieurs balles minuscules regroupées dans une enveloppe en plastique) pour déloger les militants du mouvement des indignés américains, nommés «Occupy Wall Street». Un vétéran de la guerre d’Irak s’est trouvé dans un état grave, causant une vague d’émotion dans le pays.

Avant les tirs des forces de l’ordre, plusieurs centaines de manifestants avaient attaqué les policiers avec des projectiles divers en tentant de regagner une place du quartier des affaires de la ville. Une centaine d’entre eux a été arrêtée.

Mercredi soir, une nouvelle manifestation était prévue. Elle s’est déroulée dans le calme tout en réunissant pourtant 3000 personnes, selon le New York Times.

 

 

A l’image d’Oakland, d’autres villes américaines ont perdu patience et décidé de déloger les manifestants campant dans leur centre ville. C’est le cas d’Atlanta (Géorgie, sud-est), qui a effectué 50 arrestations mercredi matin, indique encore le New York Times. Le quotidien prédit un même scénario pour la ville de Providence (Rodhes-Island, nord-est) et Baltimore (Maryland, nord-est).

Cette attitude s’oppose à celle de grandes villes telles que New York, Boston, Philadelphie et Los Angeles qui ont au contraire adopté une attitude tolérante à l’égard des militants, autorisant par exemple leur campement.

Le Mouvement «Occupy Wall Street» (Occupons Wall Street) a démarré le 17 septembre dernier à New York. Par effet boule de neige, d’autres villes ont connu une même occupation de leur quartier des affaires. Les militants dénoncent les excès du monde de la finance et les inégalités croissantes.

 

Source: actualutte

Commenter cet article

Blog archives

Recent posts