Samedi 26 mai 2012 6 26 /05 /Mai /2012 12:15

Quand les chercheurs s'interrogent sur la prochaine pandémie

 

la-prochaine-pandemie-sera-d-origine-animale-et-prosperera-.jpg Les pandémies se sont montrées extrêmement destructrices dans le passé. Aujourd’hui pourtant, il est toujours impossible de savoir quelle sera la prochaine ni quand elle se déclenchera. Une prédiction peut néanmoins être établie : l’agent infectieux sera citadin et d’origine animale.

L’histoire de l’Homme est jalonnée de ces grandes pandémies qui ont décimé des populations entières. On se souvient de la rage, du choléra, de la grippe espagnole, et plus récemment de la grippe H1N1 qui n'a toutefois provoqué qu'un nombre de décès limité. Pourtant, il est bien impossible de savoir quel virus ou bactérie sévira dans le futur et encore moins quand il surviendra. Mais ce qui est sûr selon les scientifiques, c’est que l’agent sera d’origine animale et qu’il prospérera dans les grandes villes.

S'il existe une multitude d’agents infectieux pour l’homme – 1.417 selon un décompte de 2007 – comme les virus, bactéries, prions, champignons et protozoaires, plus de la moitié sont d’origine animale. Preuve que les animaux nous contaminent de plus en plus, 70% des agents apparus ces quarante dernières années leur ont été attribués. Certaines espèces sont néanmoins plus à même que d’autres comme les vaches, les porcs ou le cheval : "les premiers pourvoyeurs d'agents infectieux" selon Dr Jean-François Guégan, de l'Institut de recherche pour le développement (IRD). Arrivent ensuite les carnivores, rongeurs et oiseaux.

Mais contrairement à ce que l’on pourrait penser les primates, proches de l'Homme génétiquement, "n'ont pas été de grands convoyeurs de maladies pour l'homme à quelques exceptions près parce que la transmission est avant tout une affaire de fréquence des contacts", explique l’expert. L’agent infectieux une fois transmis à l’homme se répand par l’intermédiaire des transports internationaux, les grands rassemblements sportifs ou religieux en profitant également de l’accroissement des grandes métropoles.

Une origine difficile à appréhender

"L'intensité et la rapidité de la circulation des agents pathogènes dans les grandes villes nous obligent à revisiter des pathologies qu'on croyaient bien connaître comme la rougeole et la tuberculose", avec notamment des campagnes de vaccination plus précoces, indique Thierry Pineau, de l'Inra. D'où l'hypothèse des chercheurs quant à une pandémie urbaine.

Mais pour l’instant il est encore très difficile d’appréhender l’apparition d’une pandémie : "Pour la dernière grande pandémie, toute le monde s'attendait à ce qu'elle vienne d'Asie et que le virus soit celui de la grippe aviaire H5N1. En fait, ça été le H1N1 et c'est venu des Amériques" (Mexique), souligne Sylvie Briand, directrice du programme mondial de lutte contre la grippe à l'Organisation mondiale de la santé (OMS).

Source: Maxisciences

 

Aidons-les

 

A WikiStrike, nous sommes sympas, et nous aidons les chercheurs.

La prochaine pandémie commencera pendant la guerre contre l'Iran que tous les terroristes occidentaux veulent car ils savent depuis longtemps déjà que les matières premières de l'avenir sont là-bas. Elle se répandera rapidement à l'Asie du sud-est. 

Enfin, elle tiendra son apogée en Europe du Sud et Afrique du Nord, dans les pays réduits en cendre ou économiquement ou salafistement, parce que ces nations (et qui verra "il papa" déguerpir de Rome) sont essentiels à l'acheminement des matières premières venues d'Iran.

La Russie ne sera pas touchée  pour une seule raison, les russes sont plus forts qu'on le pense: l'alcool et le climat neutraliseront le virus.

Tandis que Fukushima aura enfin explosé, tandis que les guerres ravageront le globe faute à l'extrême pauvreté qu'engendrera la planétisation des leaders du Bildelberg et autres sociétés qui mangent des gosses, tandis que les rois du pétrole deviendront les reines du solaire (ces mêmes pays qui coulent en Europe et qui avait prévu d'investir massivement dans le solaire d'où l'intérêt du Qatar à la ramener en Europe pour se positionner et parce que le soleil entre dans une phase active), la pandémie fera son petit bout de chemin pour aider les quelques lézards qui nous gouvernent à s'approprier la seule banque mondiale utile à tout projet d'aliénation des masses populaires (RFID...) en nous faisant croire que pucés nous serons mieux protégés et donc au final satisfaire leur buisness "Santétique". Oui, la prochaine pandémie servira à la fois à nous mettre dans la chair des puces mais aussi à défoncer la concurrence qui pourrait naître devant les richesses récemment découvertes  et qu'ils veulent que pour eux.

 

Mais d'où viendra la pandémie ? d'un virus ?

Il sera inconnu, il viendra de l'espace, c'est ce même virus que l'on a soi-disant fabriqué et qui pourrait anéantir la moitié de l'humanité et qui se cache dans un bunker des Pays-Bas mais qui en fait vient du fin fond de la galaxie et qui a "pour de vrai" été découvert en arctique dans un état latent, et qui, vous  plaise ou non, contient des bactéries, donc de la vie.

 

Chers Chercheurs de chair payés très chers, nous espérons vous avoir aidé.

 

Alexander Doyle pour WikiStrike



aura lieu apr

Par wikistrike.com - Publié dans : Santé, psychologie
Voir les 0 commentaires
Retour à l'accueil

Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés