Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Les collisions de comètes, cure de jouvence d’une vieille étoile

Publié par wikistrike.com sur 17 Novembre 2012, 12:24pm

Catégories : #Astronomie - Espace

 

Les collisions de comètes, cure de jouvence d’une vieille étoile

 

autour-de-49-ceti-des-milliards-de-cometes-entrent-en-colli.jpgDes chercheurs américains suggèrent que le nuage de gaz actif autour de l’étoile 49 CETI, qui donne curieusement à cet astre ancien un aspect ‘juvénile’, s’explique par d’incessantes collisions au sein d’une ceinture de comète entourant l’étoile.

C’est en 1995 que l'étrange observation a été faite. Grâce à un radiotélescope situé dans les montagnes de la Sierra Nevada au sud de l'Espagne, des chercheurs américains ont détecté un nuage de gaz tournant autour de l'étoile connue sous le nom de 49 CETI. Seul problème, ce type de signature est normalement caractéristique des jeunes étoiles et se dissipe en moins de 10 millions d’années. Or, selon les estimations faites par les scientifiques, 49 CETI est loin d'être toute jeune, elle est même plutôt ancienne : 40 millions d’années.

Depuis cette découverte, Benjamin Zuckerman, professeur de physique et d'astronomie, et ses collègues cherchaient donc à expliquer ce mystère. Si l'on en croit les travaux publiés dans la revue Astrophysical Journal, ce serait désormais chose faite. En effet, d'après l'étude, l’étoile serait en fait entourée d’une ceinture de comètes tellement nombreuses qu’elles entreraient en collision les une avec les autres. "Imaginez des milliards de comètes, chacune de la taille du campus de l'UCLA, en orbite autour de 49 CETI et se télescopant", a expliqué Benjamin Zuckerman cité par le Huffington Post. 

"Ces jeunes comètes contiennent probablement davantage de monoxyde de carbone que les comètes typiques de notre système solaire. Quand elles entrent en collision, le monoxyde de carbone s'échappe sous forme de gaz", a t-il précisé. Ainsi, elles renouvellent sans arrêt le disque de gaz qui donne un aspect si jeune à 49 CETI. Mais les chercheurs sont allés plus loin puisqu'ils ont calculé la fréquence de collision des comètes. D'après les résultats obtenus, il y aurait un impact toutes les six secondes, et ce depuis les 10 derniers millions d'années. "J'étais totalement stupéfait quand nous avons calculé ce rythme rapide", a ajouté Zuckerman. 

 

Source: Maxisciences

Commenter cet article

Archives

Articles récents