Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Les dinosaures auraient produit du "lait" pour nourrir leurs petits

Publié par wikistrike.com sur 14 Février 2013, 18:49pm

Catégories : #archéologie - Histoire - Préhistoire - Patrimoine

 

Les dinosaures auraient produit du "lait" pour nourrir leurs petits 

 

 

 

 

 

images--16-.jpgUn scientifique australien suggère que les dinosaures produisaient peut-être une sorte de lait dont ils se servaient pour nourrir leurs petits une fois nés.

Comment un bébé diplodocus sorti d'un petit oeuf pouvait-il se nourrir suffisamment pour devenir aussi grand que ses parents d'une trentaine de mètres ? C'est la question qui taraude depuis de nombreuses années les paléontologues. Comme tous les autres animaux, les bébés étaient très certainement nourris dès la naissance et de plus en plus, au fur et à mesure qu'ils grandissaient. Mais selon certains, ceci n'aurait pas permis de leur fournir assez de nutriments et d'autres substances essentielles.

Face à cette question, le professeur Paul Else de l'Université de Wollongong en Australie a imaginé une théorie pour le moins étonnante qu'il expose dans la revue Journal of Experimental Biology. Selon lui, les dinosaures produisaient peut-être une sorte de liquide proche du lait fabriqué par les mammifères et s'en servaient pour nourrir leurs nouveaux-nés. Plus précisément, la fameuse substance aurait été similaire à celle que certains oiseaux produisent aujourd'hui et donnent à leurs oisillons par l'intermédiaire de leur bouche.

Un liquide riche en anticorps et en antioxydants

"Les pigeons, les manchots empereurs et les flamants roses, tous produisent des substances ressemblant au lait dans des glandes du jabot ou dans des glandes de l'oesophage, avec lesquelles ils donnent à manger à leurs petits à travers leur bouche. Dans la mesure où les oiseaux et les dinosaures ont beaucoup en commun, j'ai suggéré que certains dinosaures utilisaient aussi cette stratégie d'alimentation", a expliqué dans un communiqué le Pr Else cité par Sci-News.com.

Dans son étude, le professeur indique ainsi que, comme le lait, cette substance aurait présenté l'avantage de contenir de nombreux éléments essentiels tels que des anticorps, des antioxydants, ou encore des hormones de croissance, tous utiles au développement des bébés dinosaures. "Ceux-ci sont tous des exemples d'additifs trouvés dans le lait de pigeon et qui permettent aux jeunes de grandir à un rythme phénoménal", a ajouté le Pr Else précisant que sa théorie pourrait alors expliquer comment les dinosaures grandissaient autant et si vite. 

Pour l'heure, aucun preuve capable de suggérer l'existence d'une telle "lactation" n'a été découverte sur des fossiles de dinosaures. Toutefois, le scientifique estime que si sa théorie est exacte, la substance devait être produite dans la partie supérieure du tube digestif des dinosaures, qui est similaire aux glandes des oiseaux mais différent des glandes mammaires des mammifères. Afin d'aller plus loin, le Pr Else a même évoqué le cas particulier d'un dinosaure qui pourrait selon lui servir de sujet d'étude : l'hadrosaure, également appelé dinosaure à bec de canard.

Une idée "controversée" mais pas impossible 

Les hadrosaures étaient des reproducteurs herbivores qui vivaient en troupeau et créaient des nids où laisser leurs petits. "La proposition est qu'au lieu de régurgiter partiellement de la matière végétale fermentée, les parents dinosaures utilisaient au départ la lactation puis progressait vers la régurgitation de plantes", a indiqué le Pr Else. Sans surprise, cette théorie ne va pas convaincre tous les spécialistes mais certains la jugent possible.

Interrogé par l'Australian Geographic, le professeur Frank Seebacher, un biologiste de l'université de Sydney reconnait que l'idée est "définitivement controversée" et qu'il est sans doute quasi-impossible de trouver des preuves d'un tel comportement. Mais "je pense, que cela reste une idée". De son côté, le Dr Steve Salisbury, expert en dinosaure de l'Université du Queensland souligne que "l'utilisation du terme lactation est un peu trompeur", dans la mesure où le procédé est très différent de celui observé chez les mammifères.

Néanmoins, il note que l'idée du Pr Else est une progression logique dans notre compréhension des liens qui existent entre les oiseaux et les dinosaures. "Je pense qu'au lieu d'ajouter un nouvel aperçu incroyable, cela modifie juste ce que nous sommes déjà en train d'accepter à propos des dinosaures", commente t-il.

Source: Maxisciences

Commenter cet article

vedel 14/02/2013 20:02


pour moi cela me semble évident, en obserant les oiseaux de la sorte ,


pourquoi pas, si non  !! si on prend le lait de vache il est fait pour nourrir les vaux qui vont prendre en quelque semaine  100 kg d'os


mais pas les humains , le lait maternel a des composants qui sont là pour nourrir le cereau , pas les os


donc la femelle dinosaure regurgite tout comme les flamand rose ou autre oiseaux , je dit flamanad rose car ils sont pas tres loin de ma fenêtre 


 


 

Archives

Articles récents