Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Les Etats-Unis vendent pour 11 milliards d’armes à l’Arabie et aux Emirats

Publié par wikistrike.com sur 18 Octobre 2013, 05:54am

Catégories : #Politique internationale

Les Etats-Unis vendent pour 11 milliards d'armes à l'Arabie et aux Emirats (destination les rebelles ?)

 

US-arms-sales.jpgWASHINGTON - Le Pentagone a annoncé jeudi la vente à ses alliés saoudiens et émiratis d'armes et de munitions pour un total de 10,8 milliards de dollars, à l'heure où les deux pays du Golfe observent avec méfiance l'Iran, leur rival aux ambitions jugées hégémoniques.

Le ministère américain de la Défense a notifié cette semaine le Congrès du projet de contrat qui permettra notamment à Washington de fournir à Ryad un millier de bombes GBU-39 bunker-buster, capables de pénétrer des cibles fortifiées, et 5.000 autres unités aux Emirats. La vente comprend également des missiles de croisière.

Les armes doivent équiper des chasseurs américains F-15 et F-16 acquis par les deux pays du Golfe.

Cette vente va contribuer à la sécurité nationale et internationale des Etats-Unis, car elle va permettre de doper la sécurité de pays amis, qui sont aussi des pôles de stabilité dans la région du Golfe, souligne le Pentagone.

Les pays du Golfe, et singulièrement l'Arabie saoudite et les Emirats arabes unis, voient dans leur voisin iranien un rival jugé menaçant.

Dans le même temps, Washington et les cinq puissances, qui négocient avec Téhéran dans le dossier nucléaire, disent avoir relevé une volonté d'ouverture de la part du nouveau président Hassan Rohani, qui tranche avec la position inflexible de son prédécesseur Mahmoud Ahmadinejad.

Outre les bunker-buster, l'Arabie saoudite, dont la facture se monte à 6,8 milliards de dollars, et les Emirats, qui débourseront 4 milliards, vont acquérir des formations et des missiles sol-air capables de frapper des radars.

Cette vente va améliorer les capacités militaires des Emirats et leur permettre de faire face aux menaces régionales actuelles et futures, et réduire leur dépendance aux forces américaines dans la région, a encore précisé le Pentagone.

Le Congrès a 30 jours pour censurer la transaction mais les élus américains ont déjà donné leur feu vert à plusieurs ventes d'armes aux pays du Golfe par le passé.

 

Source via Les moutons enragés

Commenter cet article

Wend Waoga 19/10/2013 13:55


La notion de printemps arabe ,"les peuples qui se dressent contre leurs dirigeants dictateurs",ne tiennent désormais plus débout,alors,il ne reste plus que la carte des voisins qui ne se sentent
pas en sécurité! L'installation de régime fantoche en Iran se fera désormais par l'implication directe des monarchies du Golf. Comme ca,aucun peuple occidental ne pourra réprocher à son
Gouvernement de fomenter un complot pour destabiliser un régime qui ne se réproche que ce que tout régime dans ce monde se réproche!

Ayer Esher Ayer 18/10/2013 19:26


Merci Athos pour cette mise en perspective.
( ça fesait un moment qu'on ne t'avait lu ) 

Athos 18/10/2013 18:50


il y a deux façons de présenter les choses mais la vrai est:L'Arabie saoudites et les emirats ont acheté......c'est pas la même chose et cela montre déjà le parti prit ( les journeaux et infos
sont coutumier du fait)La suite là ( c'est pas pour les rebelles , mais l'iran        


L’Arabie Saoudite et les Emirats
passent une grosse commande de bombes et de missiles auprès des Etats-Unis


18 octobre 2013 – 17:05


Les Emirats arabes unis et l’Arabie Saoudite, qui se méfient de l’Iran chiite, ont l’intention de passer une importante commande de bombes anti-bunker et de missiles auprès des Etats-Unis. Ainsi,
la Defense Security Cooperation Agency, l’agence du Pentagone chargée des Foreign Military Sales, a notifié au Congrès une demande émanant de ces deux pays visant à acquérir ces munitions pour un
montant total de 10,8 milliards de dollars.


Pour l’Arabie Saoudite, il est notamment question de commander un millier de bombes guidées GBU-39/B Small Diameter Bombs (SDB), capables de pénétrer des objectifs fortifiés, 650 missiles de
croisière AGM-84H/K SLAM-ER (Standoff Land Attack Missile Expanded Range) et 973 AGM-154 Joint Standoff Weapon (JSOW). Le montant de la facture serait au maximum de 6,8 milliards de dollars.


Quant aux Emirats arabes unis, leur commande, d’un montant de 4 milliards de dollars, concerne les mêmes munitions, avec 300 SLAM-ER et 1.200 JSOW ainsi que 5.000 GBU-39/B SDB. A noter que la
vente de ce même type de bombes à Israël avait alimenté les spéculations sur de frappes aériennes sur les sites nucléaires iraniens.


Toutes ces munitions équiperont les F-15 et les F-16 en service au sein des forces aériennes de ces deux pays.


“Cette vente va contribuer à la sécurité nationale et internationale des Etats-Unis, car elle va permettre de doper la sécurité de pays amis, qui sont aussi des pôles de stabilité dans la région
du Golfe”, a fait valoir la DSCA, qui estime qu’elle ne remettra pas en cause l’équilibre militaire.


S’agissant plus précisément des Emirats, l’agence du Pentagone estime que cette commande “va améliorer” leurs “capacités militaires” et “leur permettre leur permettre de faire face aux menaces
régionales actuelles et futures, et réduire leur dépendance aux forces américaines” dans le golfe arabo-persique.

Ayer Esher Ayer 18/10/2013 10:21


Logiquement , s'ils vendent c'est qu'ils ont dev' mieux.

Archives

Articles récents