Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Les films d’horreur encouragent l’empathie des téléspectateurs pour les victimes

Publié par wikistrike.com sur 30 Mars 2013, 18:07pm

Catégories : #Santé - psychologie

Les films d’horreur encouragent l’empathie des téléspectateurs pour les victimes


slasher1

Regarder des films d’horreur, du genre "slasher", pourrait aider les téléspectateurs à développer de l’empathie avec les victimes et les encourager à réfléchir sérieusement sur leurs propres pulsions violentes, selon des chercheurs.

Les films présentant des scènes gores et d’effusion de sang sont souvent considérés comme ayant une mauvaise influence qui nous désensibilise de la violence et encourage le public à imiter le comportement agressif qu’ils ont vu à l’écran. Mais une nouvelle étude suggère que les téléspectateurs qui regardent des films violents ne peuvent pas être attirés par une extrême agressivité et pourraient plutôt être inspirés par l’idée d’affronter de telles situations dans la vie réelle.

Des chercheurs de l’Université d’Augsbourg en Allemagne ont constaté que des films avec des scènes d’extrêmes violences attire davantage les personnes qui pensent qu’il est utile de faire face aux aspects violents de la vie. Les résultats suggèrent que, plutôt que d’obtenir un frisson en regardant la violence se dérouler à l’écran, le public “en recherche de vérité" est attiré par ces films parce qu’ils espèrent obtenir un aperçu significatif de la nature humaine.

D’être “témoin” de scènes d’assassinats et de mutilations peut en effet inciter les téléspectateurs à prendre le parti des victimes et à être inspirés par des personnages qui affrontent leur agresseur, ainsi qu’à leur apprendre à contrôler leurs pulsions violentes, selon les chercheurs.

D’après la Dre Anne Bartsch, qui a dirigé l’étude :

Peut-être que des scènes de violence, qui sont perçues comme significatives, émouvantes et inspirantes, peuvent favoriser l’empathie avec les victimes, l’admiration pour des actes de courage et de beauté morale face à la violence, ou une réflexion sur soi même à l’égard de ses impulsions violentes.

Les chercheurs ont étudié 482 personnes des États-Unis et d’Allemagne, en demandant à chacune de visualiser une série de bandes annonce de films qui varient dans leurs niveaux d’hémoglobine et de “pertinence”. Il a été ensuite demandé à chaque participant d’évaluer la façon dont ils étaient susceptibles de regarder le film dans son intégralité et d’évaluer ce à quoi ils s’attendaient dans leurs perceptions de l’aspect gore, de l’expressivité, de la réflexion suscitée et du suspense.

Les résultats, présentés lors de la conférence annuelle de l’International Communication Association, soutiennent la recherche précédente qui a constaté que le public n’est pas nécessairement attiré par la violence elle-même, mais par d’autres bénéfices comme le frisson procuré et le suspense qui accompagnent souvent les films violents, selon les experts.

L’étude : “The Role of Perceived Meaningfulness in Audience Attraction to Violent Media Content: Experimental Results From Germany and the US” sera présentée à la 63è conférence annuelle de l’International Communication Association.

 

Source: Gurumed

Commenter cet article

idnaze 04/04/2013 20:18


De toute façon, toutes les morales, ne sont que des propos pèrfides ou la preuve d'une immaturité qui souvent arrange .


Souvent les gens sortent la morale, lorsque les lois ont epuisées leurs pouvoir :-D


A mon avis, il ne sèrt a rien de deplorer la cruauté des zumains ,puisque cela n'empèchera pas les criminels de vous tuer si leurs interets le leur commande,je crois ? :-D.


Peut etre faut 'il preferer un cynisme bien senti qui au moins,ne laissera pas de regrets ridicules ? !-D


Bye. ;-)

10JQKA 31/03/2013 16:35


Ca depend des film parfois les victimes sont tellement idiotes et inutiles qu'on a envie qu'elle crèvent!!!,celui où j'ai eu le plus d'empathie est pour le personnage de sidney prescott dans la
série scream car là au moins on a un personnage developpé avec une histoire et l'heroine devient plus forte à chaque film!!!

Big brother 31/03/2013 04:33


Même avis que les commentaires d'en desssous, à savoir que ces "chercheurs" labélisés racontent des foutaises (encore une fois).


Evidemment que de regarder en boucle le sadisme à l'oeuvre participe d'une banalisation et donc d'un désintérêt croissant pour la souffrance subie.


Le résultat à terme ne peut être qu'une désensibilisation, une anesthésie plus ou moins partielle de l'empathie la plus fondamentale.


(il suffit de constater l'effet de ce genre de conditionnement quand quelqu'un subit une atteinte physique à sa personne en publique : l'indifférence est de mise ou plus récemment "sortez les
portables, c'est l'heure du buzz")


Mais big brother and co via ses chercheurs libres et indépendants produisent des pseudos travaux pour pondre un diagnostique diamètralement opposé à l'évidence du bon sens.


 Appeler le mal : bien,  et le jour : nuit au nom d'une autorité fallatieuse : celle  de prétendre vivre au plus près de la science en tant que chercheur en poste.


En réalité, ce ne sont que des employés serviles trahissant leur vocation à la solde de la déliquessence et de la confusion servant le règne des puissants.


Un clergé moderne qui veille au grain comme ses prédecesseurs mais avec des  ressorts opposés à ceux d'alors...


Un peuple privé de morale est un esclave faible, manipulable à loisir, donc incapable de s'affranchir : telle est la logique de fond qui sous-tend toute la promotion des anti-valeurs colportées
par l'idéologie de masse revêtue, comble du paradoxe, par des thermes d'absolution totale tels que : "progrès" ou "liberté". Lisez plutôt "décadence" et "soumission".


"L'ingégneurie du consentement" fut un bon titre en son temps car il fallait à cette époque contourner, duper, la morale qu'éxige le bon sens pour parvenir au fins d'un pouvoir relativement bien
déterminé.


Après avoir gagner du terrain sur quelques décénnies la propagande ose aujourd'hui attaquer, saper directement  les fondements moraux issus du bon sens le plus élémentaire et ce au profit
d'un cercle de pouvoir nébuleux qui ne se présente pas mais qui impulse tout ce vomi idéologique (tout en s'en préservant).


Si bien que je trouve ce titre plus actuel : "ingénieurie de la déshumanisation"


 


 


 

XAAL 30/03/2013 22:24


la térible et inquietante véritée étant que chacun est seul sur Terre. L'äme soeur n'existe pas, sauf dans l'imagination. 

XAAL 30/03/2013 22:22


des gens ont vécu 25 ans en couple avec la mêle personne avant de se rendre compte que leur conjoint n'avait rien à voir avec la personne qu'ils connaissaient.... celà en dit long. Et j'ai des
exemples concrets et bien vivant.

XAAL 30/03/2013 22:20


100% d'accord avec idnaze


 


C'est bien ppurquoi les idéologies utopistes ne fonctionneront jamais : le coueur fu problème n'étant pas l'idéologie politique mais bien le niveau d'évolution de la conscience humaine.

idnaze 30/03/2013 20:42


Balivèrne .


Voir la realité en face,enlève les illusions que l'on a recu dans notre enfance et aprés sur les gens .


Bien connaitre ce que sont réellement les gens donne un regard cruel et sans pitié surtout lorsque l'on sait de quoi sont capables ces gens pour du fric par exemple :-D


Le deni ,les projections sont autant de distortions de la réalité :-D


Bon, ce n'est que mon avis :-D

Archives

Articles récents