Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Les flatulences des chameaux sont responsables d'une partie des émissions de gaz à effet de serre

Publié par wikistrike.com sur 17 Janvier 2013, 09:07am

Catégories : #Ecologie - conso - biodiversité - énergie

Les flatulences des chameaux sont responsables d'une partie des émissions de gaz à effet de serre

 

 

cha.jpgLes flatulences des chameaux sauvages sont responsables d'une partie des émissions de gaz à effet de serre en Australie. Une société locale veut les abattre en échange de quotas de carbone, mais n'a pas obtenu l'autorisation du gouvernement. 

 

Chameau australien

Bonne nouvelle pour les chameaux, un peu moins pour la planète. En Australie, un comité conseille au gouvernement de rejeter un plan d'abattage de chameaux pour lutter contre le réchauffement climatique. Le sujet fait débat depuis deux ans à Sydney, alors que la pays compte plus de 1,2 million de chameaux sauvages. 

Cette population d'ongulés ne sert pas à promener des touristes ou à participer à des courses pour le pari urbain. Elle pullule dans les grands espaces du pays, en l'absence de prédateur naturel, broute l'herbe des moutons et fait de nombreux dégâts sur les clôtures et dans les champs. Dégâts estimés chaque année à 5 millions de dollars australiens (près de 4 millions d'euros). Un véritable fléau pour les agriculteurs. 

1,9 million de tonnes de dioxyde de carbone en 2020 

Mais s'il n'y avait que ça... Car en bon ruminant, le chameau est soumis à de nombreuses flatulences qui, à l'instar de nos vaches domestiques, font du tort à la couche d'ozone. En clair, il fait des pets et des rots, émettant ainsi des gaz à effet de serre. Selon les études menées par la société de consultants Northwest Carbon, les flatulences des chameaux pourraient dégager 1,9 million de tonnes de dioxyde de carbone en 2020, alors que sa population pourrait atteindre les 2 millions d'individus.

Northwest Carbon propose alors d'abattre des milliers de chameaux, en échange de crédits carbone à vendre sur le marché des droits à polluer à la Bourse de Sydney. La vente de la viande, pour l'alimentation humaine et animale, lui permettrait aussi de gagner de l'argent. Après les steaks de kangourou, place au hamburgers de chameau ? 

L'Australie, plus gros émetteur de gaz à effet de serre par habitant 

Mais le Domestic Offsets Integrity Committee a publié sur le site du ministère du Changement climatique et de l'Efficacité énergétique un avis négatif estimant que la proposition de Northwest Carbon de tuer des chameaux ou de les envoyer à l'abattoir n'était pas suffisamment étayée concernant les effets sur la réduction des émissions de gaz à effet de serre. Elle posait aussi un problème en matière de protection des animaux. Mais ce n'est peut-être que partie remise. 

Le chameau est ce que l'on appelle une espèce invasive qui a été importée d'Asie dans la région en 1840 pour servir de «vaisseaux du désert». Peu gourmand en carburant (eau), le chameau était le transporteur idéal pour explorer l'intérieur des terres. Il a permis le développement du télégraphe, du rail et de la route, mais était aussi utilisé pour ramener les minerais vers les ports australiens. Mais la concurrence des camions a fini par les renvoyer à la vie sauvage. L'Australie est considérée aujourd'hui comme le plus gros émetteur de gaz à effet de serre au monde par habitant.

 

Source: Les échos

Commenter cet article

Damstounet 25/01/2013 23:31


on devrè osi abatre des humains en se ca, sa fra moin de co2 émi...

Antisioniste 18/01/2013 15:47


Je viens d'éffectuer des recherches scientifique tres poussé; et je suis arrivé à la preuve incontestable que les flatulences cérébral de certains sont vraiment tres dangeureuse
pour la santé mental des autres en terme de nervosité.

Gris oilp 18/01/2013 10:30


Un journaliste qui prend l'avion puis un 4X4 pour faire un reportage pollue plus qu'un pauvre chameau.


Ca marche aussi avec : politique, star du show biz, banquier, bourge en tout genre etc.

Lucifer 17/01/2013 15:24


exactement...

BlueMan 17/01/2013 14:02


C'est du n'importe quoi !


Dans l'antiquité, il y avait plus de chameaux qu"à notre époque, et pas d'effet de serre...


De la désinformation cet article.

Lucifer 17/01/2013 13:25


Ils se sont trompés de cible :c'est eux mêmes qu'il faut abattre !


CRUAUTE ET CONNERIE INFINIE DE CES "GENS"!

Hercobulus 17/01/2013 13:13


Un article de fond comme on les aime.

AJ 17/01/2013 12:55


C EST PAS PLUTOT NOUS LES PARASITES HUMAINS, QUI POLLUONS LE PLUS.

chouan 17/01/2013 11:26


où la connerie des pseudo scientifiques va se nicher ! et pourquoi pas abattre aussi les bovins pendant qu'on y est ?


tout çà à cause du complot du soidisant réchauffement climatique, qui est une totale foutaise, que vous gobez tout cru.


il y a vraiment des coups de pied au c.l qui se perdent !

Peter 17/01/2013 11:25


Pus facile de dure que c'est la faute des autres.....comme d'habitude....!!

Holpagar 17/01/2013 11:08


Chaque homme, par ce qu'il consomme, pollue dans une quantité infiniment plus grande que le chameau qui flatule toute une vie.

Faux 17/01/2013 10:16

Par chez-vous c'est les chameaux ici c'est les vaches qui font sa ce débat ne mène nul par être en vie ''pollue''

Archives

Articles récents