Jeudi 22 mars 2012 4 22 /03 /Mars /2012 16:57

Bientôt des footballeuses voilées?

foot.jpgSport et religion vont devoir apprendre à cohabiter. Après avoir longtemps résisté, le Board, organe garant des lois du , a accepté le 3 mars le principe du port du voile par les footballeuses dans les compétitions de la  internationale (Fifa). Cette modification de son règlement, qui exclut toute forme d’expression politique ou religieuse sur les terrains, devrait être entérinée le 2 juillet. 

 Elle a été réclamée par Ali bin al-Hussein, frère du roi de Jordanie et vice- de la Fifa.

Sous réserve de l’examen des questions de santé et de sécurité (quel genre de voile peut être autorisé?), on se dirige donc vers son adoption. « Nous sommes heureux de permettre aux femmes du monde entier d’avoir accès au football », s’est réjoui Jérôme Vacke, secrétaire général de la Fifa.

Par la voix de sa présidente Annie Sugier, la Ligue du droit international des femmes a vivement réagi. « On est en train de perdre la bataille de l’universalité du sport, déplore-t-elle. Derrière cette décision se cachent le mépris des femmes et la suprématie de l’argent. Les gens de la Fifa et du CIO (Comité international olympique) ont cédé face au diktat de l’Iran, car ils sont achetés! »

Prudence du ministère des Sports

A la Fédération française (FFF), dont l’article 1 des statuts interdit ce genre de situation, aucun responsable n’a souhaité s’exprimer publiquement. « Ce serait une connerie de nier les valeurs du foot, confie-t-on néanmoins anonymement. Sous couvert d’ouverture, on va trop loin. » Même prudence au ministère des Sports, où « on n’a eu aucune remontée de la part des fédérations sur ce sujet ». Quant aux clubs, ils jugeront sur pièce. A l’image de l’ES XVIe, club parisien. « Le plus important est l’unité des différentes communautés et la mixité sociale. Mais on reste à l’écoute des joueuses », affirme Patrice Bardin, président de la section féminine.

« En France, d’un strict point de vue de la loi, une joueuse peut porter un voile », précise-t-on au ministère de l’Intérieur. En effet, la loi interdisant le port de signes religieux ostensibles du 15 mars 2004 ne concerne pas les enceintes sportives. En revanche, et en vertu de la loi de 2011 qui interdit de dissimuler son visage dans l’espace public, aucune chance de voir sur un terrain une footballeuse vêtue d’une burqa ou d’un niqab…

 

Source: Le Parisien

Par wikistrike.com - Publié dans : Sport, exploit
Voir les 0 commentaires
Retour à l'accueil

Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés